L’allégorie du papillon

Publié par

Papillon - Wallpaper - 3

 

Un jour apparu un petit trou dans un cocon.

Un homme qui passait par là s’arrêta de longues heures pour observer le papillon qui s’efforçait de sortir par ce petit trou.

Après un long moment, le papillon semblait avoir abandonné, alors que le trou demeurait toujours aussi petit.

L’homme, bien intentionné, se dit que le papillon avait fait tout ce qu’il avait pu pour essayer de sortir et qu’il ne pouvait plus rien faire d’autre.

Il décida alors d’aider le papillon. Il prit un canif et ouvrit le cocon. Le papillon sortit aussitôt.

Son corps était maigre et engourdi. Ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine.

L’homme continua à observer, pensant que d’un moment à l’autre, les ailes du papillon s’ouvriraient et seraient capables de supporter son corps pour qu’il puisse prendre son envol.

Il n’en fut rien !

Le papillon passa le reste de son existence à se traîner par terre avec son corps maigre et ses ailes rabougries.

Jamais il ne parvint à voler.

 

Papillon - Wallpaper - 1

 

Moralité :

Ce que l’homme, avec son intention d’aider et son geste de gentillesse ne savait pas, c’est que le papillon attendait le moment où il serait assez fort pour réussir « sa sortie » et que l’effort qu’il devait faire pour passer par le trou étroit du cocon transmettrait à son corps et à ses ailes un liquide lui permettant de voler. C’était le moule à travers lequel la vie le faisait passer pour grandir et se développer.

Parfois, l’effort est exactement ce dont nous avons besoin dans la vie.

Si la vie nous permettait de la vivre sans rencontrer d’obstacles, nous serions limités. Nous ne pourrions pas être aussi forts que nous le sommes. Nous ne pourrions jamais « voler ».

Nous aimerions être fort et pouvoir voler… Et la vie nous a donné des difficultés et des obstacles à surmonter.

Nous aimerions être sage… Et la vie nous a donné des contraintes et des échecs à accepter.

Nous aimerions l’amour… Et la vie nous a donné des gens à aimer (avec leur problèmes et leur défauts).

En fait, nous avons rien reçu de ce que nous aurions aimé recevoir.

Mais nous avons reçu tout ce dont nous avons besoin.

Il suffit de se souvenir que nos difficultés sont des moules à travers lesquels la vie nous fait passer pour nous permettre de grandir et nous développer.

L’expérience humaine, comme celle de la chenille qui devient papillon, recèle de toutes sortes de situations semblables à cette histoire où chacune des étapes qui mène à la libération (ou à l’atteinte d’un objectif quel qu’il soit) fait partie intégrante du processus en vue du résultat.

Il ne nous viendrait certainement pas à l’idée de montrer à un enfant à se tenir debout avant qu’il n’ait appris à se traîner par terre ou à s’asseoir. Et pourtant, on agit souvent comme ça avec nous-même, espérant couper les coins ronds et écourter nos peines, nos souffrances ou tout simplement, l’attente bien trop longue.

Ce qu’il y a de très intéressant aussi, c’est que chacun de nous vit une transformation à son propre rythme, ni plus vite, ni plus lentement qu’il ne le peut ou ne le doit. Rien ne sert de courir ou de se comparer. Laissons-nous plutôt le temps, peu importe la durée, pour parcourir le chemin qui mène à cet endroit que nous espérons atteindre un jour.

Ainsi, peut-être qu’en y portant plus attention, découvrirons-nous ces richesses dont recèle le parcours, richesses, qu’en d’autres occasions, nous n’aurions pu déceler, trop occupés que nous sommes à être pressés. Qui sait, peut-être qu’en y consacrant tout le temps nécessaire, nous découvrirons un autre chemin, un autre sommet, une autre raison ou même une autre façon de s’y rendre.

 

Papillon - Wallpaper - 4

 

« Même pour le simple envol d’un papillon tout le ciel est nécessaire. »

Paul Claudel

 

Papillon - Femme - Wallpaper

 

 

 

35 comments

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Adeline.

      Le tien est également très bien et riche en information.

      Je m’y suis abonné, ainsi je pourrais te lire à chaque nouvelle publication.

      Et merci pour ton abonnement.

      Aimé par 1 personne

  1. Je me dis cela aussi souvent (en de moins jolis termes parfois) mais…toutefois…l’homme possède aussi cette aptitude à changer le cours naturel des choses qui autrement…laisserait quelques papillons mourir dans leur cocon…non?

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s