Georges Brassens – La Mauvaise Réputation

Publié par

Time : 2 mn 15

 


 

Biographie succincte

 

Georges Brassens - 3

 

 

Georges Brassens, né à Sète, le 22 octobre 1921 et mort à Saint-Gély-du-Fesc le 29 octobre 1981, est un poète auteur-compositeur-interprète français.

 

Il est né dans un quartier populaire du port de Cette (le nom de la ville n’est orthographié Sète qu’en 1928 ; un changement de graphie qu’il évoque dans la chanson Jeanne Martin).

 

Dans la maison familiale, il est entouré de sa mère, Elvira (née Dagrosa, 1887-1962), de son père, Jean-Louis (1881-1965, maçon, comme ses parents l’étaient avant lui), de sa demi-sœur Simone Comte (1912-1994), née du premier mariage de sa mère, et de ses grands-parents paternels, Jules et Marguerite (née Josserand), natifs de Castelnaudary.

 

Sa mère, dont les parents sont originaires de Marsico Nuovo dans la région de Basilicate en Italie du Sud, est une catholique d’une grande dévotion. Veuve de guerre d’Alphonse Comte, tonnelier tué au front (27 août 1881-28 octobre 1914), père de Simone la demi-sœur de Georges, Elvira épouse, en 1919, Jean-Louis Brassens, un entrepreneur de maçonnerie.

 

Le père de Georges est un homme paisible, généreux, libre-penseur, anticlérical et doté d’une grande indépendance d’esprit. Deux caractères très différents qu’une chose réunit : le goût de la chanson. D’ailleurs, tout le monde chante à la maison. Sur le phonographe : les disques de Mireille, Jean Nohain, Tino Rossi ou Ray Ventura et ses Collégiens.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Il met en musique et interprète, en s’accompagnant à la guitare, plus d’une centaine de ses poèmes. Outre ses propres textes, il met également en musique des poèmes de François Villon, Victor Hugo, Paul Verlaine, Paul Fort, Antoine Pol, ou encore Louis Aragon. Il reçoit le Grand prix de poésie de l’Académie française en 1967.

 

Il enregistre quatorze albums entre 1952 et 1976. Auteur de chansons populaires françaises, parmi lesquelles : Chanson pour l’Auvergnat, La Mauvaise Réputation, Le Gorille, Les Amoureux des bancs publics, Les Copains d’abord, Je me suis fait tout petit, Supplique pour être enterré à la plage de Sète, Les Trompettes de la renommée…

 

La Mauvaise Réputation est sortie en novembre 1952. Elle a été interdite d’antenne lors de sa sortie. La Mauvaise Réputation est le premier album du chanteur. Sorti sous le titre Georges Brassens chante les chansons poétiques.

 

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

 

Cette chanson est une critique très juste de nos sociétés, en effet dès que l’on sort des cadres et voies établis on devient très vite un marginalisé tout simplement parce que notre point de vue ou nos manières de faire diffèrent de la majorité on devient un paria, un mal vu…

 


 

Paroles de la chanson La Mauvaise Réputation

par Georges Brassens

 

Georges Brassens - 2

 

 

Au village, sans prétention

J’ai mauvaise réputation

Qu’je m’démène ou qu’je reste coi

Je passe pour un je-ne-sais-quoi !

Je ne fais pourtant de tort à personne

En suivant mon chemin de petit bonhomme.

 

 

Mais les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Non les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Tout le monde médit de moi

Sauf les muets, ça va de soi

 

 

Le jour du Quatorze Juillet

Je reste dans mon lit douillet

La musique qui marche au pas

Cela ne me regarde pas

Je ne fais pourtant de tort à personne

En n’écoutant pas le clairon qui sonne

 

 

Mais les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Non les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Tout le monde me montre au doigt

Sauf les manchots, ça va de soi

 

 

Quand j’croise un voleur malchanceux

Poursuivi par un cul-terreux

J’lance la patte et pourquoi le taire

Le cul-terreux s’retrouve par terre

Je ne fais pourtant de tort à personne

En laissant courir les voleurs de pommes

 

 

Mais les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Non les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Tout le monde se rue sur moi

Sauf les culs-de-jatte, ça va de soi

 

 

Pas besoin d’être Jérémie

Pour d’viner l’sort qui m’est promis

S’ils trouvent une corde à leur goût

Ils me la passeront au cou

Je ne fais pourtant de tort à personne

En suivant les ch’mins qui n’mènent pas à Rome

 

 

Mais les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Non les braves gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux

Tout l’monde viendra me voir pendu

Sauf les aveugles, bien entendu

 


 

Auteur-compositeur : Georges Brassens

Producteur : Jacques Canetti

Enregistré : Studio Chopin, salle Pleyel, Paris 8e

Label : Polydor

Année : 1952

 


 

Georges Brassens - 1

Georges Brassens (1921 – 1981)

 


 

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Georges_Brassens

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Mauvaise_Réputation

21 comments

  1. Dans la même période tu avais Georges Brassens et Jean Ferra (un peu plus tard il me semble) qui avaient des chansons censurées. Je pense à Potenkine. Jean Ferrat c’était carrément le chanteur qui était interdit d’antenne. J’adore la chanson « La mauvaise réputation ». A cette époque là on était de suite montré du doigt si l’on sortait du moule.

    Aimé par 2 people

    1. Je ne me souvenais plus pour Jean Ferra. Tu viens de me le remémorer.

      C’était une tout autre époque Jean-Claude; néanmoins, les paroles restent toujours d’actualité.

      Il ne faut surtout pas sortir du moule et suivre le troupeau au risque d’être vilipendé.

      Merci pour ton commentaire.

      Je te souhaite une très bonne soirée.

      Aimé par 2 people

  2. Toute mon enfance 😀. Mon père jouait Brassens avec sa guitare et je chantais. Mon père composait aussi son « tube de l’été ». La guitare venait en vacances. Inoubliables instants de bonheur.
    Et puis mon père a repris des études au CNAM, et il a fait une école de commerce, et bien sûr il y avait plus de sous……mais mon père est devenu con.
    La guitare est bien rangée. J’avais espoir que la retraite ré-inviterait la guitare mais non. Elle repose dans son étui. Brassens avec elle.
    Marrante cette chanson, c’est tout à fait moi ici lol. Ils ne m’aiment pas du tout 😁

    Aimé par 1 personne

      1. Une Bretonne chez les Ardéchois! Et c’est chiant de t’entendre toujours dire « tais toi, t’es pas d’ici » alors je leur ai rappelé que le royaume Celte englobait aussi cette région. J’ai mis un menhir dans mon jardin et voilà 😂. Il y a quand-même un site mégalithique pas loin appelé La Baignoire du Gaulois. J’y monte en randonnée.
        Alors quand ici ils blablatent, je suis là Bretonne lol. On parle partout de racisme mais jamais de ce phénomène : t’es français mais même en France, tu n’es pas toujours bienvenue.
        Incroyable ! Je ne savais pas que Brassens était maçon. Un beau métier à son époque.
        Je te souhaite un bon dimanche 😘

        Aimé par 1 personne

      2. Merci pour ton commentaire Annawenn. Toujours un très grand plaisir de te lire. Et n’oublie pas ton menhir / lol. 😋 dimanche également. Tâche de te reposer un peu…

        Aimé par 1 personne

  3. C’est extrêmement drôle à la réécouter, puisque Georges comme tout cette génération, dénonçaient les « vilains réactionnaires », les « salauds de conservateurs », et que désormais leurs chansons s’adressent aux gens comme-eux qui ont eu tout faux sur toute la ligne de A à Z .

    La « tolérance » des progressistes matérialistes, les Russes y ont goûté dès 1917, 30 millions d’exécutés pour délit d’opinion, tu parles de braves gens….
    Les Chinois ont eux -aussi goûté à la grande tolérance des progressistes, 50 millions de morts.
    Dans tout l’occident et notamment aux USA, nous goûtons bien à la « tolérance » des progressistes anti-fa, c’est clair et net.

    A cette génération dont nous avons eu tout le temps d’étudier les leviers, le pourquoi du comment, pour les goys d’entre eux, tout se résume en une seule phrase :
    « Il n’est pas nécessaire d’être un espion pour être au service de tes ennemis, il te suffit d’être stupide » Sheikh Muhammad Al Ghazali
    (je ne parle pas pour Moutsaki c’est pas du tout inattendu de sa part de cosmopolite chez-les autres et ultra-nationaliste chez eux)

    PS : Mes parents coco vendaient des disques, je connais par cœur quasi toutes les paroles de chaque chantonneur à texte de l’époque, avec l’âge j’ai pu étudier le cas personnel de chacun d’entre-eux.
    On pourrait écrire des encyclopédies sur le sujet tant l’escroquerie est d’une grossièreté sans nom. (faut dire qu’ils ont toujours adoré changer de noms…if you see what i mean..)

    BRASSENS chanterai quoi et contre-qui en 2017 pour être contestataire ?
    Certainement pas ce qu’il chantait en 1952, ses amours d’hier seraient ses pires ennemis d’aujourd’hui (tout dépend son niveau d’honnêteté intellectuelle)

    Il est vrai qu’à l’époque tous adoraient lire Marx et Mao (l’assassin de 50 millions de civils désarmés) mais ils n’avaient aucune envie de lire Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine qui leur mettait la tête dans leur caca, et déjà leur expliquait qu’ils avaient tout faux sur toute la ligne, les pires idiots utiles qui soient.

    On a au moins une dette envers cette génération de gauchiasses, ils nous auront appris que lorsqu’on ne veut pas se tromper et être l’idiot du village il suffit de voir ce qu’ils disent sur tel et tel sujet et de penser exactement l’inverse, et là on ne se trompe jamais.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

    1. Pour :  » BRASSENS chanterai quoi et contre-qui en 2017 pour être contestataire ?
      Certainement pas ce qu’il chantait en 1952, ses amours d’hier seraient ses pires ennemis d’aujourd’hui (tout dépend son niveau d’honnêteté intellectuelle) »,

      …Il y a de très fortes propabilités.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s