La graisse du corps humain : Le rôle des cellules adipeuses et de la graisse brune

Publié par

Time : 10 mn 34

 

Time : 28 mn 21

 


 

Cellulite

 

La graisse et les cellules graisseuses :

La graisse et ses milliards de cellules graisseuses sont indispensables à notre organisme.

La graisse est un mot que la plupart d’entre nous ne veulent pas entendre régulièrement, surtout lorsqu’elle concerne notre propre corps. Nous associons la graisse à un ventre qui enfle, des pantalons qui rétrécissent, moins d’aisance dans nos activités physiques et notre vie quotidienne.

Pourtant, la graisse joue un rôle très important dans plusieurs étapes que notre corps traverse tous les jours, et elle a des côtés à la fois positifs et négatifs.

 

1) Les cellules graisseuses peuvent grossir jusqu’à 6 fois leur taille minimale

Lorsque vous consommez davantage de calories que vous en brûliez, les cellules graisseuses dans votre corps grossir jusqu’à 6 fois leur taille minimale, et elles commencent à se multiplier (de 40 milliards chez un adulte moyen jusqu’à 100 milliards de cellules).

Tout le monde possède des cellules graisseuses, elles commencent à se former et à prendre forme avant la venue au monde. Vers l’âge de 16 ans, les cellules graisseuses du corps sont matures, et alors le style de vie et les gènes jouent un rôle dans le gain ou la perte de poids lorsque vous prenez de l’âge.

Les cellules graisseuses sont indispensables pour la survie et assistent le système d’énergie du corps (stockage et gestion de l’énergie). Pour faire simple, la graisse qui n’est pas immédiatement utilisée en tant qu’énergie par le corps est stockée pour une utilisation ultérieure. Si vous mangez des repas riches en calories tous les jours et ne brûlez pas suffisamment de calories (plus que vous en consommiez), vos cellules graisseuses grossissent et se multiplient, provoquant une prise de poids.

 

Tissus adipeux

 

2) Les cellules graisseuses sécrètent de l’œstrogène en supplément

Porter quelques kilogrammes en surplus pourrait aussi infliger des dégâts sur votre équilibre hormonal, menant à une variété de maladies et d’autres risques de santé. L’œstrogène, l’hormone féminine, est une hormone stockeuse de graisse qui est également présente naturellement en de petites quantités chez les hommes. Mais quand vous prenez du poids, les niveaux d’œstrogène augmentent et d’autres problèmes de santé s’ensuivent.

Bien que l’œstrogène soit nécessaire chez les hommes (puisque cette hormone régule une libido saine, améliore le fonctionnement du cerveau (surtout de la mémoire) et protège le cœur), lorsque les niveaux d’œstrogène sont trop élevés, les niveaux de testostérone diminuent, et certains hommes peuvent constater une fatigue, une perte de tonification des muscles, un fonctionnement diminué de l’appareil reproductif, et dans certains cas, un élargissement des prostates. En d’autres mots, il n’y a pas d’effets secondaires bénéfiques à une augmentation des niveaux d’œstrogène chez les hommes.

 

Adipocyte

 

3) Si vous perdez beaucoup de poids, vos cellules graisseuses rétrécissent mais elles ne disparaissent pas

Posséder 100 milliards de cellules graisseuses dans votre corps à cause de la prise de poids pourrait sembler effrayant. La bonne nouvelle est que vous pouvez toujours perdre du poids une fois que vos cellules graisseuses aient grossi et se soient multipliées. En fait, lorsque vous perdez du poids, vos cellules de graisse rétrécissent. Bien que le nombre total de cellules graisseuses diminue seulement légèrement (voir pas du tout), ces cellules deviennent moins actives métaboliquement et restent dans votre corps, elles attendent que vous preniez un repas très calorique pour se développer de nouveau.

Cela veut dire qu’il vaut mieux essayer de maintenir un poids normal plutôt que de prendre et de perdre du poids grâce à des régimes qui font maigrir vite (des solutions temporaires). Une personne qui a maintenu un poids normal (qui a été relativement mince) toute sa vie aura plus de facilité pour rester à ce poids qu’une autre personne dont les cellules de graisse ont grossi et se sont multipliées.

 

La régulation de la glycémie

 

4) Le tissu adipeux attire les cellules qui favorisent l’inflammation

A part la manière dont vous vous sentez mal lorsque vous avez pris quelques kilogrammes, il y aussi des complications internes à cause de l’excès de graisse.

Le tissu adipeux attire les cellules du système immunitaire appelées macrophages qui favorisent l’inflammation dans le corps. Alors, si vous avez de la graisse en excès, votre corps commence à produire une réponse immunitaire similaire à la réaction que votre corps montre lorsque vous attrapez une grippe ou êtes blessés.

Le but premier de l’inflammation dans le corps est de combattre l‘infection. Donc, votre corps voit les calories de la graisse en excès (que vous consommez à partir des plats trop caloriques) comme une invasion dans le corps.

Mais ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas obligés d’abandonner vos aliments favoris de suite. Des études montrent que diminuer votre poids corporel total d’aussi peu que de 10% (si vous êtes en surpoids) peut améliorer votre santé et limiter la réponse immunitaire que votre corps manifeste à cause de l’excès de poids.

 

5) Les cellules graisseuses se comportent différemment dans divers endroits du corps

Les hommes portent généralement l’excès de poids dans le milieu du corps (vers le ventre). Ainsi, si vous prenez du poids, la plupart de ce poids pris ira directement à votre ventre en premier lieu.

Un gros ventre augmente le taux de mauvais cholestérol (cholestérol LDL), déclenche la graisse superflue dans la circulation sanguine, et augmente la pression artérielle ainsi que le taux de sucre sanguin. De plus, la graisse abdominale a tendance à se trouver en plus profondément dans le corps, à l’inverse de la graisse des cuisses ou des hanches, qui est stockée directement sous la peau.

Les cellules de graisse situées à l’intérieur de l’abdomen sont métaboliquement plus actives que les cellules de graisse localisées dans d’autres endroits du corps. Elles libèrent davantage d‘acides gras, ce qui peut provoquer les diabètes, des maladies coronariennes et artériennes, des attaques cardiaques, et certains cancers. Les cellules de graisse abdominale pourraient affecter également le bon fonctionnement du foie.

Malheureusement, il n’y a pas de façon de cibler la perte de poids dans un endroit particulier du corps (par exemple perdre du poids au niveau abdominal en premier est impossible, il faut perdre le poids de tout le corps d’abord). Alors, afin de perdre votre bouée, vous devez faire de l’exercice et travailler tous les muscles de votre corps en plus d’un régime. La bonne nouvelle est que l’excès de poids qui se trouve autour du ventre est habituellement le poids que vous perdez le plus vite grâce à des séances d’exercices régulières.

 

Taille ventre obèse

 

6) Si vous ne consommez pas de graisse du tout, vous allez court-circuiter votre corps

Si vous évitez de consommer toutes les matières grasses possibles, vous allez court-circuiter le système naturel de transportation de vitamines dans votre corps ainsi que le système de régulation des niveaux de cholestérol.

Comme précisé auparavant, les graisses sont très importantes pour maintenir les étapes de transformation naturelles de votre corps, telles que l’absorption de vitamines et la production d’énergie. Sans ces vitamines solubles dans la graisse (vitamines A, D, E et K), le corps ne peut pas absorber correctement le calcium, la production hormonale pourrait être affectée négativement, et le sang pourrait avoir des difficultés à former ou à coaguler correctement.

Un manque de vitamines solubles dans la graisse peut mener à de sérieux problèmes de santé, incluant l’héméralopie (difficulté excessive à voir lorsque la luminosité diminue), le rachitisme, l’anémie, et le saignement interne. De plus, lorsque le corps ne peut absorber le calcium, les os s’affaiblissent et se fragilisent.

 

Types morphologiques féminins

 

7) Les calories en provenance de la graisse devraient représenter 30% au maximum de vos apports caloriques quotidiens

Malgré tous ses secrets, la graisse n’est pas l’ennemi. Une certaine quantité de graisse est nécessaire pour maintenir le fonctionnement normal des transformations internes de votre corps. Les graisses aident dans l’absorption de certaines vitamines, et surtout, elles fournissent de l’énergie dont votre corps a besoin pour fonctionner tous les jours.

Une alimentation saine devrait retirer environ 30% de son total de calories à partir des matières grasses. Toutefois, gardez en tête que le lipide contient 2 fois plus de calories que le glucide ou la protéine, et que certaines graisses sont considérées comme plus saines que d’autres.

La graisse saturée, qui est dérivée de la viande rouge et des produits laitiers, a tendance à élever le taux de cholestérol LDL (le mauvais cholestérol) davantage que les autres types de graisse, tels que la graisse monoinsaturée et la graisse polyinsaturée trouvables dans les noix, l’huile d’olive et les poissons gras.

La graisse saturée a également été associée à l’obésité abdominale, tout comme la graisse trans (la graisse trans se trouve dans de nombreux aliments raffinés).

La graisse, du genre insaturée, peut également jouer un rôle dans la régulation du cholestérol en diminuant votre taux de mauvais cholestérol (cholestérol LDL).

 

Vivre avec la graisse

Malgré sa mauvaise réputation, vous pouvez garder un rapport sain avec la graisse et maintenir un corps mince.

Voici quelques conseils :

√ Choisissez les graisses saines (huile d’olive, noix, poissons gras, etc.) et évitez les « mauvaises » graisses (aliments frits, fast food, etc.).

√  N’achetez pas de nourritures raffinées (nourritures industrielles prêtes à être consommées) et mangez les produits animaliers (viandes et produits laitiers) en modération.

√ Surveillez vos abdominaux. Si votre ventre commence à ressembler à la roue de secours du coffre de votre voiture, faites de l’exercice (notamment les exercices pour muscler les abdominaux.

 

Couple obèse

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Obésité

https://fr.wikipedia.org/wiki/Adipocyte

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tissu_adipeux

https://fr.wikipedia.org/wiki/Graisse_(anatomie)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tissu_adipeux_brun

http://www.regimesmaigrir.com/actualites/article.php?id=454

http://www.chups.jussieu.fr/polys/histo/histoP1/POLY.Chp.4.5.html

https://www.santenatureinnovation.com/avez-vous-assez-de-graisse-brune/

https://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-recherche/la-graisse-brune-possible-alliee-des-personnes-atteintes-d-obesite

5 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s