Citation : « …Ce que nous pensons est ce que nous devenons » – Charles Reade

Publié par

.

Charles Reade

Charles Reade, écrivain britannique (1814-1884)

 

 

« Prenez garde à vos pensées car elles deviendront vos paroles.

 

Prenez garde à vos paroles car elles deviendront vos actions.

 

Prenez garde à vos actions car elles deviendront vos habitudes.

 

Prenez garde à vos habitudes car elles deviendront votre caractère.

 

Et prenez garde à votre caractère car il deviendra votre destinée !

 

Ce que nous pensons est ce que nous devenons. »

 


 

« Mind your thoughts for they become your words; mind your words for they become your actions; mind your actions for they become your habits; mind your habits for they become your character; mind your character for it becomes your destiny. »

 


 

Source :

https://en.wikipedia.org/wiki/Charles_Reade

 

Note :

Charles Reade est crédité de la citation : « Semez une pensée, et vous récolterez un acte ; Semez un acte, et vous récolterez une habitude ; Semez une habitude, et vous récolterez un caractère ; Semez un caractère, et vous récolterez un destin ».

 

De nos jours, il est souvent adapté à : « Faites attention à vos pensées car elles deviennent vos paroles ; faites attention à vos paroles car elles deviennent vos actions ; faites attention à vos actions car elles deviennent vos habitudes ; faites attention à vos habitudes car elles deviennent votre caractère ; faites attention à votre caractère car cela devient votre destin. »

 

Cette citation a été utilisé dans le film dramatique biographique « The Iron Lady » (2011), dont l’actrice Meryl Streep interprétait le rôle de Margaret Thatcher, l’ancienne Première ministre du Royaume-Uni (du 4 mai 1979 au 28 novembre 1990).

 

Les coupures de journaux, les cahiers et la correspondance de Reade sont conservés à la London Library.

16 commentaires

    1. Je t’en prie Gaïa. Plus penser du tout mais que l’on pense à notre place et que nous agissons en conséquence pensant que c’est la résultante de notre pensée…. Merci pour ton commentaire Gaïa. Très juste.

      1. C’est exactement ça, la pensée leurrante 🙂 Belle journée à toi !