Russie : Un monstre des mers de 1,2 tonne pêché au large des îles Kouriles

Publié par

Time : 1 mn 48

 


 

Russie 

Un poisson-lune de plus d’une tonne pêché dans le Pacifique

 

Poisson-lune - Môle - Île Itouroup - Russie - 3

 

 

Un groupe de pêcheurs de l’île russe de Sakhaline ne s’attendait pas à trouver un tel monstre dans leurs filets à leur départ en mer.

 

La prise a été pour le moins spectaculaire. Il y a quelques jours en Russie, des pêcheurs ont capturé un poisson-lune (ou môle) d’1,2 tonne au large des îles Kouriles séparant la mer d’Okhotsk de l’océan Pacifique. Pour la précision, c’est du côté du Pacifique que cette créature marine a été pêchée.

 

« On a jamais vu un tel spécimen, de mémoire. Il y a aussi le coryphène, connu pour sa taille qui peut atteindre 1m50, mais je n’ai jamais vu un poisson-lune peser plus d’une tonne auparavant. », explique l’un des heureux pêcheurs, Artur Balkarov.

 

Le Daily Mail Online rapporte (en anglais) que la nuit ayant suivi cette découverte, les pêcheurs impliqués dans la capture ont longuement discuté quant à la décision de relâcher ou non le poisson-lune à l’eau. Une incertitude ayant conduit à la mort de l’impressionnante créature.

 

Poisson-lune - Môle - Île Itouroup - Russie - 2

 

Un poisson-lune géant meurt alors que les pêcheurs discutaient de son sort

Le poisson-lune a ensuite été déposé au port de l’ile d’Iturup pendant quelques jours, une période durant laquelle l’animal a commencé à pourrir. Les pêcheurs locaux ont alors fait le choix de transporter le corps du poisson ainsi que plusieurs autres de ses parties sur un site où les habitants de l’île ont l’habitude de laisser de la nourriture.

 

Celle-ci est destinée aux ours bruns sauvages afin de les empêcher de s’attaquer aux villages et aux personnes y vivant. Cette année, ces ours apparaissent d’ailleurs plus affamés qu’en temps normal en raison de leur impossibilité de mettre la patte sur leur nourriture naturelle.

 

#Russia fishermen catch rare 1.2 ton #moonfish In Pacific #Kuril islands. https://t.co/mWdEeJtwre

— Hyper Observer (@HyperObserver) September 14, 2017

 

 

Les scientifiques mécontents du choix des pêcheurs

Cette décision de laisser le poisson-lune servir de nourriture à des ours a été assez mal reçue par les scientifiques locaux, qui auraient en effet préféré que la créature soit accueillie dans un musée de l’île pour y être étudiée et préservée.

 

Ces chercheurs ont néanmoins obtenu des pêcheurs la promesse que toute prochaine prise de cette ampleur sera automatiquement confiée à la communauté scientifique. En admettant que cette fois-là, le poisson aura également succombé après être resté trop longtemps hors de l’eau suite à la mise à mort, ou hésitation, de ses pêcheurs.

 

Poisson-lune - Môle - Île Itouroup - Russie - 1

 


 

Source :

https://www.24matins.fr/russie-poisson-lune-de-plus-dune-tonne-peche-pacifique-601618

https://sakhalin.info/search/138667?utm_campaign=na-kurilah-rybakam-v-seti-popalas-vot-t

https://fr.sott.net/article/31114-Un-monstre-des-mers-d-une-tonne-peche-dans-l-Extreme-Orient-russe

http://www.dailymail.co.uk/news/article-4884416/Rare-moonfish-dies-fishermen-row-throwing-back.html

8 comments

    1. Effet, je pense que ça place n’est pas dans un musée. Le mieux aurait été que les pêcheurs le relâchent et qu’il mène sa vie. Désolé si mon texte est mal construit mais je tombe de fatigue. Merci pour ton commentaire Nuage.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.