Censures « françaises » – Richard Labévière

Publié par

 

L’interviewer interviewé date de 2008 mais cette vidéo devrait nous rappeler à quel point « nos médias » sont totalement contrôlés et orientés.

 

Time : 5 mn 57

 


 

Biographie succinte :

Diplômé en sciences politiques, histoire et philosophie des universités de Paris I (Panthéon-Sorbonne), Genève et Grenoble, auditeur de la 53e session nationale(2003-2004) de l’IHEDN, Richard Labevière a été employé local de L’AFP à la fin des années 70 au Pérou, au Chili, en Argentine. En 1979, comme free-lance, il couvre la chute de Somoza au Nicaragua et la révolution sandiniste. Collaborant à différents journaux dont Le Matin de Paris, Le Journal de Genève, Le Point et La Suisse, il a été correspondant permanent auprès des Nations Unies à New York et Genève pour la Télévision suisse romande.

 

Il est officier de réserve.

 

Il fut rédacteur en chef à RFI, chef du service étranger, puis éditorialiste. Créateur et présentateur du magazine Géopolitique-L’envers des cartes en 2003.

 

En 2008, il a été licencié de RFI par Mme Christine Ockrent pour divergence d’options éditoriales.

 

 

L’interviewer interviewé 

Richard Labévière s’explique sur son licenciement abusif par Radio France International (RFI), suite à son interview du Président syrien Bachar el Assad, en juillet 2008…

 

Ubuesque, Kafkaïen, les mots manquent pour décrire le grotesque de ce licenciement abusif d’un journaliste connu pour son professionnalisme et sa bonne connaissance du dossier.

 

L’affaire Richard Labévière s’inscrit dans l’orwellisation en cours de la presse française, la remise en cause du pluralisme journalistique et de la liberté d’expression au pays des Lumières. Avec, pour horizon, la volonté d’imposer une lecture unique, néo-conservatrice et inconditionnellement pro-israélienne des crises et des relations internationales.

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Labévière

http://www.acrimed.org/Licenciement-de-Richard-Labeviere-redacteur-en-chef-a-RFI