Assistanat : un mythe qui ronge la solidarité

Publié par

Time : 11 mn 19

 


 

Assistanat

 

Un mythe qui ronge la solidarité

 

SDF

 

 

Ah ! La France et son bon vieux mythe de l’assistanat. Comme s’il s’agissait d’une tare sociale transmise de générations en générations. Mais que trouve-t-on derrière cette stigmatisation des « assistés », à la mode lors de périodes électorales ?

Sans doute des questions bien plus profondes sur notre rapport à la pauvreté, à la solidarité et la valeur que l’on attribue au travail notre société dite « moderne » ou 8,8 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

 

 

Nina Schmidt - Observatoire des inégalités

Nina Schmidt – Observatoire des inégalités

 


 

Source :

https://www.inegalites.fr/

http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/constitution.asp

 

19 comments

  1. Oui, c’est récurent et surtout un gars comme Wauquiez qui dénonce l’assistanat à tout va, n’a jamais travaillé, sait même pas ce que c’est et est un assisté dans son genre, puisqu’il touche des contributions de partout. Faut voir son pedigree à ce monsieur.
    Alors, j’ai traité et suivi le dossier du RSA vs Bénévolat qui a été imposé à la schlague dans le Haut-Rhin ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/06/ubu-est-strasbourgeois/ la loi ayant été encore une fois contournée pour pouvoir l’imposer.
    D’ailleurs, la dernière sortie de Macron, ne pose pas problème sur la forme, mais sur le fond.
    Non seulement le gus ne connait pas la réalité du dossier, car les gens fond déjà 300 kms par jour pour travailler sur site au lieu de perdre leur taf. Quand on dit que ce gars est là pour nous péter les gencives, ben c’est vrai !
    Les gens se réveillent, ils comprennent l’ampleur de la cage dans laquelle on va nous mettre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/02/nattendons-pas-dentendre-le-bruit-de-la-grille-se-fermer-sur-nos-tronches/
    Alors il est jamais trop tard, mais ne tardons pas trop quand même, ça risque de devenir bien compliqué quand même !
    Jo

    Aimé par 2 people

  2. Bonjours
    Je me sens concerné par ton article : Je ne sais si tu l’as lu ( c’est sur un de mes blogs ) mais je suis épileptique . Malgré ce handicap , les séjours répétés à l’hôpital , j’ai poursuivi mes études jusqu’au B.A.C ; puis j’ai cherché et trouvé du travail . ( Ceci en suivant un traitement lourd évidemment ) . Comme il est dit dans la vidéo , j’avais presque honte de cette maladie, ce handicap ….) Puis un jour, à l’hôpital , un neurologue m’a conseillé de faire les démarches pour être déclaré invalide , ce que je fis => invalide à 80% . Ceci ne m’a pas empêché de continuer à travailler ( j’ai acheté un fond de commerce /superette ) .Bien entendu , travail implique pas de  » pension d’invalidité  » , mais je me sentais plus  » normal  » ….Puis , j’ai du vendre le commerce ( raison familiale ) , j’ai donc vécu avec cette petite allocation d’invalidité plus l’argent de la vente du commerce . Bref , aujourd’hui , je suis retraité et qui dit  » retraité  » ne permet plus d’être invalide ! Comme si retraite efface maladie ! Le plus étrange en fait est que je perçois moins d’argent de l’état étant retraité qu’étant invalide ! Si mon fils ne m’aidait pas financièrement , je vivrais certainement dans la rue .
    Pfffff désolé pour ce déballage ; si il te gêne , te semble inapproprié :Efface le , je comprendrais .
    A bientôt
    Francis

    Aimé par 2 people

    1. Bonsoir Francis,

      Je me souviens que tu es épileptique. Tout comme toi, je suis invalide à 80%. Effectivement dès l’âge de la retraite atteint, l’AAH prend fin.

      Je te cite : « Si mon fils ne m’aidait pas financièrement , je vivrais certainement dans la rue . »,
      …C’est loin d’être simple et je te comprends. De plus en plus de personnes sans être pour autant malades, n’arrivent plus à vivre décemment sans l’aide et le soutien familial (lorsque celui-ci existe / lien familial).

      Et cela est sans compter les millions de travailleurs pauvres. Tu as des familles qui travaillent mais faute d’avoir suffisamment de revenu, dorment dans leurs voitures ou autres lieux.

      Et pendant ce temps-là, une minorité s’en met plein les poches et essaye de nous faire culpabiliser.

      Je te remercie pour ton commentaire qui reflète se malaise et mal-être en France.

      Au plaisir de te lire Francis

      J'aime

  3. Merci
    Je suis tout à fait O.K avec toi : Pendant que les uns dorment dans la rue , d’autres possèdent X maisons inhabitées , le pire est que ce sont ces derniers qui ont le pouvoir ( même si ils ne sont pas  » au gouvernement  » ) ….En fait, nous ne vivons plus dans une démocratie ….Qui dit démocratie dit égalités et pouvoir au peuple …..Tout est à revoir , mais…..
    Francis

    Aimé par 1 personne

    1. Je te cite : « … le pire est que ce sont ces derniers qui ont le pouvoir ( même si ils ne sont pas » au gouvernement » ,
      …C’est très souvent le cas.

      Pour : « En fait, nous ne vivons plus dans une démocratie »,
      …Au risque de choquer et surprendre plus d’une personne, nous n’avons jamais vécu dans une démocratie ; seulement dans les apparences et encore.

      Et entièrement d’accord avec toi : Tout est à revoir !

      J'aime

      1. « Au risque de choquer et surprendre plus d’une personne, nous n’avons jamais vécu dans une démocratie ; seulement dans les apparences et encore. »

        Tu m’étonnes !!!
        Les trois empereurs despotiques Napoléon, rien de démocrates, surtout le troisième le putschiste.
        (grand ami d’Isaac-Jacob Adolphe Crémieux (déguisé en Adolfe Crémieux comme ils ont toujours fait en Russie et encore de nos jours en France… En Russie l’inventeur des camps de déportés et ses 30 millions de morts se faisait appeler Léon Trotski, de son vrai nom Lev Davidovitch Bronstein … Et ça ose nous donner des leçons …)

        Après la chute de la royauté, la France a expérimenté, en 80 ans, sept régimes politiques : trois monarchies constitutionnelles, deux républiques éphémères (pendant douze et quatre ans) et deux empires.
        Quand le gros rat François Hollande nous dit que la raie-publique a 230 ans, il est légitime de lui mettre une raclée méritée. (pareil pour le rat Peillon, petit fils du rabbin Félix Blum)

        La troisième raie-publique était inique, un aveu d’échec en elle-même, il suffit de regarder les faits principaux.
        La quatrième raie-publique est une verrue, un chancre mou qui collera aux fesses de notre histoire, un témoignage de haute trahison.
        La cinquième raie-publique (et là ça va faire hurler) est la raie-publique faite pour et par De Gaulle, le socialiste allié des communistes qui aura totalement réécrit l’histoire en sa faveur de putschiste.

        1789 est un échec, un coup d’état très fragile que les corrompus n’ont eu de cesse de sauver par des changements de régimes. Aucune stabilité depuis le coup d’état de 1789, deux guerres mondiales, la réhabilitation du travail des enfants, l’interdiction des confréries (syndicats de l’époque) la création des impôts sur le revenu etc…
        (il aura fallu attendre 90 ans après 1789 pour que les syndicats soient de nouveau autorisés, et tout autant pour que l’école gratuite et obligatoire soit ré-instaurée…
        Quelle « avancée » (en arrière), bien avant Charles premier (Charlemagne) et sa rédaction d’un capitulaire qui donnait l’ordre au clergé d’ouvrir des écoles pour tous en 789, l’école pour tous existait déjà depuis des siècles !!!
        (on n’a pas attendu le dégénéré Jules Ferry plus de mille ans plus tard, un bon gros rat celui-là …)

        Aimé par 1 personne

  4. je viens de démissionner de la fonction publique et découvre donc, à 41 ans, la machine à broyer de l’humain du privé. Je me suis juré de ne plus jamais avoir un patron au-dessus de moi, même si comme quiconque, je subis sans broncher le joug de toutes ces ordures de riches et de leurs larbins politiciens. J’ai un petit pécule, peut-être des aides, mais au-delà d’un an, je ne parviens pas à me motiver. Je veux vivre de ma passion, mais l’Etat ponctionne 50% de mon chiffre, sans compter qu’en tant qu’auto-entrepreneur, je ne dois pas tomber malade ni faire la moindre dépense « superflue ». Je me dis donc : A quoi bon? Quelle est l’utilité de passer toute sa vie ainsi, à galérer, à engraisser des riches? Je ne parle pas de suicide, j’aime trop la vie, mais je ne comprend pas comment je vais pouvoir faire pour être heureux. Je déconsomme depuis plusieurs années, je me suis coupé de la télé et de tous les médias étatiques, je ne veux pas courir après l’argent, et recevoir des aides de l’Etat me semble normal, en tout cas pas du tout honteux, mais je ne comprend pas en quoi tout ceci peux être qualifié de vie. Je n’ai pas vraiment peur pour l’avenir, je comprend qu’en n’ayant pas peur de tout, comme ceux et celles qui m’entourent, je pourrai rebondir, mais à quoi bon? Je ne veux plus de « vie de couple », trop compliqué pour moi, je n’aurai pas d’enfant, ce serait dégueulasse de procréer dans un monde pareil, et cet assistanant tant décrié me semble à mes yeux le seul moyen a peu près fonctionnel pour vivre de ma passion et la partager, car si je ne produit pas de richesse matérielle, j’offre du bonheur et de la réflexion. Des choses inutiles, aux yeux de ces ordures.

    Merci à toi pour tes articles, qui suscitent toujours des réactions, malheureusement cantonnées à ce média bien inutile qu’est le net.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je viens de lire avec la plus grande attention et il e laisse pas indifférent… Que de vérités !

      J’espère qu’il sera lu massivement.

      Et je te remercie également car il vient considérablement enrichir cette publication.

      Au plaisir de te lire.

      Je te souhaite une bonne nuit.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s