WhatsApp aurait une « porte dérobée » le rendant vulnérable à l’espionnage, selon The Guardian

Publié par

whatsapp

 

 

Extrait :

Tobias Boelter, un chercheur en cryptographie et sécurité de l’université de Californie à Berkley, a expliqué au journal avoir découvert la présence d’une « porte dérobée » permettant d’avoir accès aux conversations cryptées du plus d’un milliard d’usagers que compte WhatsApp, alors que ces conversations sont censées être protégées par le chiffrement de bout en bout.

Steffen Tor Jensen, responsable de la sécurité et de la contre-surveillance digitale de l’Organisation européenne-bahreïnite pour les droits de l’Homme a vérifié les découvertes du chercheur américain, selon le Guardian.

« WhatsApp peut effectivement continuer de changer les clés de sécurité quand les téléphones sont hors ligne et renvoyer le message sans que les utilisateurs aient connaissance du changement. », avant que celui-ci ait lieu, a-t-il dit, qualifiant le service de « plateforme extrêmement peu sûre. »

 

Source :

http://www.leparisien.fr/high-tech/whatsapp-aurait-une-porte-derobee-le-rendant-vulnerable-a-l-espionnage-13-01-2017-6565107.php

https://www.theguardian.com/technology/2017/jan/16/whatsapp-vulnerability-facebook