Garder le peuple pauvre et occupé – Aristote

Publié par

 

aristote

Aristote (384 av. J.-C / 322 av. J.-C)

 

 

« Il est aussi dans l’intérêt d’un tyran de garder son peuple pauvre, pour qu’il ne puisse pas se protéger par les armes, et qu’il soit si occupé à ses tâches quotidiennes qu’il n’ait pas le temps pour la rébellion. »

18 comments

  1. Occupons le peuple à connaître le prix des montres et à connaître le prix des costards sur mesure. Apprenons lui qu’en toute légalité, on peut payer des emplois fictifs sa petite famille: il suffit d’être de ceux qui votent les lois. Comme à Kohl Anta, il y en a qui ont des totems d’immunité…

    Aimé par 3 personnes

  2. Et oui Clémentine… Rien à changer depuis Aristote.

    Je te cite : « On nous habitue, des notre plus jeune age, a une forme de « débilité » par l’ecole, les medias, l’education… »,

    …Je rejoins pleinement tes propos.

    A : « La docilite… ahhhh, concept qui m’est de plus en plus etranger… »,

    …A mon humble sens, c’est un raisonnement et une démarche qui me paraissent très saines.

    Je te remercie pour ton commentaire Clem et désolé de répondre avec autant de retard.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.