Médicaments avec codéine : La nouvelle drogue des ados

Publié par

Time : 2 mn 23

 


 

Médicaments avec codéine

 

Médicaments

 

La nouvelle drogue des ados

 

 

 

Depuis le 12 juillet 2017, les médicaments à base de codéine ne sont plus en vente libre. Et pour cause : ils sont devenus la nouvelle drogue des jeunes qui peut tuer en une seule prise d’un arrêt cardio-respiratoire !

 

Et si votre ado ne sait pas comment faire, pas de problème ! Il trouvera toutes les informations sur Internet !

S’il peut, il ira acheter plusieurs boîtes de médicaments anti-douleur à base de codéine (Codoliprane, Klipal Codéiné, Algicalm…) si possible dans plusieurs pharmacies pour ne pas risquer d’éveiller les soupçons éventuels de pharmaciens consciencieux.

Ensuite, il écrasera bien les comprimés et les mélangera à de l’eau froide.

Enfin, il filtrera le mélange avec un simple filtre à café, et il récupérera l’extrait pur de codéine concentré.

 

Votre ado est prêt pour le grand saut !

Sur le net, on vous conseille quand même de mélanger la codéine pure à du Sprite pour que cela soit moins amer, à un antihistaminique pour éviter démangeaisons et vomissements dus à la codéine, et à un colorant violet, pour que ce soit plus « fun » (« Purple Drank » « Syzzurp »  ou « Lean ») ….

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Témoignage de Christelle Cebo, la maman de Pauline

 

Christelle Cebo - maman de Pauline

 

 

Notre fille, Pauline, 16 ans, est décédée le 2 mai 2017 après 10 jours de coma, conséquence d’une overdose aux opiacés après ingestion de comprimés anti-douleur à base de codéine.

 

Dix jours de coma, dix jours à voir le corps de notre fille pris de tremblements, de soubresauts, de hoquets incontrôlés de tout son fragile petit corps- des myoclonies, terme médical et certitude que son cerveau avait été irrémédiablement détruit par l’absence d’apport d’oxygène suite à la dépression respiratoire provoquée par la codéine…

 

Dix jours de bruits insupportables de machines, de bip en tous genres, à vous faire siffler les oreilles quand d’aventure vous rentriez chez vous prendre une douche et dormir quelques heures …dix jours d’espoir, pour finalement entendre : « Madame, la décision médicale a été prise, le cerveau de Pauline est irrémédiablement détruit, dites-nous QUAND arrêter l’assistance respiratoire de votre fille. »…

 

Comment accepter que Pauline, une jolie jeune fille de 16 ans, brillante (elle était en 1ère S et voulait faire médecine..), pleine d’esprit, et éprise de sports extrêmes puisse MOURIR aussi stupidement après avoir acheté LIBREMENT en pharmacie des médicaments à base d’opiacés et avoir suivi les « conseils » de quelques internautes irresponsables…

 

Pauline laisse derrière elle des parents, des petites sœurs aimées, des amis effondrés de douleur …

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

La codéine (ou méthylmorphine) est un opiacé, une molécule de la même famille que la MORPHINE ou l’HEROINE. Elle est utilisée à visée antalgique :

  • Codoliprane.
  • Klipal codéine.
  • Lipal codéine.
  • Dafalgan codéine.
  • Lindilane,

 

…et comme antitussif :

  • Néo-codion.
  • Euphon.
  • Thiopectol,

 

…mais c’est aussi un médicament détourné de son usage bien connu par les utilisateurs de DROGUES pour ses propriétés opiacés en auto-substitution de l’héroïne, mais aussi désormais en usage récréatif pour les adolescents en quête de sensations.

 

Certains pays comme l’Allemagne, les Etats-Unis, le Japon et l’Australie viennent de promulguer une nouvelle loi d’interdiction la vente de codéine sans ordonnance afin de prévenir les dérives d’utilisation de ce médicament antidouleur en particulier par des adolescents en quête de sensations fortes lors de soirées alcoolisées (1 444 décès en Australie dus à des overdoses de codéine entre 2000 et 2013).

 

Des trafics de médicaments à base de codéine et des initiations à leur utilisation se répandent dans les établissements scolaires, en particulier dans les lycées.

 

-. STOP à l’HYPOCRISIE DES LABORATOIRES PHARMACEUTIQUES qui pour des raisons financières, ferment les yeux sur les dérives liées à ces médicaments.

 

-. STOP à l’HYPOCRISIE DES POUVOIRS PUBLICS qui sont trop heureux de trouver là une solution aux « salles de shoot », polémiques et coûteuses.

 

-. STOP à l’INCONSCIENCE DE CERTAINS PHARMACIENS qui sont davantage des commerçants que des professionnels de santé…

 

Médicaments codéinés

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Codéine

http://drogues.blog.lemonde.fr/2014/12/19/purple-drank-la-nouvelle-drogue-des-ados/

https://www.science-et-vie.com/article/antidouleurs-a-la-codeine-alerte-a-l-addiction-cachee-8380

https://www.newscientist.com/article/2116813-australia-bans-non-prescription-codeine-to-fight-opioid-crisis/

http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Pauline-morte-par-overdose-doit-on-interdire-la-vente-libre-de-codeine-1286012

https://www.mja.com.au/journal/2015/203/7/trends-and-characteristics-accidental-and-intentional-codeine-overdose-deaths

http://www.bfmtv.com/societe/les-medicaments-a-base-de-codeine-detournes-en-drogue-et-prises-par-les-adolescents-1214412.html

https://www.psychoactif.org/blogs/Sujet-du-mois-La-codeine-sur-ordonnance_2767_1.html?from=encemomentd#b2767

http://www.leparisien.fr/societe/apres-l-overdose-a-la-codeine-de-sa-fille-christelle-lutte-pour-savoir-pourquoi-elle-est-decedee-09-06-2017-7032219.php

http://www.leparisien.fr/fait-du-jour/alerte-a-la-codeine-medicament-detourne-en-nouvelle-drogue-a-la-mode-09-06-2017-7032417.php

https://www.change.org/p/médicaments-avec-codéine-interdisons-la-vente-libre-de-la-nouvelle-drogue-des-ados?recruiter=776399653&utm_source=share_petition&utm_campaign=share_facebook_responsive&utm_medium=whatsapp&utm_content=nafta_whatsapp_sharetext_fr_fr:control

35 comments

  1. C’est toujours le même problème. Il y a eu des jeux de pendaison pour rechercher des sensations fortes. Un jeu idiot et sans substance. Je suis navrée pour cette maman mais si sa fille n’avait pas de problème, elle n’aurait pas plongée dans la drogue. Les parents ne se remettent pas en question et accusent la société : non cette fois le système n’est pas coupable.
    Cette jeune fille souffrait psychologiquement et n’en a pas parlé à ses parents pour une raison qui restera inconnue.
    Depuis de nombreuses années, le véritable problème est l’abandon parental et/ou ce qui est posé sur l’enfant.
    Les parents attendent de leurs enfants ce qu’ils n’ont pas été capable de faire eux mêmes. J’ai de trop nombreux exemples dont un tout frais tout neuf : une gamine qui fait de l’équitation parce que sa famille a choisi pour elle. Sincèrement ça me fiche mal aux tripes tous les samedis. Et en plus, ses parents l’inscrivent aux concours…..elle a été éliminée dimanche dernier……. Impossible de faire entendre à la famille que la gamine ne veut pas monter à cheval…….. Ça finira mal et que se passera-t-il ? Qui sera accusé de l’accident de cette jeune fille brillante ?
    Ça me fait mal d’être impuissante. De la drogue, on en a toujours trouvé, pas besoin des pharmaciens pour ça……. Je sais encore où en trouver et à 12 ans je le savais déjà.
    La société est malade, c’est un fait. Mais la cause est profonde, très profonde.
    Sur ce commentaire optimiste, je te souhaite une belle journée mon ami.

    Aimé par 2 people

    1. Je suis tout à fait d’accord avec toi Annawenn. Les enfants parfois vivent un mal être dont ils sont les seuls à ressentir et à vivre. Nous pouvons tous vivent avec nos proches et ils peuvent ne jamais se rendre compte que nous n’allons pas bien. Pour certains, ils préfèrent faire bonne figure en société et ce mutiler quand ils sont seuls dans leur chambre, personne n’en saura rien.
      Je suis du même avis que toi, je suis désolée pour cette maman qui a perdu sa fille mais il faut également savoir se remettre en question. On se met pas à rechercher des sensations fortes ou une envie de planer si tout se passe bien dans notre vie!
      Il faut aussi arrêter parfois de blâmer la société! J’ai pour ma part suivie un très lourd traitement pendant près de 1 an avec des anti douleurs codeines de tout genre en utilisation quotidienne et je n’est a AUCUN moment etais dépendante alors que j’en prenais beaucoup.
      Comme tu l’as dis on n’a pas besoin de médecins ni de pharmaciens pour trouver des drogues librement.
      Mais bon, il est toujours plus facile de jeter la faute sur les autres plutôt que de regarder ce qui se passe chez soi…
      Bonne semaine à tous.
      Xoxo

      Aimé par 2 people

    1. J’en connais également bien les effets (dont la morphine). Contrairement à toi, je n’ai pas arrêté mais ce que tu dis est très juste car il y a accoutumance.

      J'aime

  2. La codéine est effectivement une substance extrêmement dangereuse ! Il y a près de 30 ans de cela, cette substance était uniquement donnée aux toxicomanes pour les aider à décrocher et à un dosage précis. C’est absurde d’avoir démocratiser ce produit. En Angleterre, c’est pire. De nombreux médicaments qui sont vendus en France en pharmacie sous ordonnance sont en vente libre-service ici dans les rayons des supermarchés ! Tu serais choqué de voir la taille du rayon des médicaments, c’est affolant ! Et oui, la société est malade, mais tellement plus manipulable…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire et toutes ces précisions Christine.

      La fin, je te cite :  » Et oui, la société est malade, mais tellement plus manipulable… »,

      …Tu résumes parfaitement ma pensée.

      Au plaisir de te lire.

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    je n’étais pas informée sur ce fleau, c’est hallucinant et triste. Après, on nous dit d’avoir confiance dans les laboratoires ? l’argent est roi et l’humain n’a plus d’importance… On est juste considéré comme des consommateurs qui doivent consommer toujours plus .. tant de choses à dire sur ce sujet ….
    Bonne journée avec le soleil 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton intérêt ladyamandineg.

      Tout est là e effet, je te cite :  » l’argent est roi et l’humain n’a plus d’importance… On est juste considéré comme des consommateurs qui doivent consommer toujours plus ..

      Triste constat mais bien réel.

      Aimé par 1 personne

    1. Tout d’abord merci pour ton commentaire et ton intérêt Liliane.

      Je te cite :  » comment combattre ça ? »,

      …Une famille soudée, une éducation bien solide et être présent.

      Car en face…. Il y a tout un arsenal qui n’attend que les brebis égarées.

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour et merci pour ta réponse. Oui, c’est ce que chacun s’emploie à faire.
        Je suis bien d’accord avec toi, hors contexte familial, c’est là qu’est le danger. Les ados ressentent tout de façon exacerbée, ils sont fragiles et influençables, et surtout très curieux de la vie. Les parents ne sont pas toujours là, ils ne peuvent pas mettre leurs enfants en cage, et les tentateurs sont toujours à l’affût. De nombreux facteurs vont entrer en jeu dans leur devenir. Fréquentations, caractère, et bien sur, comme tu le dis si bien « …Une famille soudée, une éducation bien solide et être présent ».
        Je te souhait une excellente journée

        Aimé par 1 personne

      2. Tes propos sont très justes Liliane. Et c’est loin d’être évident car l’on ne peut pas être tout le temps derrières eux. Et comme tu le dis à juste titre, il y en a qui sont à l’affût. Pour ma part, père de 3 enfants (dont 2 adultes), nous (ma femme et moi-même) n’avons pas rencontré ce genre de problème. Fort heureusement. Au plaisir de te lire Liliane.

        Aimé par 1 personne

  4. C’est terrible à voir et surtout à entendre cette vidéo.
    Une fois de plus, c’est bien de retirer ces médicaments de la vente, mais ne devrait-on pas se poser la question de « pourquoi se droguent-ils ? ».De même, il faudrait peut-être qu’aux seins des familles, il y ait une sensibilisation à la dangerosité des médicaments. Contrairement à ce que l’on nous rabâche, il n’est pas utile de prendre des comprimés pour tout et surtout pour rien. Il existe des alternatives sans danger. Le pire est que maintenant, on voit à la tv des pubs de médicaments….Cherchez l’erreur 😲
    Belle journée à toi Aphadolie

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire et ton intérêt.

      Je te cite :  » mais ne devrait-on pas se poser la question de « pourquoi se droguent-ils ? « ,

      …Et oui ! Pourquoi ? S’il n’y avait pas ce mal être social avec des perspectives d’avenir bien sombres…. Se drogueraient-ils ?

      La famille à également un rôle majeur.

      A :  » Le pire est que maintenant, on voit à la tv des pubs de médicaments….Cherchez l’erreur »,

      …Très juste : Cherchez l’erreur !

      Aimé par 1 personne

  5. Bonjour,

    Quelle horreur !!!
    Ces médicaments sont d’utilisation courantes comment peut-on imaginer que nos enfants puissent « jouer » et « mourir » pour un moment de folie !
    Et les labo qui profitent de la situation … quelle hypocrisie !!
    Ton article me glace le sang…
    Je vais vider mon armoire à pharmacie…

    Bises et bonne journée,
    Christèle

    Aimé par 1 personne

  6. Merci pour l’information. C’est facile de se suicider.
    Je trouve quand même un peu violent d’accuser les familles. Et je me sens bien à l’aise pour en parler parce que j’aurais eu toutes les raisons de ne plus être là et que je n’ai pas d’enfants. Mais quand même. Déjà, ils perdent un enfant qu’ils aiment en général (pas toujours), déjà c’est abominable, et en plus on leur dit que c’est de leur faute. Ca me choque vraiment.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s