Skywalking : Les selfies de l’extrême

Publié par

 

 

Synopsis :

Pour se faire remarquer sur les réseaux sociaux, il faut désormais en faire des tonnes, voir mettre sa vie en danger. Perchés à plusieurs centaines de mètres du sol, des jeunes gens prennent la pose la plus « naturelle » du monde.

Tous gravissent les gratte-ciel les plus hauts du monde à la recherche, sans doute, d’un sentiment qu’ils ne connaissent pas : le vertige.

Suspendus à plusieurs centaines de mètres du sol, ils défient les lois de la gravité et snobent la peur du vide. Mais escalader des tours en construction à l’aube, en évitant les gardes de sécurité, ne leur suffit pas. Le défi n’est vraiment à la hauteur que lorsqu’ils enjambent l’une ou l’autre grue ou antenne au sommet de l’immeuble de centaines d’étages et se maintiennent dans le vide à la force du bras, une main agrippée à une poutre. C’est là que tout leur sang-froid entre dans la danse car le moindre sursaut de panique ou la moindre défaillance leur seraient fatals.

Si la Terre entière a le ‘loisir’ de connaître leurs activités, il faut toutefois retenir que c’est totalement illégal, ça va de soi.

 

Plusieurs accidents mortels

Cette pratique à haut risque est baptisée « skywalking » (marcher dans le ciel). Elle consiste à gravir ou à se jucher sur les plus hauts monuments du monde, à mains nues, sans aucun dispositif de sécurité, et à se photographier dans cette situation spectaculaire et dangereuse. C’est un phénomène en vogue sur les réseaux sociaux, et cette pratique extrême fascine un public d’adolescents et de jeunes adultes.

Les « skywalkers » risquent la chute mortelle, à chaque instant de leur ascension. Le 12 janvier 2017, le jeune photographe français Maxime Sirugue, originaire de Lyon, a ainsi perdu la vie en escaladant le pont de la Mulatière, dans sa ville. Devenu célèbre sur les réseaux sociaux sous le pseudo « Siirvgve », avec ses selfies vertigineux, le jeune homme de 18 ans était l’un des principaux représentants français de cette pratique controversée.

 

Source :

http://www.huffingtonpost.fr/2012/05/07/skywalking-photos-russes-ados-marat-dupri-mahorov-raskalov-polatov_n_1495395.html

http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/14/video-skywalking-grue-mustang-wanted-marat-dupri_n_2471371.html

http://www.slate.fr/lien/54053/skywalking-adolescents-russes-photos

9 comments

      1. Thank pour la traduction. Effectivement, il ne faut pas avoir le vertige. Et lorsque l’on pense que la majorité fait cela pour du buzz… Au péril de leur vie…!? 😞

        Aimé par 1 personne

      2. La mort pour la gloire sur des reseaux sociaux… heuuu… c’est pas mon truc… j’ai du mal a saisir… quel profond besoin de reconnaissance ou quelle avidite les poussent a faire cela?…

        Aimé par 1 personne

      3. Très bonne question Clem. Se faire connaître, faire du buzz, recherche de frisson, etc… Bref, pour moi… Comparé à la vie… Tout cela pèse bien peu. Maintenant, chacun(ne) est libre de ses choix…

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s