Réflexion sur le comportement humain – Pr Albert Jacquard

Publié par

Time : 8 mn 03

 

Synopsis :

Voici deux phrases extraites de ce court entretien avec Albert Jacquart, Quelques minutes, pleines d’humanisme, propice à de nombreuses réflexions.

« Doit-on se battre contre les autres ? »

« Beaucoup de gens sont persuadés que vivre c’est lutter contre les autres, alors que cette lutte, on sait d’avance qu’elle sera perdue en fin de course, et il faut absolument se rendre compte qu’on perd son temps quand on ne sait pas rencontrer l’autre. »

 

==========================

 

« La croissance de la consommation est en réalité l’équivalent d’une drogue…

Cette croissance, lorsqu’elle a lieu au sein des nations les plus développés, rend plus improbable une diminution des inégalités entre les peuples ; l’écart ne peut que s’aggraver…

C’est donc, dès maintenant, non pas seulement une “croissance zéro” comme l’avait proposé le Club de Rome, mais une décroissance de la consommation des plus riches qui est nécessaire.

Cette perspective n’a rien de sombre, à condition qu’elle soit accompagnée d’un développement des activités qui ne détruisent pas les richesses de la planète, notamment toutes celles générées par les rencontres entre humains. »

Extrait de : Mon utopie – Pr Albert Jacquard

 

==========================

 

Biographie succincte :

Généticien de renom mais également grand humaniste, Albert Jacquard est décédé à l’âge de 87 ans, le 11 septembre 2013.

Il s’était opposé à l’exploitation à des fins commerciales du génome humain et au brevetage généralisé du vivant.

Militant inlassable aux côtés des plus démunis, et notamment des mal-logés, il a consacré une partie de sa vie à se battre contre les injustices et les inégalités.

 

==========================

.

Paysage empathie

Abnégation, Altruisme, Bonté, Dévouement, Empathie, Entraide, Fraternité, Générosité, Humanisme, Liens sociaux

Socle d’une société saine et pérenne

3 comments

    1. Très juste Annawenn. Pour l’encyclopédie… De mémoire, il y avait un historien espagnol, dont j’ai oublié le nom, qui avait très bien résumé tout cela à travers l’histoire de Rome. L’on retrouve les mêmes trames. Comme quoi, l’être humain a la mémoire bien courte. Merci pour ton commentaire Annawenn.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s