Les Nouveaux Maîtres du Monde

Publié par

 

Synopsis :

The Goldman Sachs Group, Inc. (*) est la première Banque d’investissement présente dans tous les quartiers d’affaires mondiaux mais pas seulement, ses dirigeant et cadres supérieurs occupent pour la plupart des hauts grades politiques comme Mario Dragui, président de la BCE (Banque Centrale Européenne) et Janet Yellen, présidente de la Fed (Federal Reserve System, USA)

Ils manipulent le monde, le cours du zinc et de l’aluminium, celui de l’or, etc…

 

Ce reportage édifiant présente un monstre qui était à la base au service du bien public et qui est devenu un monstre boulimique de capitaux. Humanistes s’abstenir !

Le reportage diffusé sur Canal Plus en novembre 2011 est édifiant. Il raconte, interviews à l’appui, l’ascension et la dégénérescence d’une banque multinationale échappant à tout contrôle. Nous l’évoquions déjà dans notre dossier  sur Le rôle des banques.

On parle de réguler les marchés ? De moraliser les banquiers ? Mais « Les banquiers de Goldman Sachs sont malins, ils sont issus des meilleures écoles du pays et sont très habiles à contourner les nouvelles règlementations », confie la première journaliste interviewée.

Jusqu’aux années 80, Goldman Sachs était une banque responsable, sérieuse, la bonne banque de famille à qui l’on pouvait laisser « dormir » son or et ses liquidités. Puis dans les années 90, la machine s’est emballée, sous l’impulsion ultra libérale d’un Reagan à la tête des Etats-Unis.

Dans son blog « Naked Capitalism », Susan Weber (alias Yves Smith), une ancienne de la “pieuvre” y dénonce les changements du système bancaire dans les années 80. Les évènements ayant contribué au changement d’une simple banque en monstre sont de deux ordres. Dans les années 90, le marché du crédit devint plus important, plus risqué, plus profitable, plus rentable. D’autre part, le marché des produits financiers dérivés s’est développé et est devenu énorme. Un monstre est né.

 

Un renard pour surveiller le poulailler

John Cassidy, journaliste économique balance pêle-mêle : « Les grandes banques françaises ou allemandes ont créé des filiales qui ressemblent à tout point de vue à Goldman Sachs. Ce sont des casinos dissimulés à l’intérieur de banques à l’ancienne (…).Goldman Sachs conseillerait à ses clients de parier sur l’écroulement financier de l’Europe ».

Un député européen vend aussi la mèche : « Goldman Sachs parie sur l’évolution des prix. Ils gagnent à chaque fois car ils font varier les prix en question, l’opacité totale des marchés leur permet ça. On est en train de créer + de risques qu’il n’en supprime. »

La manipulation des cours est rendue facile par des échanges ultra rapides avec des logiciels ultra rapides. Nous ne pouvons pas contrôler ce qui se passe dans ces échanges à haute vitesse (trading haute fréquence).

 

Une des constatations les plus cyniques de ce reportage est qu’il est beaucoup plus rentable de détruire l’économie que de la soutenir.

Alors comment peut-on espérer une sortie de crise, ou ne serait-ce qu’une amélioration économique ?

L’avenir sera beau pour les banques, mais les particuliers eux ont intérêt à placer leurs économies dans des valeurs sûres comme l’or, s’ils ne veulent pas les voir absorbées par l’hypoglycémie permanente des banques.

 

« Nous ne vivons pas en démocratie mais dans un système totalitariste inversé »

 

Les nouveaux Maîtres du Monde

 

 

Source :

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Président_de_la_Banque_centrale_européenne

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Goldman_Sachs

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Goldman_Sachs

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mario_Draghi

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Mario_Draghi

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Janet_Yellen

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Janet_Yellen

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Naked_Capitalism

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Produit_dérivé_financier

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Derivative_(finance)

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Opérateur_de_marché

En : https://en.wikipedia.org/wiki/Trader_(finance)

Fr : https://fr.wikipedia.org/wiki/Transactions_à_haute_fréquence

En : https://en.wikipedia.org/wiki/High-frequency_trading

http://www.nakedcapitalism.com/

http://www.goldmansachs.com/

 

 

Note :

(*) Goldman Sachs est fondée en 1869 par Marcus Goldman sous le nom de Marcus Goldman & Co.. La société est initialement spécialisée en gestion d’effets de commerce et gère jusqu’à cinq millions de dollars américain par an en papier commercial.

En 1882, Goldman invite son gendre Samuel Sachs à rejoindre l’entreprise et rebaptise cette dernière M. Goldman and Sachs. La société croît rapidement dans les années 1880 au fur et à mesure qu’elle gère un capital croissant. En 1885, Goldman recrute son fils Henry et son beau-fils Ludwig Dreyfuss dans l’affaire et rebaptise l’entreprise Goldman Sachs & Co. La société se forge un nom, devenant une pionnière dans l’utilisation des papiers commerciaux pour les entrepreneurs.

En 1894, Samuel Sachs remplace son beau-père Marcus Goldman à la tête de la société. Elle s’inscrit à la bourse de New York en 1896.

Au début du vingtième siècle, Goldman joue un rôle dans la création des règles d’introduction en bourse (initial public offering, IPO). En 1906, elle génère l’un des plus grands IPO à ce jour, celui de la Sears, Roebuck and Company.

 

3 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s