L’État et les banques, les dessous d’un hold-up historique – Myret Zaki & Etienne Chouard

Publié par

 

 

Synopsis :

Conférence intégrale et augmentée : Fonderie Kugler, Genève le 3 décembre 2011.

 

Biographies succinctes :

Myret Zaki est une journaliste économique suisse romande, rédactrice en chef. Elle a fait ses débuts dans la banque privée genevoise Lombard Odier Darier Hentsch & Cie, où elle se forme à l’analyse financière. En 1998, elle obtient un MBA de la Business School of Lausanne.

Étienne Chouard est titulaire d’une maîtrise en droit & professeur d’économie et de droit.

 

============================

 

Comment en coulisse la finance régit l’essentiel de nos vies ? Comment reprendre le dessus ?

On le sait, nous n’entendons pas grand-chose à la finance (sondage 95 % des français disent ne rien comprendre à l’économie)

Si nous ne nous y intéressons pas, si nous ne prenons pas le gouvernail…. Nous serons bientôt dans la même servitude épouvantable que la Grèce et/ou dans le crash du système financier sans pouvoir même disposer de moyens de paiement !

Deux heures pour comprendre :

Comment une poignée de spéculateurs (les CDS) qui gèrent la dette des états met les pays d’Europe à feu et à sang, chacun des responsables de ces marchés gagnant en moyenne 1,5 milliards annuellement sur le malheur des gens.

Ils ne sont soumis à aucune réglementation.

Notre impuissance politique est constitutionnellement organisée par le système du gouvernement parlementaire, par tout le contrôle des milliardaires sur les médias, par la culture d’évasion, par la fréquentation du smartphone, par l’école de la soumission en tout cas pas de l’apprentissage de la démocratie !

La finance de l’ombre, les banques, les multinationales la mondialisation appauvrissent les pauvres des pays riches après ceux des pays pauvres, et elles enrichissent les riches spéculateurs :

  • L’accélération depuis 10 années, de la captation de la richesse par moins de 1% capitalisant plus de richesses que les 99% autres humains.
  • L’évasion fiscale n’est plus la principale machine à flouer les états, à escroquer et appauvrir les peuples.

 

L’exposé clair et net de la journaliste et analyste financière suisse Myret Zaki, démonte de façon vivante et intelligible le rôle des fonds spéculatifs qui, depuis une dizaine d’années, mettent à genoux tour à tour les pays du sud de l’Europe (Grèce en premier 2009/10)

Etienne Chouard fait l’historique de la délégation par Pompidou ex directeur de la banque Rothschild et son ministre de l’économie Giscard en 1973, de la création monétaire aux banques privées.

Il rappelle que c’est un choix de nos politique dans le silence général ou presque qui a scellé notre esclavage économique global.

Nos vies peuvent basculer dramatiquement avec des élus qui obéissent à ces donneurs d’ordre de la finance : Macron, Fillon, Le Pen et consorts.

Il est donc bien fondamental (vital)  que nous reprenions le contrôle du pouvoir politique local et national, qu’une Constituante soit élaborée par tirage au sort, qu’elle soit le cadre de la sortie de notre impuissance politique, nationale et locale, que soient récupérés les leviers de la monnaie et de la finance : pas de souveraineté politique sans souveraineté économique, et que l’argent tourne dans la commune au lieu de s’écouler ailleurs  (investissements dans l’autonomie territoriale de la production d’énergie et d’aliments) ; qu’une vraie souveraineté populaire communale, cantonale départementale et in fine nationale alias une démocratie directe fédérative soit vraiment adoptée étant donné que selon nous, elle est sans doute le principal moyen de faire ensemble résilience, de façon civilisée en anticipant sur les possibilité de désordres sociaux graves…

Donc éducation populaire encore et toujours en tout lieu sous toutes les formes.

Il nous faut faire l’effort de sortir de notre glu intellectuelle d’adhérence à la pensée dominante et chercher à comprendre comment fonctionne ce trou noir du capitalisme qui aspire la richesse à un pôle très peu nombreux d’escrocs internationaux.

3 comments

  1. D’actualité après les débats d’hier soir qui ont traités de la sixième république mais…débat selon moi quasi-anticonstitutionnel (zut j’avais oublié que c’est long à écrire) puisqu’il force un futur président à faire des promesses qu’il ne sera pas forcément capable de tenir n’étant pas chef de gouvernement! C’est le premier ministre rappelons-le issu de la majorité parlementaire qui l’est! et c’est lui qui doit répondre de sa politique dans ses domaines de compétence dont l’économie fait partie…

    Aimé par 1 personne

    1. Pour le premier ministre et ce quelque soit son partie politique… Voir s’il est membre de la Young Leaders Fundation (French), Le Siècle + GLNF et s’il s’est fait adoubé par le Bilderberg via le CFR (en autre). Je te remercie pour ton commentaire Pat.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s