Adieu sommeil

Posted by

Time : 3 mn 43

 

Synopsis :

Voilà des millénaires que les journées humaines sont rythmées par notre besoin de sommeil. Mais il est possible que d’ici quelques décennies, ce ne soit plus qu’un lointain souvenir. Trop peu rentables, nos nuits deviennent un enjeu majeur dans la course à l’efficacité. Et le sommeil apparait de plus en plus comme l’une des dernières frontières que l’homme moderne s’apprête à conquérir.

6 heures et 31 minutes, c’est la durée moyenne de sommeil quotidien pour un adulte américain en 2013. La génération précédente, elle, dormait 8 heures par nuit. Au début du XXeme siècle, le sommeil quotidien aux États-Unis était de 10 heures.

En France, entre 1986 et 2010, le sommeil a diminué de 18 minutes. Chez les 15-17 ans, ce chiffre grimpe à 50 minutes.

La tendance aux maladies coronariennes serait doublée chez les personnes dormant régulièrement entre 5 et 7 heures par nuit.

Dès le XIXeme siècle, la naissance de l’éclairage urbain réduit certes l’insécurité dans les ruelles sombres, mais rallonge aussi la durée subjective de nos journées.

Après un test mené à Harvard, des sujets exposés 6 h 30 à ces halos bleutés ont vu leur production de mélatonine retardée de 3 heures déréglant le cycle jour/nuit.

 

Adieu sommeil

 

Le Bruant à couronne blanche

Pendant cette migration, il ne dort qu’un tiers de son sommeil habituel. Il est parfois capable de rester éveillé 7 jours d’affilée. Un parfait petit soldat. Ce qui explique sans doute pourquoi le Département de la Défense américain finance des recherches à son sujet.

Depuis 2006, les rations des soldats américains contiennent des chewing-gums dosés à 100 mg de caféine pour combattre le sommeil.

Les pilotes de chasse français utilisent eux des comprimés de caféine à libération prolongée. Chaque gélule est dosée à 300mg du précieux stimulant. Mais la caféine n’agit que pendant 6 heures environ.

Les amphétamines elles, officiellement autorisées par l’armée américaine, peuvent permettre de rester en alerte jusqu’à 10 heures. Sauf que les effets secondaires – dépendance, problèmes cardiaques entre autres – nuisent aux troupes.

Le Modafinil, pilule miracle aux effets secondaires apparemment limités, il peut garder un soldat éveillé et efficace pendant plus de 48 heures en supprimant directement le besoin de sommeil.

Canada, Chine, Pays-Bas, Corée du Sud, Inde… de nombreux laboratoires de recherche militaire l’ont mis à l’épreuve.

Dès 1991, lors de la guerre du Golfe, les légionnaires français le testent sur le champ de bataille sous le nom de Progivil.

Depuis l’intervention en Irak en 2003, les pilotes de l’US Air Force utilisent le Modafinil en vol.

Le Modafinil est désormais utilisé en médecine civile. Il permet de traiter les conséquences de certains troubles du sommeil comme l’apnée nocturne ou la narcolepsie. Entre 1999 et 2005, ses ventes ont explosées passant de 25 millions à 575 millions de dollars.

En France, appelé Modiodal, il est principalement prescrit aux travailleurs nocturnes.

9 comments

  1. A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:

    http://wp.me/p62nwL-8Sy -> pourtant il semble qu’ au pays des bisousnours on aime bien encore sieste et sommeil profond ! quitte a se doper pour y parvenir ! d’ ailleurs le peuple des « mougeons » bat de sacré record …il va lutter pour conserver son sommeil ! normal pour le « mougeon » !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s