La guerre secrète contre les peuples – Claire Séverac

Publié par

 


 

Claire Séverac A

Claire Séverac

 

Synopsis :

On nous dit que ce sont de simples avions de ligne… Dormez bien, braves gens, il ne se passe rien ! De ces traînées blanches laissées par des avions qui pulvérisent sur nos têtes des produits toxiques, transformant nos beaux ciels bleus en plafonds laiteux, au programme Haarp, officiellement destiné à permettre les communications longue distance, mais qui sert à bien d’autres fins… on nous ment sur tout. Le temps qui se détraque, les catastrophes météorologiques à répétition, dus au CO2 vraiment ? Des documents déclassifiés de l’armée, des experts repentis, des scientifiques intègres parlent, eux, de guerre climatique. Quelles meilleures armes que celles qui se dissimulent sous des phénomènes naturels !

Beaucoup d’entre nous ont entendu parler des diverses expériences de la CIA, toutes plus horrifiantes les unes que les autres. Mais combien savent qu’elles touchent le commun des mortels, que nous sommes tous victimes des armes bactériologiques, des implants, des nanoparticules, des mutations génétiques, des manipulations mentales, exposés aux perspectives terrifiantes ouvertes par le transhumanisme et l’eugénisme qui sont le but de nos élites ? Si nous ne nous y opposons pas, demain, ces nouvelles technologies au service des puissants feront de nous au mieux des pions, au pire des esclaves.

Plus ou moins tenus secrets, ces projets revêtent tous un alibi humanitaire : la faim dans le monde, le réchauffement climatique, la santé, l’écologie, la sécurité… En réalité, ils obéissent tous au plan d’une oligarchie qui n’a plus besoin de toutes « ces bouches inutiles », comme ses membres nous appellent en privé, et qui se donne ouvertement comme objectif de réduire l’humanité à 500 millions d’individus. Le plus grand génocide de l’histoire est en marche dans la désinformation la plus totale.

Pendant trois ans, Claire Séverac a mené l’enquête autour de ces questions inquiétantes pour l’avenir de l’Homme. Elle a décrypté pour nous des centaines de documents, recoupé des discours, fouillé dans les archives et les sites d’organisations internationales, d’ONG ou encore d’institutions gouvernementales. Elle a accumulé les témoignages et les preuves pour les livrer ici à notre jugement. Afin que chacun réagisse avant qu’il ne soit trop tard.

 


 

Pierre Hillard

Pierre Hillard

 

Préface de l’ouvrage :

Le livre de Claire Séverac, La Guerre Secrète contre les Peuples, appartient à la catégorie des ouvrages qui vous marquent. L’auteur présente et explique, à partir de documents officiels et multiples, qu’une élite financière, scientifique, industrielle et politique s’est engagée dans une voie d’optimisation maximale des richesses à leur profit dans le cadre d’un nouvel ordre mondial en cours d’élaboration. Manipulations génétiques, épandages (chemtrails), portables, OGM, armes électromagnétiques, projet HAARP, etc. sont autant d’éléments permettant la soumission, l’abrutissement mais aussi la destruction de l’humanité à plus ou moins long terme. Pour les survivants ayant échappé à ce rouleau compresseur, leur réduction à l’état de serf au profit d’une oligarchie prédatrice n’est finalement que leur seule ligne d’horizon. Le lecteur peut être choqué par de tels propos. Après tout, il n’entend pas un tel discours dans les médias officiels. Ce lecteur oublie que ces médias sont, eux aussi, étroitement liés à ces élites politico-financières et qu’ils ne délivrent comme messages que ceux conformes à la doxa du système. Ce ne sont sûrement pas eux qui présenteront les origines profondes de l’étrange et révélateur Georgia Guidestones. Cet ensemble de blocs granitiques érigé en 1980 aux États-Unis présente dans de nombreuses langues, mais pas en français, une série de mesures dignes d’un régime dictatorial (limitation de l’humanité à 500 millions d’habitants, unification du genre humain, tribunal mondial,…). Toutes ces menaces recensées par Claire Séverac ne sont pas le fruit d’élucubrations. L’intérêt de ce livre est de dresser une liste très complète des acteurs œuvrant dans l’élaboration de techniques de pointe permettant l’assujettissement de l’humanité.

 

D’une certaine manière en raisonnant à froid et en faisant abstraction de toute morale, on peut dire que ces actions sont « logiques ». En effet, la volonté d’établir un nouvel ordre mondial oblige à une restructuration complète du monde. Celui-ci obéit à deux étapes. Premièrement, il s’agit de mettre en place des blocs continentaux (Union européenne, Unasur, Union eurasienne, Union africaine,..) constituant une gouvernance mondiale. Cette dernière se doit, pour des raisons d’efficacité, d’être en mesure d’appliquer un modèle commun planétaire diffusé via des unions régionales. Celles-ci, à l’instar des « Administrations régionales » du Meilleur des mondes d’Aldous Huxley, répercutent ces mesures afin de les diffuser en profondeur dans leur espace géographique. Ainsi, l’humanité entière, subdivisée en blocs régionaux régis de manière technocratique, peut recevoir sa dose de poison de Monsanto et consorts. Cependant, le projet de gouvernance mondiale lié aux mesures décrites par Claire Séverac va plus loin encore et c’est le deuxième point. La finalité du système est d’aboutir à une fusion de ces unions régionales avec mélange complet et indifférencié de tous les peuples de la terre. C’est le principe du « glocal » ou « région-monde ». Une surface territoriale réduite (le local) doit représenter l’échantillon planétaire humain. La multiplication de ce « local » sur toute la surface de la Terre doit constituer le « global ». L’idéal suprême pour l’oligarchie est d’avoir un simple individu, déraciné, psychologiquement déstructuré et nomade afin de mieux le soumettre, en paraphrasant le général Eisenhower, au complexe militaro-industrialo-pharmaco de la gouvernance mondiale. Pour l’oligarchie et en liaison avec les techniques les plus développées, une humanité réduite à 500 millions d’habitants, comme le prescrit le Georgia Guidestones, représente le profil adéquat de la rentabilité maximale.

 

L’ironie dans cette histoire est que le système teste déjà les réactions psychologiques des peuples par des films annonçant, par la voie de la science-fiction, un avenir ressemblant furieusement au programme concocté dans les cénacles oligarchiques. C’est le cas du film Elysium sorti en 2013 avec Matt Damon et Jodie Foster. Tandis qu’une humanité mélangée, appauvrie et vivant d’expédients survit péniblement, une minorité oligarchique jouit des meilleures conditions de vie (alimentation, soins médicaux,…) dans un immense vaisseau spatial arrimé à l’orbite terrestre. Vue de terre, cette île spatiale flottante réunissant la crème oligarchique représente un pentagramme renversé, l’emblème par excellence du satanisme. Et c’est aussi l’intérêt du livre de Claire Séverac. Outre la diversité des mesures pour soumettre et avilir l’humanité, on ne peut qu’être frappé du caractère démoniaque de ces politiques touchant tous les secteurs propres au bon développement de la vie. Un tel degré de perversité et cette persévérance inouïe pour mener à terme ces projets ne peuvent pas être seulement l’œuvre d’êtres dépravés. Nous avons affaire à une attaque et à une destruction en règle de la Création. Ces propos peuvent étonner voire même faire sourire ceux qui ne croient ni en Dieu ni au diable. Pourtant, les diverses techniques de manipulations génétiques concernant les hommes et les plantes, sans oublier la géo-ingénierie (modification du climat), présentées dans ce livre nous obligent à voir plus haut. Le nouvel ordre mondial est d’abord et avant tout une mystique reposant sur des rites sacrificiels.

 

Alors que l’ouvrage de l’auteur pourrait apparaître comme foncièrement pessimiste, il présente le grand mérite de rassembler de nombreuses preuves permettant de prendre conscience de l’immense menace qui nous attend. Le renversement de tendance ne peut prendre forme qu’à partir de faits établis et c’est justement ce livre qui le permet. À cela, nous pouvons souligner que Claire Séverac est capable d’évoquer et d’expliquer avec clarté des sujets lourds de conséquences tout en maniant l’humour et l’irrévérence à l’égard de nos bourreaux. C’est tout à son honneur d’avoir réuni ces informations et ces références multiples capables d’alerter ceux et celles qui veulent un avenir digne pour leurs enfants.

 

Avril 2015

Pierre Hillard

 


 

La guerre secrète contre les peuples - Claire Séverac

 


 

Note :

Conférence de Claire Séverac donnée au Théâtre de la Main d’or à Paris le 19 septembre 2015 sur son livre La Guerre secrète contre les peuples.

9 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s