Allégorie de la Caverne de Platon

Publié par

Time : 5 mn 50

 

Time : 37 mn 48

 

 

Synopsis :

L’allégorie de la caverne est une allégorie exposée par Platon dans le Livre VII de La République. Elle met en scène des hommes enchaînés et immobilisés dans une demeure souterraine qui tournent le dos à l’entrée et ne voient que leurs ombres et celles projetées d’objets au loin derrière eux. Elle expose en termes imagés les conditions d’accession de l’homme à la connaissance de la réalité, ainsi que la non moins difficile transmission de cette connaissance.

 

La Caverne comme fondement ontologique chez Platon

Le réel n’est pas homogène selon Platon. Il se décompose en deux parties : d’une part le monde sensible accessible aux sens, le réel immédiat source d’erreur et d’illusion; de l’autre, le monde intelligible accessible à la seule raison, lieu des Idées et de la vérité. En associant la réalité et la vérité, Platon condamne le monde sensible. Le cheval n’est pas la vérité, seule l’idée de cheval est vraie.

Ainsi, la Caverne désigne le monde sensible, dont le sage-philosophe doit se détourner au profit du monde des Idées. L’accès à la Vérité passe par la contemplation, l’exercice qui consiste à faire usage de sa raison.

L’ontologie platonicienne est donc dualiste en raison de cette dichotomie sensible/intelligible.

 

L’opinion et la connaissance : La Caverne comme théorie épistémologique

La Caverne dévoile aussi la théorie de la connaissance de Platon. La Caverne désigne le monde de l’opinion, alors que l’extérieur désigne le monde de la connaissance. Platon affirme que le lieu naturel des hommes est l’ignorance. Bercés par les sens et les préjugés, la plupart des hommes vivent sous le joug de la doxa (opinion). Il faut donc faire un travail sur soi, opérer une révolution dans la manière de voir le monde, convertir son regard pour se libérer de la doxa.

Bien sûr, le philosophe éprouve de la solitude et de l’incompréhension de la foule, mais son rôle reste d’éclairer la multitude grâce à la maïeutique (accouchement des âmes).

 

L’idéalisme de Platon à l’œuvre dans l’Allégorie de la Caverne

Platon pose le primat des idées sur la matière. Le monde des Idées, éternel et immobile, prévaut sur le monde sensible, monde de l’illusion, temporaire. La réalité intelligible est le vrai réel. Les objets du monde ne sont que des reflets.

 

Pilule rouge bleue

 

 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Allégorie_de_la_caverne

https://fr.wikipedia.org/wiki/Allégorie_de_la_caverne

http://www.philolog.fr/explication-de-lallegorie-de-la-caverne/

20 comments

    1. Platon fut l’une des grandes figures de la pensée de la Grèce Antique et son allégorie sur la Caverne reste une de ses œuvres et pensées majeures.

      Néanmoins, l’on retrouve moult philosophe de par le monde : Asie, Inde, Afrique… et antérieur à Platon, qui ont développé le même raisonnement.

      Mais je m’éloigne.

      Je suis heureux d’apprendre que depuis 2015, tu aies franchie une étape capitale de notre valeur intrinsèque (en tant qu’être humain).

      Je te remercie pour ton commentaire Isabelle et je te souhaite une excellente journée.

      Respectueusement.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s