NASA : L’être humain n’a jamais franchi les ceintures de Van Allen !

Publié par

Vidéo 1 – Time : 7 mn 24

 

Vidéo 2 – Time : 2 mn 55

 

 

Synopsis :

Vidéo 1 

Dans le premier extrait, l‘ingénieur de la NASA Kelly Smith nous indique qu’ils n’ont pas encore réussi à faire voyager des hommes au-delà de la ceinture de Van Allen. En effet, il indique que la mission Orion doit d’abord répondre à certains défis liés aux fortes radiations au sein de cette partie de l’espace avant de pouvoir y envoyer des astronautes.

Comment ont-ils pu aller sur la Lune en 1969 sans répondre à ces problèmes ?

Dans le deuxième extrait, c’est encore plus clair. Terry Virts et Samantha Cristoforetti sont interviewés depuis l‘ISS. Oubliez la supposition du traducteur selon laquelle ils seraient devant un écran vert, rien ne le prouve.

Par contre, ce que dit Virts est sans équivoque.

Il indique que la capsule VLS permettrait d’envoyer des humains dans l’espace hors de l’orbite terrestre car pour le moment « On ne peut voler que dans l’orbite terrestre, c’est le plus loin qu’on puisse atteindre. Le nouveau système leur permettrait d’explorer LA LUNE, Mars, des astéroïdes, il y a de nombreuses destinations ou nous pourrions aller. Et on construit ces composants afin de réaliser cet objectif dans le futur. »

 

Vidéo 2

Magnétosphère et Ceinture de Van Allen : Lorsque les particules du vent solaire atteignent notre planète, la plupart sont déviées par le champ magnétique et contournent la magnétosphère. Les quelques particules qui réussissent à pénétrer sont piégées et se mettent à tourner en spirale autour des lignes de champ et à voyager alternativement d’un pôle magnétique à l’autre.

Ce mouvement donne naissance à deux zones riches en particules, les ceintures de rayonnement de Van Allen, du nom de leur découvreur. Chacune de ces zones a la forme d’un anneau qui entoure la Terre.

La première se trouve à environ 5 000 kilomètres d’altitude et contient surtout des protons énergétiques. La seconde se trouve à 25 000 kilomètres et contient des électrons et des protons d’énergie moindre.

Notons que les ceintures de Van Allen constituent la première grande découverte faite par les satellites artificiels.

Aujourd’hui, les scientifiques sont toujours incapables de VOIR en temps réel le champ électromagnétique mouvant.

Nous sommes maintenus pour l’instant en quarantaine d’une exploration habitée des autres planètes.

 

The truth is out there

Source :

https://www.astronomes.com/le-systeme-solaire-interne/latmosphere-et-la-magnetosphere/

https://www.nasa.gov/home/hqnews/2012/aug/HQ_12-289_RBSP_Launches.html

http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/Objectif-Mars-l-homme-explore-les-limites-de-son-corps-dans-l-espace-2013-10-17-1044538

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-empire-democratique-du-mensonge-125319

http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/nous-ne-pouvons-actuellement-voler-52054

http://www.space-travel.com/

 

Note :

Vidéo 2 : Extrait de  « The greatest government conspiration » (2001).

12 comments

  1. Et comme d’habitude, on nous prend pour des jambons! 😬
    Aaahhhh la la… j’adore ce monde…
    Des bisous mon ami
    Te souhaitant une belle journee
    🍫🌻😎
    Clem 🌺

    Aimé par 1 personne

      1. C’était un smiley sourire :

        http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/apollo.php?page=technos_cm_rayonnement

        http://www.conspiracywatch.info/F-A-Q_r11.html

        « Cette fameuse ceinture de Van Allen peut être traversée sans dommages, si cette traversée est faite rapidement. On l’a déjà fait maintes fois…
        Pareillement pour les radiations cosmiques, extrêmement nocives. Les astronautes qui tournent en orbite terrestre bénéficient du bouclier magnétique terrestre. Les hommes qui sont allés sur la Lune, y ont été exposés sur des durées relativement brèves (quelques jours). Ces mêmes astronautes n’ont pas développé des cancers à leur retour.
        Un souci tout autre est celui des vols interplanétaires : les astronautes et les appareils électroniques se trouveraient alors exposés durant des mois ou des années aux radiations cosmiques… Actuellement, nos blindages actuels seraient bien inefficaces. »

        J'aime

      2. Sincèrement désolé Gavroche, je viens de m’apercevoir que j’avais 7 messages placés dans les indésirables… dont le tiens.

        Je ne saurais expliqué pourquoi.

        Je te remercie pour ton commentaire.

        Aimé par 1 personne

    1. D’autant plus, que les moyens technologiques ont fait un bon considérable depuis la fin des années 60.

      Et aucuns autres pays ne s’y est rendu… Tout en sachant que la Lune regorge de ressources naturelles dont l’Hélium 3 que l’on trouve à profusion et qui serait une solution ‘miracle’ à nos problèmes d’énergie.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s