Skywalking : Les selfies de l’extrême [Vidéos] – MAJ

Publié par

Time : 8 mn 18 / [1/2]

 

Time : 10 mn 22 / [2/2]

 


 

Synopsis :

Pour se faire remarquer sur les réseaux sociaux, il faut désormais en faire des tonnes, voir mettre sa vie en danger. Perchés à plusieurs centaines de mètres du sol, des jeunes gens prennent la pose la plus « naturelle » du monde.

 

Tous gravissent les gratte-ciel les plus hauts du monde à la recherche, sans doute, d’un sentiment qu’ils ne connaissent pas : le vertige.

 

Suspendus à plusieurs centaines de mètres du sol, ils défient les lois de la gravité et snobent la peur du vide. Mais escalader des tours en construction à l’aube, en évitant les gardes de sécurité, ne leur suffit pas. Le défi n’est vraiment à la hauteur que lorsqu’ils enjambent l’une ou l’autre grue ou antenne au sommet de l’immeuble de centaines d’étages et se maintiennent dans le vide à la force du bras, une main agrippée à une poutre. C’est là que tout leur sang-froid entre dans la danse car le moindre sursaut de panique ou la moindre défaillance leur seraient fatals.

 

Si la Terre entière a le ‘loisir’ de connaître leurs activités, il faut toutefois retenir que c’est totalement illégal, ça va de soi.

 

 

Plusieurs accidents mortels

Cette pratique à haut risque est baptisée « skywalking » (marcher dans le ciel). Elle consiste à gravir ou à se jucher sur les plus hauts monuments du monde, à mains nues, sans aucun dispositif de sécurité, et à se photographier dans cette situation spectaculaire et dangereuse. C’est un phénomène en vogue sur les réseaux sociaux, et cette pratique extrême fascine un public d’adolescents et de jeunes adultes.

 

Les « skywalkers » risquent la chute mortelle, à chaque instant de leur ascension. Le 12 janvier 2017, le jeune photographe français Maxime Sirugue, originaire de Lyon, a ainsi perdu la vie en escaladant le pont de la Mulatière, dans sa ville. Devenu célèbre sur les réseaux sociaux sous le pseudo « Siirvgve », avec ses selfies vertigineux, le jeune homme de 18 ans était l’un des principaux représentants français de cette pratique controversée.

 


 

Source :

http://www.huffingtonpost.fr/2012/05/07/skywalking-photos-russes-ados-marat-dupri-mahorov-raskalov-polatov_n_1495395.html

http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/14/video-skywalking-grue-mustang-wanted-marat-dupri_n_2471371.html

http://www.slate.fr/lien/54053/skywalking-adolescents-russes-photos

 

Vidéo :

[1] The Scariest EXTREME PARKOUR Moments Caught On Camera

[2] UNBELIEVABLE! The most Dangerous Selfies ever taken #1| People Are Awesome 2017

 

Photo :

Pour illustration

9 commentaires

      1. Oh My Gosh! 😉
        Ils me fichent le vertige, je crois que je vieillis 😭😭😭

      2. Thank pour la traduction. Effectivement, il ne faut pas avoir le vertige. Et lorsque l’on pense que la majorité fait cela pour du buzz… Au péril de leur vie…!? 😞

      3. La mort pour la gloire sur des reseaux sociaux… heuuu… c’est pas mon truc… j’ai du mal a saisir… quel profond besoin de reconnaissance ou quelle avidite les poussent a faire cela?…

      4. Très bonne question Clem. Se faire connaître, faire du buzz, recherche de frisson, etc… Bref, pour moi… Comparé à la vie… Tout cela pèse bien peu. Maintenant, chacun(ne) est libre de ses choix…

      5. Exactement…
        Esperant que mes propres enfants n’aient pas besoin de ca un jour…