La Haute Finance Criminelle et Luciférienne – Ronald Bernhard

Publié par

Ces pratiques doivent être connues du grand public et aucun média français n’en parlera jamais, donc n’hésitez pas à partager cette vidéo au plus grand nombre.

 


 

Time : 38 mn 57 [Vostvfr]

 


 

Haute Finance

 

Synopsis :

Ronald Bernard est néerlandais et un insider du monde de la finance internationale. Il a été initié par l’élite et a travaillé dans les plus hautes sphères de la finance criminelle.

Commerce de la drogue, des armes et même des gens.

Rien n’effraient certains de ses clients qui fricotent même avec les organisations terroristes. Lorsqu’il affirme par exemple que les services secrets du monde entier ne sont que des entreprises criminelles, on le sait et la CIA, le Mossad ou le MI6, sont là pour le prouver chaque jour. On sait également que le groupe terroriste Daech réussit à vendre du pétrole à bas prix sur les marchés internationaux, il est donc obligé de passer par le système bancaire ! Ceci est factuel, évident. Il suffit de voir comment ils permettent à ce groupe terroriste de faire sa propagande via les réseaux sociaux, en utilisant les satellites occidentaux, pour comprendre que tout ceci n’est qu’une vaste fumisterie !

Il évoque également une partie encore plus sombre de son passé lorsque son entourage professionnel a voulu qu’il participe à un sacrifice d’enfants. Cet événement a été le point de départ de sa prise de conscience et il s’est éloigné de ce milieu qui a tenté de le briser psychologiquement.

Il témoigne aujourd’hui de l’extrême violence du milieu financier qui l’a amené à anesthésier sa conscience.

 


 

Ronald Bernhard

Ronald Bernard

 

 

Transcription partielle de la vidéo :

Dans les 20 premières minutes, il décrit comment fonctionne le milieu et son ascension dans les cercles élitistes de la Finance qui résonne pourtant comme une descente aux enfers : accéder à l’argent et au pouvoir mais en vendant son âme au diable.

Voici quelques passages clés de son entrevue :

 

« Si tu es incapable de mettre ta conscience au congélateur, et par congélateur j’entends à -100°C, pas à -18°C, alors ne le fais pas. » (C’est ce qu’on lui a dit avant de se lancer. Cela peut fait rire sur le moment… Mais pas pour longtemps.)

 

« Tout le monde s’imagine qu’ils sont ennemis comme s’il y avait les bons dans un camps et les mauvais dans l’autre. Mais à des niveaux supérieurs, c’est juste un jeu, ils travaillent tous ensemble. Toutefois, ils doivent s’en tenir aux règles qu’ils ont eux-mêmes crées pour maintenir le reste de la société dans l’ignorance et s’assurer que le sommet ne soit pas trop saturé. »

 

« En dehors de l’élite elle-même, personne ne doit découvrir ce qu’il se passe réellement. Compartimenté, on peut le définir ainsi ? Oui. Chacun sait seulement ce qu’il a à faire, l’élite seule sait ce qui est en train de se passer. »

 

« De nos jours, nous parlons de 8000-8500 personnes qui dirigent le monde. »

 

« J’ai joué au plus haut niveau environ 5 années. Et puis ça a été fini. Tout s’est arrêté. » (Pour lui du moins et son cercle de « faux amis » le lui ont bien fait payer).

 

« A travers le monde de la Finance, vous apprenez toute la vérité. Les clients vous donnent un aperçu de comment fonctionne le monde vraiment. »

 

« Mes clients étaient des banques. Elles ne voulaient pas de sang sur les mains. Mais au sein de ses banques, il y a toujours une poignée d’initiés qui sait très bien ce qui se passe. Quelque chose comme 1% du personnel bancaire sait ce qui se passe réellement à travers le monde. »

 

« Vous devez également négocier avec les gouvernements, les multinationales, les services secrets et ce que nous appelons aujourd’hui les organisations terroristes […] Vous commencez à voir les connexions […] Vous voyez comment ils interagissent avec les autres. L’argent vient de là, ensuite il va ici… »

 

« C’était mon travail. Jouer sur les deux tableaux. »

 

« Les services secrets, vous pensez qu’ils sont là pour servir et protéger le pays en fait, ce sont des organisations criminelles, plus précisément, c’est le système qui est criminel. Nous parlons ici de financer puis de créer des guerres. En gros, il s’agit de créer beaucoup de misère dans le monde. De nombreux conflits. »

 

« Je me disais à moi-même : « Si seulement les gens savaient comment fonctionne réellement le monde. »

…Les services secrets, rien de les arrêtent. Rien. Ils ont aussi leurs flux d’argent. Ces flux sont issus du commerce de la drogue, du commerce des armes et celui des gens aussi. »

 

« Le monde entier tel que nous le concevons est juste une illusion dans laquelle nous croyons. »

 

« Nous regardions les gens de haut, nous nous moquions d’eux. C’était juste de la marchandise, des moins que rien, des déchets. La nature, la Terre, tout pouvait être brûlé et détruit. Juste des parasites. Tant que nous achevions nos objectifs et tant que faisions du profit. »

 

 

A partir de la 22ème minute, Ronald Bernard parle pendant environ 10 minutes des cercles lucifériens qui s’adonnent à des sacrifices d’enfants dans le cadre de rituels lucifériens. Son témoignage est poignant.

Dans la suite de cette entrevue, il évoque plus en détail le rôle des différentes banques dans la pyramide du pouvoir mondiale. Juste en dessous de l’élite se trouve la peu médiatisée « Banque des règlements internationaux » (BRI) qui est intouchable.

Enfin, il s’exprime sur un sujet encore plus délicat : le trafic d’organes mondialSur des enfants encore vivants.

 

Haute Finance - Diable

 


 

Ronald Bernard a particulièrement raison lorsqu’il indique que c’est le désintérêt et l’inaction des gens biens qui permet aux mauvais de prospérer dans leur vice… Et de ne jamais être inquiétés.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

« La seule chose qui permet au mal de triompher est l’inaction des hommes de bien. »

 

Edmund Burke (1729 -1797), homme politique et philosophe irlandais

 


 

Source :

http://www.boursorama.com/forum-cac-40-ronald-bernard-446622360-1

http://www.fawkes-news.com/2017/08/un-repenti-de-la-haute-finance.html

http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/haute-finance-criminelle-le-73592

http://stopmensonges.com/erratum-larticle-sur-la-mort-de-ronald-bernard-est-un-fake/

http://www.elishean.fr/temoignage-integral-de-ronald-bernhard-sur-la-haute-finance-luciferienne/

http://www.medias-presse.info/finance-internationale-et-satanisme-le-temoignage-dun-initie-aux-sacrifices-rituels/73270/

https://fr.sott.net/article/31024-Ronald-Bernard-repenti-de-la-Haute-Finance-temoigne-Si-seulement-les-gens-savaient-comment-fonctionne-reellement-le-monde

25 comments

  1. Il pourrait suffire d’un premier grain de sable pour que la machine infernale s’enraye… le reste suivra.

    via Jean-Claude Bourret
    28 août, 22:14 ·
    La grande peur des riches…
    « ceux qui nous dirigent », se goinfrent avec le travail des pauvres…et on est toujours le pauvre d’un plus riche…
    Hier j’ai mis en ligne les modestes rétributions de deux frères actionnaires, qui se sont attribués…plus de trois milliards d’euros de dividendes (!!) , contre un peu plus d’un milliard en 2015…
    C’est ce profil d’ultra-riches qui représente assez bien « ceux qui nous dirigent »…auxquels il faut ajouter, ceux qui sont dans les comités directeurs des très grandes banques mondiales et autres multinationales…
    Alors, de quoi peuvent-ils avoir peur ?
    Un ami très grand avocat d’affaire international m’explique :
    – tu comprends mes clients étaient dans l’anonymat jusqu’à présent… mais ces milliardaires ont des petites mains : des femmes de ménage, des cuisiniers, des chauffeurs, des gardes du corps, des marins sur leurs yachts géants, des pilotes privés d’avions et d’hélicoptères, des médecins, des infirmières , des précepteurs pour leurs enfants, des moniteurs de sport, des employés de banques, etc…
    Or, tous ces employés connaissent énormément de la vie privée de ces ultra-riches :
    -ils connaissent leurs adresses privées
    -leurs habitudes
    -leurs circuits
    -leurs relations etc.
    Il suffit que tout cela soit dévoilé via un site ou les employés pourraient témoigner de façon anonyme , pour que…les manifestations, au lieu d’ennuyer tout le monde…sauf « ceux qui nous dirigent » , viennent bloquer leurs villas, leurs propriétés, leurs avions privés, leurs yachts…et cela dans le monde entier…
    Autre avantage : au lieu d’essayer de mobiliser cent mille personnes dans une grande ville, quelques milliers suffisent pour bloquer une propriété, un port, un terrain d’aviation…
    La globalisation potentielle de ces renseignements les terrorise…
    « quelles mesures peut-on prendre maître ? » me demandent-ils
    C’est vrai que le jour, ou les manifestations dans les grandes villes, seront remplacées par le blocage des propriétés de « ceux qui nous dirigent », la donne pourrait changer…

    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai qu’un mot : EXCELLENT !

      Et oui, il faut un premier grain de sable.

      Merci beaucoup pour ton commentaire qui est plein de bon sens.

      Au plaisir de te lire.

      J'aime

  2. Sans vouloir jouer la rabat-joie… quand je vois ce dont sont capable 80% des « petits » (dont je fais partie) autour de moi…. Et quand je dis 80% c’est par optimisme. Franchement, s’ils avaient plus de moyens encore, je ne pense pas qu’ils feraient mieux que les ******* décrites dans cet article. Et je croule sous les exemples graves en tout genre.
    Je souris et je garde le moral, vive la vie! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Tu n’as pas tord. Tant que l’homme ne se réformera pas, il ira dans le même sens. C’est atterant mais très réaliste ce que tu dis. Je te remercie pour ton commentaire qui vient enrichir le sujet de cet article. Merci beaucoup Magali et au plaisir de te lire.

      J'aime

    1. Je t’en prie Magali.

      Sur mon espace, tu peux t’exprimer en toute liberté, que tes idées soient conformes ou pas à mes publications. Le principal est le respect mutuel et la correction.

      Si tel n’est pas le cas, je n’accepte pas le commentaire.

      Au plaisir de te lire Magali.

      J'aime

  3. La liberté…. c’est vrai que l’on finit par s’auto-censurer, pour avoir la paix.

    J’ai conscience, malgré mes lamentables tentatives de récupération :-), que mon commentaire est un peu voire beaucoup hors sujet. Donc si vous ne le publiez pas, aucun soucis (normal).
    Je me pose beaucoup de questions par rapport à une personne que l’on voit en clientèle, et dont on doit s’occuper. Cette personne souffre. Même les gens horribles (cf. ceux de cet article = récupération 🙂 ) souffrent, ou du moins se plaignent. Mais comment se positionner par rapport à eux. Déjà il faut identifier ce qui ne va pas, et franchement, ce n’est pas toujours facile. Les gens se présentent (la plupart du temps) sous leur meilleur jour. Et puis on a envie « d’aimer » son client. Surtout si on est censé le soulager! Et ensuite, comment accepter de s’en occuper si on comprend que quelque chose n’est pas clair (sachant qu’évidemment moi aussi j’ai ma part d’ombre). Je parle de gens qui apparemment n’ont pas conscience (mais comment est-ce possible???) du mal qu’ils font. je peux écouter des militaires raconter des horreurs sans broncher parce qu’ils ont conscience de ce qu’ils ont vécu (ou fait vivre). Mais les gens qui apparemment? n’ont pas de conscience… (je parle d’actes qui provoquent des souffrances inutiles chez autrui). J’avoue que je ne m’y retrouve pas. Après il y a toutes les nouvelles philosophies : on attire en fonction de…., les méchants sont là pour faire progresser…., j’en passe et des meilleures. Je connais ça par cœur et bon, ce sont des points de vue, pas des vérités. Enfin peut-être, je ne sais pas. Si vous avez un jour des articles sur ce type de sujets….. Excusez-moi, j’ai l’impression qu’on peut vous parler. Mais bon…. c’est pas forcément une raison, je sais 🙂


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

    1. Je publie ton commentaire Magali car il est riche en informations et interrogations.

      Et l’on peut me parler même si je ne réponds pas immédiatement. Et je m’en excuse à l’avance.

      J’ai de nombreux articles, ouvrages, conférences et vidéos sur le sujet. Il me faut juste du temps pour les publier et il faut que je pondére dans mes publications car cela risque de devenir très vite indigeste.

      Je te cite : « … j’avoue que je ne m’y retrouve pas. »,

      …également. Et comment s’y retrouver ? À moins d’être un psychopathe en puissance.

      Je te remercie à nouveau pour ton commentaire qui vient enrichir cet article.

      Au plaisir de te lire Magali.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s