Mémo Dico : Anagramme, Antonymes, Homonymes, Palindrome, Paronymes, Pléonasme, Tautologie, Truisme, etc…

Publié par

Mémo Dictionnaire

 

Dictionnaire

 

 

Anagramme :

Mot formé en changeant de place les lettres d’un autre mot.

√ Exemple : Gare est rage.

 

===============================

 

Antonymes :

Deux mots qui ont un sens contraire.

√ Exemple : Clair et foncé.

 

===============================

 

Homonymes :

Deux mots dont la prononciation est identique mais le sens est différent !

Quand les sons sont identiques mais l’écriture différente, l’on parle d’homophones (vers et vert) et d’homographes quand les écritures sont les mêmes (pile et pile).

√ Exemples : Vers et vert, pile (l’amoncellement en colonne : une pile de linge) et pile (qui fournit l’énergie).

 

===============================

 

Palindrome :

Le palindrome est un cas particulier d’anacyclique où la signification est la même selon le sens de lecture ; dans le cas général, l’anacyclique a une signification différente selon le sens de lecture. Un anacyclique est un mot ou phrase que l’on peut lire à l’envers ou à l’endroit.

Par définition, un anacyclique est une anagramme.

On peut parler de « phrase anacyclique » lorsque l’on obtient une phrase grammaticalement correcte mais avec un sens différent en inversant l’ordre des mots.

 

Exemple :

√ Aviva, passé simple du verbe aviver.

√ Axa, passé simple du verbe axer.

√  Bob.

√ Bob, un chapeau mou, ou familièrement un bobsleigh.

√ Elle.

√ Été.

√ Ève.

√ Gag, une histoire drôle.

√ Ici.

√ Kayak.

√ Non.

√ Pop.

√ Radar.

√ Ressasser (qui est le plus long mot palindrome de la langue française).

√ Retâter, familièrement tâter de nouveau.

√ Rêver.

√ Rotor.

√ Sassas, passé simple du verbe sasser.

√ Serres, pluriel de serre ou présent du verbe serrer.

√ Sèves, pluriel de sève.

√ Sexes, pluriel de sexe.

√ Solos, pluriel de solo.

√ Sos, un signal de détresse.

√ Soros (Georges)

√ Xanax (Alprazolam), médicament contre l’anxiété.

 

===============================

 

Paronymes :

Les paronymes sont des mots donc la prononciation est proche.

√ Exemple : Clavier et clapier.

 

===============================

 

Pléonasme :

Répétition dans un même énoncé de mots ayant le même sens, soit par maladresse (par exemple descendre en bas), soit dans une intention stylistique.

√ Exemple : – « Je l’ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux, vu.  »

[Molière]

 

===============================

 

Répétition :

Action de reproduire plusieurs fois, dans un texte, la même idée, le même mot. (Il peut s’agir d’une tournure jugée fautive [redite, doublon] ou d’un effet de style volontaire [allitération, assonance, anaphore].)

 

√ Réitération d’une même action ; retour d’un même fait.

 

√ Vieux. Leçon particulière donnée par un professeur à un ou plusieurs élèves.

 

√ Séance de travail au cours de laquelle on étudie un spectacle, un rôle, un concert, etc., avant de le présenter au public.

 

√ Beaux-arts : Copie d’une œuvre exécutée par l’auteur ou sous sa direction.

 

√ Mathématiques : Rotation qui laisse globalement invariante une figure et dont une puissance est égale à l’application identique.

 

√ Musique : Reprise d’un fragment mélodique ou rythmique, d’une phrase, d’une période ou de tout un morceau.

 

===============================

 

Synonymes :

Deux mots sont dits synonymes s’ils ont un sens (presque) identique (sauf si l’on change de registre de langue).

√ Exemple : Une voiture et un véhicule.

 

===============================

 

Tautologie :

Négligence de style ou procédé rhétorique consistant à répéter la même idée en termes différents, soit dans la même proposition.

Ex : J’en porte la responsabilité pleine et entière,

…Soit dans deux propositions voisines :

Ex : Étant en effet Boubouroche, Boubouroche déclara qu’il était Boubouroche [Courteline].

 

√ Formule logique universelle valide, selon laquelle A OU A → A (tautologie du calcul des propositions) et :∀x P(x) → ∃x P(x).

 

===============================

 

Truisme :

Vérité banale, si évidente qu’elle ne mériterait pas d’être énoncée.

 

===============================

 

Oxymore :

Rhétorique (Ensemble de procédés constituant l’art du bien-dire, de l’éloquence).

Figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires.

Exemple : un silence éloquent

 

===============================

 

Un peu de latin et divers :

√ Ad vitam aeternam : Mots latins signifiant pour la vie éternelle. À jamais ; pour toujours.

 

√ Cui bono : A qui profite ‘le crime’.

 

√ CQFD : Notamment utilisée pour « Ce qu’il faut démontrer  », « Ce qu’il fallait démontrer » ou « Ce qu’il faut dire ».

-. Mathématique : abréviation de « Ce qu’il faut démontrer », la conclusion du raisonnement mathématique.

-. Média : abréviation de « Ce qu’il faut dire, détruire, développer », journal de critique sociale.

-. Autres : abréviation de « Coûts, Qualités, Fonctionnalités, Délais », modèle de gestion de projet.

 

√ De facto : Formule permettant d’opposer une situation de fait à une situation juridique (par opposition à de jure).

 

√ Eranema numest : L’erreur est humaine.

 

√ Ipso facto : Par une conséquence obligée.

 

√ Modus operandi : Méthode (de travail), procédé.

 

√ Nda : No-diclosure agreement / Accord de non-divulgation.

 

√ Nota bene : Un nota bene (abrégé N. B.) /nɔ.ta be.ne/ (les e se prononcent é) est à l’origine une locution invariable du xviiie siècle (elle ne prend donc pas de « s » au pluriel). Ce sont des mots latins signifiant proprement « note » et « bien ». L’expression latine peut être traduite par « bien noter que ». Cette mention est utilisée en tête d’une note, d’une remarque, afin d’attirer l’attention du lecteur sur un point important, une précision. On peut également la trouver à la fin d’une lettre, mais elle se distingue du post-scriptum qui est spécifiquement une note palliant un oubli.

 

√ Ordo Ab Chaos : Expression latine  » De l’ordre naît le chaos » ou  » L’ordre à partir du désordre ». Devise des loges Judéo-Maçonniques du Rite Écossais notamment et dont les garants sont les B’nai B’rith (Les fils de l’Alliance), loge juive suprême fondée à New York, le 13 octobre 1843, par douze personnes. D’autres sources font remonter ladite expression en 1801 à Charleston aux Etats-Unis.

 

√ Panem et circenses : Du pain et des jeux. Formule censée correspondre aux désirs populaires.

 

√ Si vis pacem, para bellum : Qui veut la paix prépare la guerre.

 

√ Sine qua non : Indispensable (Ex : Une condition sine qua non.)

 

√ Terra incognita (du latin signifiant « terre inconnue ») est un territoire qui n’a pas encore été exploré par l’Homme, ou par les explorateurs, voyageurs et marchands européens. Les anciens chroniqueurs mentionnent souvent aussi des arva vacua. L’expression terra incognita est liée à la découverte et aux grands espaces, elle est donc fréquemment utilisée dans le domaine de la connaissance et de la recherche.

 

√ Vox populi : Elle se trouve dans la citation Vox populi, vox Dei, généralement traduite par « La voix du peuple est la voix de Dieu ». L’opinion du plus grand nombre.

 

Livre 2

8 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s