Le scandale des députés du Parlement européen qui pointent à 7 h pour repartir aussitôt

Publié par

Time : 6 mn 09

 


 

Synopsis :

Le magazine d’information allemand Explosiv, diffusé sur la chaîne RTL, révèle un incroyable scandale au Parlement européen de Strasbourg.

Quantité de députés se ruent, le vendredi à 7h du matin, pour se faire enregistrer sur les listes de présence… et repartent aussitôt avec leur valise ! Ainsi ils touchent, lors de chaque journée de session parlementaire, une indemnité de 284 euros, alors même qu’ils sont en réalité absents du Parlement européen. Avec cette petite combine, certains députés parviennent à gagner plus que la chancelière allemande elle-même Angela Merkel : 14.727 euros par mois.

Le reporter allemand qui s’est introduit dans l’enceinte du Parlement nous ramène des images croustillantes et assez révoltantes, où l’on voit se succéder à la queue leu leu toute une tripotée de petits malins qui prennent la fuite immédiatement après avoir badgé. Une députée verte, Hiltrud Breyer, est même prise de panique en voyant les caméras et détale dans l’ascenseur en se cachant le visage ! Un vrai comportement de voleur.

Le reporter finira par se faire virer du Parlement européen par le service de sécurité. Elle n’est pas belle la démocratie européenne ?

Cette histoire rocambolesque est à mettre en rapport avec cette autre information que nous rapporte Courrier international le 25 octobre 2011 :

Selon un rapport du Parlement européen tenu secret, que dévoile le journal conservateur The Daily Telegraph, des fonctionnaires du Parlement européen auraient largement abusé de leur position.

« Un rapport couvrant trois années [2007, 2008, 2009], a identifié le cas de fonctionnaires [du Parlement européen, non élus] qui recevaient le double de leur salaire ou bénéficiaient d’allocations auxquelles ils n’avaient pas droit. », relate le quotidien.

« L’audit a décelé des anomalies – des primes personnelles, par exemple – qui s’élevaient à 81 millions de livres [environ 93 millions d’euros] en 2006, et au vu du rapport de 2009, ce problème est toujours d’actualité. »

Dans les colonnes du quotidien, on déplore que « l’audit ait été gardé secret, malgré ces découvertes permettant la continuité des abus et l’absence de contrôle. »

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s