Ogives nucléaires disparues : Une trahison au plus haut niveau

Publié par

PRAIRIE VIGILANCE 2002

 

 

Extrait :

Selon de nombreux rapports, plusieurs bombes nucléaires ont été « perdues » pendant 36 heures après qu’elles aient décollé le 29-30 août 2007 pour un voyage d’un bout à l’autre des États-Unis, de la base militaire de l’US Air Force de Minot dans le Dakota du Nord à la base militaire de l’US Air Force de Barksdale en Louisiane.

Selon certaines informations, six ogives nucléaires W80-1 armées sur des missiles de croisière AGM-129, auraient été « perdues ».

Plusieurs militaires sont morts dans des circonstances mystérieuses peu de temps avant et après l’incident. Le décès de ces membres de l’US Air Force soulève des interrogations quant à leur implication directe ou indirecte dans cet événement.

Pour ceux qui ont examiné cette série d’événements « obscurs », il devient « clair » qu’un gouvernement criminel dirige les États-Unis.

L’histoire a été signalée pour la première fois par le Military Times, après que des militaires aient laissé filtrer l’histoire.

 

Source :

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=7336

http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=7158

http://www.alterinfo.net/Ogives-nucleaires-disparues-Trahison-des-ordres-les-plus-eleves_a13068.html

http://www.internationalnews.fr/article-13869549.html

http://militarytimes.com/

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s