Les principales causes de séparation d’un couple

Publié par

Quels sont les signes qui montrent que c’est un manipulateur ?

Time : 2 mn 24

 

Quelle est la pire erreur à éviter absolument quand rien ne va plus dans son couple ?

Time : 4 mn 16

 

Comment fonctionnent les hommes ?

Time : 5 mn 19

 

Comment gérer les disputes dans son couple en 3 étapes simples !

Time : 6 mn 39

 

Quelles sont les deux causes de rupture ?

Time : 7 mn 28

 


 

Les 9 causes de séparation d’un couple

 

Causes de séparation d_un couple - 2

 

 

En 2013, plus d’un mariage sur deux se soldait par un divorce en France. Quelles sont les principales raisons de divorce chez les couples ?

 

Grâce aux dossiers publiés respectivement par le Huffington Post sur les facteurs de séparation d’un couple après vingt ans ou plus d’union, et celui du site terrafemina sur les motifs de divorce après une union courte ou moyenne, nous avons réussi à compiler une liste non exhaustive des potentielles menace à votre bonheur marital. A moitié victime, à moitié coupable, certains torts se partagent, d’autres non. Il ressort néanmoins que les divorces après une union courte sont souvent motivés par des événements soudains tandis que ceux abrégeant une union de dix ans et plus se rapportent plutôt à un épuisement de longue haleine pour les deux pairs, un processus lent qui, lorsqu’il prend fin, laisse l’entourage pantois. Le mariage s’essouffle à différents niveaux, parfois en 3 ans, parfois en 40, et si une séparation est souvent préférable à l’agonie, il est des solutions pour éviter que des dégradations s’installent de façon irrémédiable dans un couple.

 

Causes de séparation d_un couple - 3

 

 

Les principaux motifs de divorce dans un couple 

 

L’infidélité : 33% des unions prennent fin suite à un adultère, notamment lorsqu’il a lieu durant les premières années du mariage. Les couples plus expérimentés ont plus de facilités à se relever après une sortie de ligne droite.

 

L’incompatibilité : à tous les niveaux, les unions précipitées portent leur lot de surprises. La découverte de certaines données antinomiques comme l’excès ou le manque d’ambition professionnelle, les divergences politiques, l’envie ou non d’enfants, puis ensuite, l’éducation de ces derniers, des traits de personnalités insoupçonnées chez le conjoint etc. sont autant de facteurs qui peuvent se révéler dans les deuxièmes instants d’une relation.

 

Les comportements abusifs : jalousie maladive, violence, harcèlement moral, des névroses latentes peuvent éclater au grand jour ou se développer à tous les instants de la vie conjugale et donner l’impression de partager sa vie avec un inconnu partiel.

 

L’argent et le travail : le manque d’argent, la perte d’un emploi, le chômage, l’endettement sont des coups portés à l’équilibre du couple. Générateurs de stress et d’angoisse, ils affolent la vie pratique avant de détruire la vie sentimentale.

 

La belle-famille : 11% des sondés invoquent une omniprésence de la famille du conjoint. Entre ingérence, critique et rejet de l’être choisi par les siens, il devient difficile de préserver un espace insubmersible du couple sans prendre ses distances de l’influence parentale.

 

L’éloignement : au-delà d’un certain temps d’union, l’évolution des individus peut les avoir conduit à un éloignement plus ou moins conscient mais qui finira irrémédiablement par se faire sentir. Parfois les sacrifices fait au nom de la préservation de l’espace familiale sont perçus par l’un comme à sens unique et génèrent de la frustration et de la rancœur.

 

L’âge : s’engager avec un partenaire ayant une différence d’âge conséquente est un risque pris sur le long terme car les différences entre les deux individus se creusent plus qu’elles ne s’effacent. Par ailleurs, les midlife crisis déclenchent parfois une pulsion réflexive d’attirance pour un conjoint plus jeune comme réaction à l’angoisse de la mort.

 

L’ennui : les habitudes peuvent mener à la lassitude, c’est une finalité à laquelle s’exposent tous les couples sur le long terme. Vivre en permanence ensemble nécessite une réinvention régulière de la relation pour ne pas sombrer dans la routine.

 

Le sexe : les changements hormonaux survenant avec l’âge, le couple peut souffrir d’un désintérêt sexuel mutuel. Il est conseillé d’en parler et de demander de l’aide pour ne pas laisser la situation stagner jusqu’à ce qu’elle devienne insurmontable.

 

 Causes de séparation d_un couple - 1

 


 

Source :

https://www.juritravail.com/Actualite/divorce

https://fr.wikipedia.org/wiki/Divorce_en_France

http://fr.calameo.com/read/004732773099d03761d1c

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2569324?sommaire=2587886

http://www.divorcefrance.fr/types-de-divorce/les-torts-en-divorce/

http://www.gqmagazine.fr/sexe/news/articles/sexter-c-est-tromper/31196

https://www.jurifiable.com/conseil-juridique/droit-de-la-famille/divorce-france-statistiques

http://www.gqmagazine.fr/sexactu/articles/apres-la-rupture-on-fait-quoi-des-souvenirs-/32372

http://www.gqmagazine.fr/sexactu/articles/les-pires-et-meilleurs-conseils-pour-russir-son-mariage/31326

http://www.gqmagazine.fr/sexactu/articles/lgrement-iifidle-et-subtilement-jalouse-et-je-vais-trs-bien-merci/16408

http://www.huffingtonpost.fr/2016/06/02/mariages-divorces-baisse-consentement-mutuel_n_10257904.html

http://www.gqmagazine.fr/pop-culture/news/articles/lunion-fait-le-divorce-les-9-causes-de-separation-dun-couple/32949

http://www.terrafemina.com/vie-privee/sexo/articles/27153-couple-top-10-des-motifs-les-plus-frequents-de-divorce.html

http://www.huffingtonpost.fr/2016/03/25/cinq-causes-principales-divorce_n_9531296.html?utm_hp_ref=France

28 comments

    1. Sincèrement, je ne serais te dire car je ne suis pas confronté à ce genre de paradigme. Néanmoins, il y a des individus qui ne sont jamais satisfaits et qui sont continuellement en quête de nouvelles sensations. Merci pour ton commentaire Kilda.

      Aimé par 1 personne

  1. L’article est « genré » on parle de manipulateurs, c’est du masculin, ce n’est pas inclusif, c’est donc de la discrimination. lol et re-lol
    (bon, dans ce contexte puisqu’il s’agit de l’homme blanc en illustration, on dira que c’est super bien de « genrer » l’article, si les illustrations avaient montré de la « diversité » cela aurait été répréhensible par la loi…)

    Infidélité : Dernièrement j’ai appris que j’étais un demi-sexué (hé oui, j’apprends que ne pas sauter sur tout ce qui bouge est une « pathologie », nous serions censés être des animaux pour être normaux selon le lucifer trust)

    Incompatibilité : Là c’est sûr, si j’étais avec une femme et je découvrais qu’elle m’a caché être gauchiste, ou du peuple déchu, il vaudrait mieux qu’elle ne ferme plus jamais l’œil durant la nuit…

    Tous les autres thèmes listés se résolvent naturellement quand on est à deux sur la même longueur d’ondes malgré les différences (complémentarité) et qu’on partage le même objectif et les mêmes désirs de vie à deux.

    Aimé par 1 personne

    1. Je pense que ton attitude est posée et réfléchis. Maintenant chaque cas étant différent… Néanmoins et à titre personnel, je pense sincèrement que ta démarche est saine. Et idem pour moi, j’ai gardé de bonnes relations.

      J'aime

  2. La relation inopinée, le harcèlement, la violence, la manipulation effectivement, à la XXieme ultime chance, je vais peut être prendre une décision. Ma vie est un enfer et le suicide un meurtre parfait.
    Se faire avoir par ce genre de type après 20ans de mariage heureux……à cause d’un iPhone….mon ex mari a été provisoirement en couple avec un iPhone et ça nous a fragilisé. Hop, le type t’en rajoute une couche, te pousse au divorce, tu pars à 600km de tes enfants, de tes amis. Isolée pour de trop nombreuses raisons et coincée parce que je me suis laissée berner. Ce genre de chose doit arriver plus qu’on ne le croit…


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

    1. @Annawenn
      Si ma femme n’avait pas vécu avec un pervers paranoïaque narcissique je ne l’aurais sûrement jamais rencontrée, elle en est totalement d’accord.(ce style d’individus au féminin existent aussi…)
      Quelque part cela nous permet d’apprécier de vivre en paix et d’être conscients de notre chance immense.

      Tu peux extrapoler pour toi, parfois des événements extrêmement désagréables sont des étapes d’apprentissage pour aboutir à une meilleure destination.

      Aimé par 3 people

      1. Tu as très probablement raison. Mon premier type dans le genre, c’est mon père…. La question est : pourquoi avoir quitté un mec bien pour retomber dans le piège ?
        Ça devait me manquer 😁. Je ne peux plus revenir en arrière alors je me débrouille en assumant ma connerie au quotidien. Je vais peut-être vers une meilleure destination, qui sait?
        Merci pour ton témoignage.

        Aimé par 1 personne

      2. @Annawenn
        Je ne vais pas te faire un cours mais juste me baser sur ma propre expérience.

        On sait ce que signifie un « cercle vicieux » une « reproduction de schémas ».

        A un âge assez jeune une personne, une dame d’âge respectable a changé mon regard en une seule phrase :
        -« Quand on ne va pas bien on a tendance à se rapprocher de gens qui nous ressemblent et qui ne vont pas bien. C’est exactement l’inverse de ce qu’il faut faire. »
        J’ai mis des années à comprendre toute la profondeur de cette phrase et ce qu’elle implique.

        Il ne faut jamais nier la pression sociale, le bling-bling, les figures imposées (et les rôles imposés aussi, qu’on s’impose aussi à soi-même, « en 2017 les comportements contestataires sont les plus conventionnels qui soient »)

        Revenir en arrière c’est ne pas dépasser le passé, ne pas avoir digéré le vécu, donc le reproduire.

        C’est en ne cherchant pas que l’on trouve mais la première personne envers qui se méfier dans un couple c’est soi-même.
        C’est souvent le « soi » qui induit action/réaction et qui reproduit le cycle, y compris dans nos choix de partenaires.(pseudos-choix, car une reproduction n’est pas vraiment un choix mais un conditionnement)

        L’essentiel est de savoir ce que tu veut mais surtout ce que tu n’acceptes pas.
        Après les choses sont très simples.

        Pour nous tout a été évident, nous ne voulions pas des mêmes choses et nous voulions une vie de couple simple, sanctuarisée dirais-je.
        Dans notre époque collectiviste sauce bolchévique c’est un réel travail de se créer un sanctuaire à deux.
        (mais ça vaut le coup, car sans refuge de paix point de repos, sans repos pas possible d’être efficace, objectif, de prendre du recul)

        Tu iras vers la destination que tu te crées toi-même. A toi de débriefer.

        On dira que tu me fais penser à mon ex, avec qui ça s’est terminé quand je ne pouvais plus, le point de rupture était atteint.
        Elle est partie vive à l’étranger pendant 15 ans, à peine revenue avec mec et enfant, disons qu’elle a tout fait pour me passer le message (par de très nombreux intermédiaires) : « J’ai changé, je veut te voir passer du temps avec-toi » etc… bla bla bla

        Elle n’a pas compris que je ne suis rien, tout vient d’elle et elle peut trouver son équilibre pourvu qu’elle ne traîne pas ses propres soucis avec-elle. (en gros elle m’idéalise, pourtant rien ne vient de moi, et avec moi ou n’importe qui d’autre elle induira forcément les mêmes causes/conséquences tant qu’elle n’aura pas compris)

        « J’ai évolué » super argument, mais en 15 ans moi aussi j’ai évolué, donc le décalage persiste.
        Rien que le fait de revenir vers-moi tout en étant en couple et quand je suis moi-même en couple, prouve qu’elle n’a pas tant évolué que cela. 😉

        C’est dommage de chercher une solution extérieure quand la solution est en soi. (je parle dans son cas)

        Bien sûr que tu peut tout à fait aller vers une meilleure destination pourvu que tu n’y amènes pas tes bagages, il faut donc t’en débarrasser au préalable.

        Il ne faut jamais se laisser diriger par le « besoin de » mais que le besoin soit une envie. (donc pas de dépendance)

        C’est tout ce que j’ai à dire sur le sujet, ça vaut pour tout le monde, moi y compris.

        Aimé par 2 people

      3. Merci, la répétition des scénarios de vie 😊. Je sais que trop souvent le couple est une convergence de souffrances. Je ne l’ai pas vu en moi. J’ai réglé mes vieux démons il n’y a pas bien longtemps. Je suis devenue spontanée et Naturelle.
        Comme je n’aime ni subir, ni tout casser, j’ai eu des plombes de conversation avec mon compagnon.
        Finalement, il ne supporte pas ce que je suis. Il m’a dit être jaloux avec tous les détails.
        Bon, je suis ce que je suis 😁
        Mais mon compagnon a aussi des cartes dans son jeu. Je lui ai donc dit qu’au lieu de vouloir absolument faire comme moi, il pouvait développer ses capacités……. exemple idiot : pour mes études, je dois atteindre un niveau équestre dont je suis encore loin. Mais j’ai appris à monter à cheval en six mois (j’ai le record des chutes….), J’ai soigné un cheval qui s’était ouvert les chairs, rééduqué un poney qui virait ses cavaliers et je fais l’éducation de mon cheval qui je cite « fait absolument tout ce que je veux ».
        Il m’a vu faire pourtant, j’ai bossé, j’ai demandé une supervision deux fois, j’ai eu une petite fracture de la mâchoire….mais tout m’amuse et je continue.
        Pourquoi vouloir faire la même chose ?
        J’admire mon compagnon pour des tas de raisons. Entre autre, il est vraiment doué avec la pierre. Il taille, construit, restaure à l’ancienne. Il a restauré la façade sud de la maison, c’est une merveille. Toute la vallée est venue voir (vieille maison en pierres, au moins 200 ans).
        Il a été Maréchal Férant et m’a beaucoup appris sur les pieds….. Mais il s’est dévalorisé pour une connerie. Plus le fait que je suis sociable et que je discute assez facilement avec tout le monde. Il ne supporte pas non plus…….et des tonnes d’autres futilités (de mon point de vue).
        Discussions fatigantes mais instructives : il s’est mis à consommer des drogues pour supporter ce que je suis.
        Et moi je ne supportais plus sa violence alternant avec une zombification attroce.
        Du coup, les drogues sont aux ordures, on prend quelques jours pour faire ce qu’on a toujours aimé faire ensemble et il retrouve ses pierres.
        Bizarrement, ça va beaucoup mieux.
        Comme quoi aux problèmes des couples, on peut rajouter les non dits. Et quand on suit une thérapie, on prend un virage que l’autre ne suit pas toujours.
        Mais les échanges de vécus, les témoignages, peuvent aboutir à des discussions positive et constructive.
        Merci à toi.


        https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

        Aimé par 1 personne

      4. Merci pour ton témoignage Annawenn. Je pense que la communication est primordiale et pas seulement dans un sens. Il faut un véritable échange et ne point attendre que les ‘choses’ se détériorent. Au plaisir de te lire Annawenn.

        Aimé par 1 personne

      5. @Annawenn
        J’admire ta façon de mettre les maux en mots sans faux semblants, sans dissimulation.

        « Je sais que trop souvent le couple est une convergence de souffrances. »
        Il peut être l’inverse, convergence de bonheur, un temple inviolable.

        « j’ai eu des plombes de conversation avec mon compagnon. »
        Le dialogue est capital mais se faire le psy de l’autre est toujours très très mauvais signe. (je ne t’apprends rien)
        Si l’autre, quel qu’il soit, H ou F, cherche un papa ou une maman, rôle qui n’est pas celui de compagnon(gne), c’est pas bon.
        L’autre attendra toujours des réactions qu’un compagnon ne pourra pas lui donner. (je ne parle même pas du manque de responsabilisation, un enfant on lui pardonne tout… C’est là la perversion de la chose à laquelle on se fait avoir sans rien voir venir…)

        « Finalement, il ne supporte pas ce que je suis. Il m’a dit être jaloux avec tous les détails. »
        Encore-là tu peux prendre ma phrase précédente, c’est lié.
        Comment être jaloux de l’autre ???
        Un couple c’est deux personnes différentes, je n’irai pas utiliser le poncif de « complémentaire » c’est pas si simple, il faut une base identique mais une façon d’aborder différente. (on appelle cela s’être libéré du cordon ombilical)

        « Pourquoi vouloir faire la même chose ? »
        De l’extérieur, d’où je suis, la réponse est simple : Garder le contrôle, rester l’enfant qui apprend de sa maman ou son papa, donc se déresponsabiliser.
        C’est aussi vouloir passer du temps avec l’autre, ça peut être le prétexte affiché mais si les deux font la même chose ils partagent moins, car ils se privent d’apprendre l’un de l’autre. (ils restent dans un monde identique)

        « Plus le fait que je suis sociable et que je discute assez facilement avec tout le monde. Il ne supporte pas non plus… »
        Idem mais ma femme qui est plus réservé n’y prend aucun ombrage, au contraire elle est mon complément.
        Je ne vois jamais rien venir, elle voit tout bien avant moi et ne se trompe jamais (je dois l’avouer)

        « il s’est mis à consommer des drogues pour supporter ce que je suis. »
        Dans mon cas, drogues = névrose, névrose = fuite à toute jambes.
        On ne peut pas vivre bien avec un(e) névrosé(e).
        Celui ou celle qui ne se supporte pas, ne peut pas supporter l’autre.
        Celle ou celui qui ne s’aime pas ne peut pas aimer l’autre.
        Tu peux décliner à l’indépendance etc…
        (on ne peut pas donner aux autres ce dont on ne dispose pas pour soi-même)

        « Et quand on suit une thérapie, on prend un virage que l’autre ne suit pas toujours. »
        Un thérapeute est un médiateur entre soi et soi, c’est nécessaire pour certains mais déjà c’est pas cool.
        Un thérapeute de couple c’est un médiateur entre toi et toi + entre toi et l’autre X 2, là je n’y crois vraiment pas du tout (désolé d’être si direct)

        Je suis très direct mais quitte à parler, autant parler comme à une amie et comme je suis dans la vraie vie.
        Je ne suis pas un gourou, je ne prétends pas détenir la vérité, je partage juste un avis perso et une expérience assez disons « fournie » en la matière .
        (c’est tellement page tournée que je n’arrive même plus à en parler, non par pudeur, mais parce que le débriefing est totalement fait)

        Les chevaux je connais un peu, sans plus, tout ce que je sais c’est que je les attire tout comme j’attire les chiens et les chats. Je ne fais rien, je ne les regarde même pas, ils viennent et ils se collent.
        Je ne saurai jamais pourquoi…
        (ceci -dit je ne m’en plains pas, je n’ai aucune inhibition avec aucun animal,, pas même les araignées au grand drame de ma femme lol)

        Aimé par 2 people

  3. Salut Jolie et geniale Aphadolie, toujours un plaisir de te lire. Pas toujours directement en accord avec toi mais ,ca doit venir que, probablement que les problemes Americains ne sont pas les memes que les problemes Europeens, Je presume en tout cas. Par experience, en Amerique, les couples ont presque les memes staistiques. Par exemple au Quebec, 61 % des couples divorcent apres 2 ans, par contre, dans l’Ouest Canadien, 38 % des couples divorcent. (Mentalite Francaise, et mentalite Britanique) ca tient a deux choses. Un, La chimie entre partenaires. On dit qu’il y as un homme pour une femme, et tu doit la trouver. Le proverbe vas te faire sourire (C’est Quebecois) Chaque guenille as un torchon a trouver ! 🙂 Il y as surtout un probleme au depart. Une femme est mature generalement entre 25 et 30 ans, quelques fois, plus jeune. Un homme entre 40 et 50, si il devient mature un jour.:) Les modeles de male sont generalment pas trop bons. Donc, si on continue, un homme de 40 ans, devrait avoir les memes buts, ou reves qu’une femme de 25 ans, et surtout, pret et mature pour les accomplir.
    Deux, Le jour ou l’age, la race, la couleur, le langage, le pays etc. ne feras pas partie de tes recherches, et que la chimie, la passion et l’amour en feront partie, tu auras beacoup plus de chance de trouver la tienne. Aussi, une grande dame du Quebec disait : ‘avoir deux ou trois unions dans une vie en 2000, c’et une vie bien remplie. Pas tout a fit en accord,masas fou non plus. Ca vaut la peine d’y reflchir. Pour comprendre competement ce que je dis, tu doit vivre en Amerique. Si tu voyait la difference de mentalite entre les femmes au Quebec, ou en Colombe britanque, de New-York a Los Angeles, ou en France, Russie, Angleterre et Espagne, c’est aberant. Personnellement, la femme de ma vie n’est pas en Amerique. Les gens avec qui je m’entend le mieux sont en Europe generalement. Meme but, meme pense, meme reve. Et surtout, meme manere de l’atteindre. Tu doit avoir compris aussi, que je la cherche toujours .lolll En Ameriqe, de faire des experiences (Exemple, ‘avoir un Fuckfriend) n’est pas une chose mal en soi. C’est de plus en plus commun au Quebec. Les femmes au Quebec, par exemple, sont devenues independantes, elles travaillent, ont une maison, une automobile, un compte en Banque et n’ont pas envie de relation stable. Sexe, drogue, alcool, et rock and roll, ce n’est pas une vie trop monotone. A la longue, les annees vont ralentir cette sorte de vie, c’est vrai, mais le temps que ca dure n’est pas encore terminer. Autrement dit, nous n’avons pas de statistiques compilees sur le cas encore. Tu vas me dire qu’un jour, le reveil vas etre nefaste, sans enfant et seule, d’accord avec toi. Et c’est la que j’adore les femmes en Europe. Ma meilleure amie, amie de longue date m’as dit l’an passee : J’espere qu’un jour, je ne me reveillerai pas le matin en te cherchant, avec 60 chats dans ma maison. Elle est une des plus jolies Francaises que j’ai vu dans ma vie. Malheureusement, elle nest pas la femme de ma vie, et ca, je n’y pet rien. Je suis vrai.
    A moins d’etre completement a cote de la track, c’est ce qui en ressort des gens d’ici.
    C’est toujours un immese plaisir de partager avec toi, pour moi, en tout cas.
    Excuse mes expressions Quebecoises, je sais qu’elles ne sont pas tres claires. lolll
    Passe une excellente fin de semaine,

    Aimé par 2 people

  4. Salut Jolie et geniale Aphadolie, toujours un plaisir de te lire. Pas toujours directement en accord avec toi mais ,ca doit venir que, probablement que les problemes Americains ne sont pas les memes que les problemes Europeens, Je presume en tout cas. Par experience, en Amerique, les couples ont presque les memes staistiques. Par exemple au Quebec, 61 % des couples divorcent apres 2 ans, par contre, dans l’Ouest Canadien, 38 % des couples divorcent. (Mentalite Francaise, et mentalite Britanique) ca tient a deux choses. Un, La chimie entre partenaires. On dit qu’il y as un homme pour une femme, et tu doit la trouver. Le proverbe vas te faire sourire (C’est Quebecois) Chaque guenille as un torchon a trouver ! 🙂 Il y as surtout un probleme au depart. Une femme est mature generalement entre 25 et 30 ans, quelques fois, plus jeune. Un homme entre 40 et 50, si il devient mature un jour.:) Les modeles de male sont generalment pas trop bons. Donc, si on continue, un homme de 40 ans, devrait avoir les memes buts, ou reves qu’une femme de 25 ans, et surtout, pret et mature pour les accomplir.
    Deux, Le jour ou l’age, la race, la couleur, le langage, le pays etc. ne feras pas partie de tes recherches, et que la chimie, la passion et l’amour en feront partie, tu auras beacoup plus de chance de trouver la tienne. Aussi, une grande dame du Quebec disait : ‘avoir deux ou trois unions dans une vie en 2000, c’et une vie bien remplie. Pas tout a fit en accord,masas fou non plus. Ca vaut la peine d’y reflchir. Pour comprendre competement ce que je dis, tu doit vivre en Amerique. Si tu voyait la difference de mentalite entre les femmes au Quebec, ou en Colombe britanque, de New-York a Los Angeles, ou en France, Russie, Angleterre et Espagne, c’est aberant. Personnellement, la femme de ma vie n’est pas en Amerique. Les gens avec qui je m’entend le mieux sont en Europe generalement. Meme but, meme pense, meme reve. Et surtout, meme manere de l’atteindre. Tu doit avoir compris aussi, que je la cherche toujours .lolll En Ameriqe, de faire des experiences (Exemple, ‘avoir un Fuckfriend) n’est pas une chose mal en soi. C’est de plus en plus commun au Quebec. Les femmes au Quebec, par exemple, sont devenues independantes, elles travaillent, ont une maison, une automobile, un compte en Banque et n’ont pas envie de relation stable. Sexe, drogue, alcool, et rock and roll, ce n’est pas une vie trop monotone. A la longue, les annees vont ralentir cette sorte de vie, c’est vrai, mais le temps que ca dure n’est pas encore terminer. Autrement dit, nous n’avons pas de statistiques compilees sur le cas encore. Tu vas me dire qu’un jour, le reveil vas etre nefaste, sans enfant et seule, d’accord avec toi. Et c’est la que j’adore les femmes en Europe. Ma meilleure amie, amie de longue date m’as dit l’an passee : J’espere qu’un jour, je ne me reveillerai pas le matin en te cherchant, avec 60 chats dans ma maison. Elle est une des plus jolies Francaises que j’ai vu dans ma vie. Malheureusement, elle nest pas la femme de ma vie, et ca, je n’y pet rien. Je suis vrai.
    A moins d’etre completement a cote de la track, c’est ce qui en ressort des gens d’ici.
    C’est toujours un immese plaisir de partager avec toi, pour moi, en tout cas.
    Excuse mes expressions Quebecoises, je sais qu’elles ne sont pas tres claires. lolll
    Passe une excellente fin de semaine,
    Aussi, desole pour Annawenn. Je ne connais absolument rien de sa vie, mais triste quand meme. Je ne veut meme pas presume, pour etre certain de ne pas lui causer aucun tort. Mais je peut te confirmer qu’elle ne vient pas du Quebec, car ce genre de chose n’arrive plus chez nous.
    Malgre ce que je vient de dire du Quebec, je n’y retournerai plus jamais. Je me garde une adresse au BC, et je retourne en Californie. Je n’ai pas mentione que c’etait mieux la-bas. Juste que l’evolution des femmes ce sont faites ainsi depuis tres longtemps. Les femmes sont rois, et reines au Quebec, ce qui ne veut pas dire que ca vas mieux. Passer d’une injustice a une autre, c’est changer le mal de place, ce n’est pas un signe d’intelligence. Que l »homme puis manipuler sa femme, ou que la femme puis le faire ,c’est du pareille au meme. Etant jeune, ma mere ne voulait pas divorcer car elle perdait tout. Puis 40 ans plus tard, a la suite d’une relation de 12 annees, ou j’ai eduquer mon fils, je me suis separe (Je n’etas pas marie), et elle a tout garder sans que je puis faire quoi que ce soit. Si tu as une liaison hors mariage au Quebec. Il n’existe pas de  » Societe d’acquets  » Soit moitie-moitie. Apres un an de vie commune, tu est considere comme marie pour les Impots et les taxes. Mais pas pour le reste. Sans contrat, car en generale tu ne demande pas a ta partenaire de signer un contrat Notifie qui coute $1000, avant d’avoir une liaison. En plus, que la maison ou l’automobile soit a son nom, ou ? On s’aime, on s’en fout. Ainsi, ca devient desastreux. Regarde les statistiqes de suicide au Quebec, on est numero un. Tout ce que le divorce peut causer ? Sur les enfants surtout. Toutes les repercussions ? Personne ne gagne.
    Desole pour le divaguage lolll Frustrations probablement. loll
    Prend bien soin de toi, et bonne soiree ! 🙂
    Je continue de te suivre avec le sourire :)))

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire ainsi que toutes les précisions que tu apportes et qui viennent enrichir cette publication.

      Pour tes expressions (accent) québécoises… aucuns soucis Jekiros.

      Au plaisir de te lire et surtout une bonne soirée ainsi qu’un bon week-end.

      Aimé par 1 personne

  5. @Aphadolie
    Ne pas manquer cette vidéo :

    Conférences et interventions d’Ariane Bilheran
    Ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure (Paris, Ulm)
    Psychologue clinicienne, Docteure en Psychopathologie
    Auteure française de livres en psychologie, littérature et philosophie.

    Spécialisée sur la question du pouvoir, pouvoir juste et pouvoir sur soi (autorité), pouvoir déviant (harcèlement, tyrannie) et pathologies associées.
    Comment se libérer des pouvoirs déviants et récupérer son pouvoir personnel pour être créateur de son existence, et non plus victime.

    Courte présentation par Ariane Bilheran de son livre « L’imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial », en vente sur amazon.

    Les « droits sexuels » sont une nouvelle idéologie à la mode, portée par différentes instances internationales en matière de santé, et en particulier, en matière de santé des mineurs. Dans cet essai radical, Ariane Bilheran propose, sans exhaustivité, une analyse des dérives déjà existantes en France, sous couvert de « l’éducation à la sexualité », ainsi qu’une étude littérale de nombreux passages de la « déclaration des droits sexuels » qui soutient une telle idéologie pédophile, sous couvert de lutter pour les droits des homosexuels, les droits des femmes et les droits à la santé. La philosophe et psychologue démontre, dans la lignée de ses travaux approfondis sur la psychologie du pouvoir, combien la perversion est toujours l’adjuvante de la paranoïa dans l’avènement du totalitarisme. Elle décrypte ici les mécanismes pervers qui contribuent à la mise en œuvre de ce « nouvel ordre mondial » au travers de la transgression sexuelle des enfants et adolescents. Lorsque les fous sont au pouvoir, ils imposent leur délire, sur la base d’une contagion délirante qu’il s’agit d’identifier pour s’en prémunir. Ils détruisent les enfants et persécutent les sains d’esprit.

    Un de ces jours , le coup du « responsable mais pas coupable » va prendre fin.
    Vu tout ce que nous ont fait subir nos corrompus depuis 1973, je leur souhaite sincèrement de pouvoir changer de planète, bon nombre de bénévoles les poursuivraient jusqu’aux confins de la terre si le vent venait à tourner.
    (Et es vents, ça peut tourner très vite par définition)

    Rappel : Le contrat social implique que pas un seul citoyen n’a vocation à être sacrifié pour la vie ou confort de quelque exogène idéologique ou physique que ce soit, les textes sont limpides sur la question.
    Les trois pouvoirs, législatif, exécutif et judiciaire sont impliqués dans la rupture délibérée du contrat social.
    De ce fait pour faute de rupture de contrat à leur initiative nous ne sommes plus liés en rien, le contrat est caduc, annulé, à valoir ce que de droit.

    Rappel :
    Matthieu 18:6
    « Mais, si quelqu’un scandalisait un de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu’on suspendît à son cou une meule de moulin, et qu’on le jetât au fond de la mer. »
    La meule est très douce et rapide par rapport à ce qu’ils méritent …

    Staline qui nomme sa constitution de 1936 : »La constitution la plus démocratique du monde ». ha ha ha
    Ne pas oublier URSS = union des RAIES-PUBLIQUES, socialistes, soviétiques.
    Ni le mot démoncratique et raie-publique n’ont été garanties de quoi que ce soit, bien au contraire c’est tout à l’inverse.
    (Mao Zedong = Raie Publique Démoncratique de Chine => 50 millions d’exécutés pour délit d’opinion !!! )

    Aimé par 1 personne

      1. 😉 Je te transmets ce qui me choque mais ce n’est pas parce que je transmet qu’il faut te sentir concerné ou obligé d’utiliser.

        Uroko, j’ai ajouté deux ou trois commentaires dans l’article où je proposais les vidéos, surtout sur Philippe Le Bel, là il y a grosse erreur historique.

        Ceci-dit, les 11 épisodes confirment nombre de mes propos, sur la Suisse, sur les Templiers, sur la FM, sur Hitler, sur la reine d’Angleterre etc…

        Aimé par 1 personne

      2. Je en me sens pas obligé mais cela m’interpelle et comme je connais les sujets évoqués….

        Pour Uroko, il s’agit d’une compilation. J’ai la plupart des vidéos mais d’avoir cette synthèse est assez intéressant.

        Quoi qu’il en soit, je te remercie.

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s