Aéroports français : l’État envisage la privatisation d’Orly et de Roissy Charles de Gaulle

Publié par

Time : 1 mn 22

 


 

Aéroports français 

 

L’État envisage la privatisation d’Orly et de Roissy Charles de Gaulle

 

Aéroport Orly

Aéroport Orly

 

 

Selon BFM Business, quatre scénarios seraient étudiés par Bercy dans la privatisation prochaine des aéroports de Paris. La décision doit être prise à la rentrée.

 

Après ceux de Lyon et de Nice, les aéroports de la ville de Paris vont-ils être privatisés ? La question ne fait presque plus de doute selon BFM Business. Il s’agit désormais de savoir quand et comment, le ministère de l’Économie souhaitant vendre quelque 10 milliards d’euros de ses participations publiques, notamment dans Paris Aéroport (ADP). L’État en est détenteur à 50,6 %. Mercredi, BFM Business affirme donc que, depuis plusieurs semaines, l’ensemble des représentants et des dirigeants d’entreprises intéressés par la possible privatisation de Paris Aéroport seraient en contact permanent avec plusieurs interlocuteurs au gouvernement.

« Les retours sont très clairs, l’entreprise sera privatisée », affirme le site, citant l’une de ses sources. La direction de Paris Aéroport a déjà décidé de s’adjoindre les services de BNP Paribas et Goldman Sachs en vue d’une possible privatisation, bien que le mot reste encore un peu tabou dans l’administration. Aussi, Bercy serait en train d’étudier depuis le début du mois de juillet, quatre scénarios différents impliquant soit une vente totale des actifs de l’État dans Paris Aéroport, soit une vente partielle. Un premier scénario consisterait à vendre l’ensemble des 50,6 % de la participation de l’État afin de récupérer quelque sept milliards d’euros.

 

Vinci, dans les starting-blocks

Si telle était l’option finale choisie par le ministère de l’Économie, alors les candidats à la prise de capital devront être capables de lancer une offre publique sur 100 % du capital de Paris Aéroport, soit un financement de 15 milliards d’euros. Un acteur s’est déjà manifesté : Vinci. Dans un entretien au medium Le Revenu lundi, le PDG de l’entreprise, Xavier Huillard a affirmé que lui et ses équipes étaient « parfaitement capables de réaliser des opérations très significatives ». Vinci est déjà actionnaire de 8 % de Paris Aéroport, et tient donc pour l’instant la position de favori. Selon BFM Business, le groupe chercherait à créer un consortium avec plusieurs partenaires. Parmi les noms qui circulent :

-. Prédica, l’assureur du Crédit agricole, actionnaire à 5 % depuis 2013.

-.  La Caisse des dépôts du Québec.

 

Un second scénario envisagé par Bercy serait la vente partielle des parts de l’État dans ADP, une solution qui aurait les faveurs du PDG de l’entreprise, Augustin de Romanet. « Bien qu’il s’en défende, il ne souhaite pas que Vinci prenne le contrôle du groupe », affirme une source à BFM Business. « Il veut les maintenir en-dessous de 30 % aux côtés de l’État ». Dans les faits donc, l’État se séparerait de 20 % de ses actifs par lots mis en vente de 4 ou 5 %.

 

Une loi de privatisation ?

Deux autres options seraient à l’étude, mais ont moins de chances d’aboutir. L’État pourrait conserver la propriété foncière d’ADP afin d’éviter une spéculation immobilière. Enfin, la dernière option consisterait à scinder Aéroports de Paris en deux entités distinctes, d’un côté Roissy-CDG, de l’autre Orly, afin de stimuler une certaine concurrence. Dans tous les cas, Bercy devrait travailler sur le dossier ADP tout l’été, avec une annonce possible à la rentrée. Selon BFM Business, l’État doit privatiser le groupe dans le courant de l’année 2018 avant d’entamer, en 2019, avec le nouvel acquéreur la négociation de leur contrat de régulation économique.

Reste également à régler le volet légal de l’affaire. L’État devra légiférer pour lever l’interdiction de descendre sous la barre des 50 % de capital de l’entreprise. Et possiblement rédiger une loi de privatisation pouvant concerner d’autres sociétés telles EDF ou Engie, sociétés dans lesquelles l’État est propriétaire à 70 et 34 %.

 

Aéroport CDG

Aéroport CDG

 


 

Source :

https://francais.rt.com/economie/41426-bercy-travaille-tout-ete-sur-privatisation-aeroport-paris

http://stopmensonges.com/la-vente-des-aeroports-charles-de-gaulle-et-orly-par-goldman-sachs/

http://www.lerevenu.com/bourse/xavier-huillard-vinci-est-capable-de-realiser-des-operations-tres-significatives

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/l-etat-planche-sur-la-privatisation-de-roissy-cdg-et-orly-1223607.html

http://www.lepoint.fr/economie/aeroports-de-nice-et-de-lyon-une-privatisation-a-1-757-milliard-d-euros-28-07-2016-2057782_28.php

http://www.lepoint.fr/politique/loi-macron-feu-vert-du-senat-a-la-privatisation-des-aeroports-de-nice-et-de-lyon-18-04-2015-1922492_20.php

http://www.boursorama.com/actualites/aeroports-l-etat-travaillerait-a-la-privatisation-d-orly-et-de-roissy-20d5300299dd0bd31c1c1c3025509722

http://www.lepoint.fr/economie/aeroports-l-etat-travaillerait-a-la-privatisation-d-orly-et-de-roissy-26-07-2017-2146033_28.php#section-commentaires

10 comments

    1. S’il y a privatisation…. A long terme, l’on peut supputer qu’il y aura des impacts et pas forcément positifs. Rentabilité oblige.

      Merci pour ton intérêt Marion.

      J'aime

      1. J’aime beaucoup les thématiques liées aux aéroports 😉 J’avais déjà entendu parler de ce sujet, on verra comment ça évolue, comme tu dis, vouloir rentabiliser n’a pas toujours des effets positifs … Passe une très bonne soirée 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Rien qu’en lisant le mot ‘aéroports’ dans ton commentaire, j’ai envie de repartir Marion.

        Je suis comme toi à ce sujet.

        Pour la privatisation, il y a des domaines où cela devrait être totalement interdit.

        Bonne soirée Marion et merci beaucoup pour tes commentaires.

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s