Des armes françaises utilisées par les « rebelles modérés » trouvées en Syrie !

Publié par

Damas 8 janviers 2017 : L’armée syrienne a découvert un stock de munitions près de la ville de Ma’an, au nord de la province de Hama. Ce stock avait été constitué par les rebelles locaux, affiliés au front al Nusra – qui a changé deux fois de nom, devenant Jabhat Fatah al Sham en janvier 2016 et Tahrir al Sham en janvier 2017. Le front al Nusra est la branche syrienne d’Al Quaida.

 

armes-syrie

 

Dans ce stock de munitions, il y avait 45 roquettes françaises SNEB-68 et des centaines d’obus de mortier 81 mm ; toutes ces armes sont fabriquées en France.

Les roquettes SNEB, qui tirent leur nom de la Société Nouvelle des Etablissements Edgar Brandt, sont toujours produites par les établissements TDA. Les roquettes saisies en Syrie correspondent à des roquettes F1 à mise à feu électriques, variante explosive (HE), reconnaissable au rond jaune tracé sur l’ogive.

 

 

Armes françaises en Syrie : la filière africaine.

Ces armes françaises pourraient être arrivées en Syrie via des pays africains ou la Libye. C’est du moins ce qu’affirme l’organisation anglaise Conflict Armament Research (CAR), qui a sorti un rapport sur les flux de ventes d’armes entre les pays africains et le conflit syrien en octobre dernier. Selon l’organisation, les « djihadistes » syriens et irakiens – dont l’État islamique – s’approvisionnent en armes auprès des « rebelles djihadistes » du Sahel, de la Mauritanie au Tchad en passant par le Niger et le Mali, qui eux-mêmes ont récupéré une partie des immenses stocks de l’armée libyenne de l’époque Kadhafi… Des trafiquants d’armes basés en Côte d’Ivoire et en Centrafrique participent aussi aux flux vers le Proche-Orient.

 

Ou des livraisons assumées aux rebelles…

En août 2014, François Hollande avait affirmé que la France avait livré des armes aux « rebelles » syriens « il y a quelques mois », afin que ceux-ci les utilisent contre Bashar-el-Assad, rapporte France 24. En 2015, le livre de Xavier Panon « dans les coulisses de la diplomatie française », confirmait ces livraisons assumées aux « djihadistes ». Selon l’auteur, François Hollande, qu’il avait interviewé, lui avait confirmé que des armes avaient été livrées aux « rebelles » au second semestre 2012, malgré l’embargo. Une confession pour le moins imprudente, surtout au vu des conséquences en France, avec les attentats de janvier et de novembre 2015.

L’auteur ajoutait que la France avait livré des canons, des mitrailleuses lourdes, des roquettes anti-char, et… des lance-roquettes. La livraison des armes lourdes s’étant très sûrement accompagnée des munitions ad hoc, les roquettes découvertes à Hama pourraient donc provenir de ces livraisons de 2012.

Les révélations de Xavier Panon sur le soutien armé aux « djihadistes » syriens avaient été traitées avec une très grande discrétion par la presse française… trop explosive, peut-être !

Seule la presse anglaise s’y était intéressée, sans que la presse française ne trouve utile de rebondir sur ces informations pour le moins peu anodines.

Ces livraisons françaises en Syrie ont pu passer par des canaux détournés, et notamment… par l’Afrique, suggère le blogueur russe Colonel Cassad.

« En se fondant sur les faits déjà connus des livraisons secrètes par la CIA d’armes aux rebelles djhadistes syriens via la Turquie, la Jordanie, le Qatar ou l’Arabie Saoudite, on peut penser que la France fait pareil par ses canaux […] à savoir le Mali et la Côte d’Ivoire ».

En janvier 2017, il avançait d’autres pistes : « Soit ces armes sont arrivées à Hama via des intermédiaires au Mali, en Côte d’Ivoire, en Centrafrique ou en Libye, soit elles ont été achetées par des intermédiaires en lien avec Al Quaida, soit elles ont été livrées à l’un des gouvernements libyens, qui l’a revendu ensuite aux terroristes. »

Une question à laquelle, on s’en doute, le gouvernement français ne répondra pas…

Source :

http://www.breizh-info.com/2017/02/03/61299/armes-francaises-trouvees-utilisees-djihadistes-syrie

https://www.les-crises.fr/la-france-a-fourni-des-armes-aux-islamistes-syriens-des-2012-2/

http://www.fawkes-news.com/2017/02/des-armes-francaises-utilisees-par-les.html

12 comments

      1. Oui bien malheureusement, on ne peut essayer de sauver que nos souvenirs d’une France belle, forte et rayonnante à travers le monde…mais qu’en reste-t-il ? Seulement les ruines!

        Aimé par 1 personne

      2. Très juste Carolyonne. Désolé d’être aussi concis mais je suis abscent de mon domicile pour une dizaine de jours et à partir de mon téléphone, ce n’est pas trop évident. Je te remercie pour ton commentaire

        J'aime

  1. Alors Nosra fait du bon boulot non? Digital Laurent Fabius ! Et il sait de quoi il parle.. dommage que les dirigeants français eux ne fassent pas du bon boulot! Les victimes des attentats perpétrés depuis en ont payé le prix!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s