Le système endocrinien et hormonal

Publié par

 

Time : 10 mn 54

 


 

Le système endocrinien et hormonal

 

Hormones

 

 

1. Introduction

Le système hormonal est un des deux systèmes de communication de l’organisme avec le système nerveux. C’est un système de communication lent, qui agit plus longtemps et de manière plus dispersée.

.
Le système hormonal est également un système permettant de réguler le fonctionnement de l’organisme. Son rôle est essentiel lors du développement, pour la réalisation de certaines grandes fonctions physiologique et de l’homéostasie (c’est-à-dire le maintien relativement constant du milieu intérieur).

.
Par exemple, quand l’organisme se trouve dans une situation exigeant une réaction vive, il doit d’abord réagir très vite et de manière très ciblée : le système nerveux va envoyer des ordres moteurs à certains muscles. Mais ensuite, cette réaction doit être prolongée : grâce au système hormonal et à ses hormones, les muscles et le reste de l’organisme seront mieux approvisionnés en oxygène, en glucose,…

 

 

2. Glandes endocrines et exocrines

Les glandes sont des organes constitués de cellules capables de produire (synthétiser) des substances déterminées et de les rejeter dans l’organisme. On dit qu’elles sont sécrétrices.

.
Il existe deux types de glandes :

  • Les glandes exocrines
  • Les glandes endocrines

 

Les glandes exocrines : les substances synthétisées sont déversées directement dans le milieu extérieur. Ex : Glandes sudoripares (sueur), glandes salivaires (salive),…

Les glandes endocrines : les substances synthétisées sont déversées dans le sang. Les substances, après circulation dans les vaisseaux sanguins, iront agir à distance sur des cellules cibles.

 

Une glande endocrine est donc richement vascularisée. L’ensemble des glandes endocrines est regroupé sous le terme « système endocrinien ».

 

 

Exemple : Glande thyroïde, glandes surrénales,…

 

Système endocrinien et hormonal - 1

 

 

3. Anatomie du système endocrinien

Le système endocrinien est constitué de multiples organes et amas cellulaires dispersés dans tout l’organisme. Seulement un petit nombre de ces structures sont de « véritables » glandes endocrines, c’est– dire des structures spécialisées uniquement dans la sécrétion des hormones. Parmi les « véritables » glandes endocrines on peut citer la thyroïde, l’adénohypophyse ou encore les surrénales. D’autres organes sont capables d’assurer à la fois une fonction endocrine et un autre rôle physiologique ; il s’agit par exemple de l’hypothalamus, du cœur ou des gonades.

 

 

Anatomie du système endocrinien chez la femme et l’homme 

 

Système endocrinien et hormonal - 2

 

4. Organisation du système endocrinien

4.1. Organisation

L’organisation du système endocrinien est extrêmement complexe. Ceci s’explique notamment par :

-. Une même glande endocrine peut sécréter plusieurs hormones différentes

-. Une hormone donnée peut avoir des effets différents sur différentes cellules cibles.

-. Un processus physiologique peut être contrôlé par plusieurs hormones.

-. Il est fréquent que différentes structures endocrines agissent les unes sur les autres afin de moduler leurs fonctionnements.

 

L’hypothalamus, une petite glande d’environ 1 cm située juste au-dessus de l’hypophyse, est le centre de commande du système endocrinien. Il sécrète des hormones (inhibines et stimulines) et transmet les informations (reçues via le système nerveux) nécessaires à la production d’hormones à d’autres organes.

 

 

Localisation de l’hypothalamus et de l’hypophyse dans le cerveau

 

Système endocrinien et hormonal - 3

 

 

Un autre organe très important est l’hypophyse. Il reçoit les informations provenant de l’hypothalamus et sécrètent en grande majorité des hormones relais. Ces hormones relais ont pour fonction de stimuler la sécrétion d’hormones des autres glandes du système endocrinien; exemple: le contrôle de la sécrétion de l’hormone de croissance (GH).

 

Système endocrinien et hormonal - 4

5. Les hormones

Contrairement au système nerveux qui utilisait des cellules (neurones) pour transmettre l’information, le système endocrinien communique grâce à des molécules particulières appelées hormones.

Les hormones sont des molécules. Ce sont les messagers chimiques qui circulent parmi les cellules d’un animal et qui coordonnent leurs activités. Elles sont produites au niveau d’une glande endocrine spécifique et circule dans le sang jusqu’à leur cible. Ce sont les régulateurs à longue distance de l’organisme. Il existe plus de 50 hormones différentes chez l’homme.

 

Différents types d’hormones

Les hormones stéroïdes :

Ce sont des lipides synthétisés à partir du cholestérol. Afin de circuler dans le sang, les stéroïdes (hydrophobes) doivent se complexer avec des protéines plasmatiques. La protéine de transport libère l’hormone stéroïde au niveau des capillaires sanguins qui irriguent les organes cibles. Au contact de leurs cellules cibles, les stéroïdes franchissent la membrane plasmique et interagissent avec des récepteurs intracellulaires afin de provoquer une réaction. Elles peuvent être administrées par voie orale.

.

Exemple : testostérone, œstrogène,…

 

Les hormones peptidiques :

Ce sont des petites protéines qui sont sécrétées dans le sang et y circulent jusqu’aux cellules cibles. Elles agissent sur les cellules cibles par l’intermédiaire de récepteurs protéiques traversant leur membrane plasmique.

 

Exemple : insuline, vasopressine,…

 

Les hormones monoamines :

Ce sont des petites molécules dérivant d’un acide aminé. Certaines de ces hormones (adrénaline, noradrénaline,…) circulent librement dans le sang et agissent sur les cellules cibles par l’intermédiaire de récepteurs spécifiques transmembranaires. D’autres de ces hormones (T3 et T4) sont transportées dans le sang par des protéines plasmatiques et agissent sur des récepteurs intracellulaires comme c’est le cas des hormones stéroïdes.

 

Exemple : adrénaline, thyroxine, …

 

Les deux dernières ne peuvent être administrées que par injection.

 

Mode d’action :

Le processus d’action d’une hormone sécrétée par une glande endocrine se déroule en plusieurs étapes :

-. Un stimulus est perçu au niveau des cellules sécrétant l’hormone nécessaire à la réponse.

-. Les cellules endocrines sécrètent cette hormone.

-. Les hormones produites passent dans le sang et se dirigent vers la cible via le système sanguin.

-. Arrivé à destination, ces hormones induisent une réponse appropriée au stimulus de départ.

 

 

En raison de leur transport par voies sanguines, on pourrait s’attendre à une action non sélective des hormones dans l’organisme, puisqu’elles peuvent atteindre quasiment tous les organes irrigués par le sang.

En fait il n’en est rien, une hormone n’agit pas globalement mais spécifiquement dans le corps. Seules les cellules cibles de l’hormone y sont sensibles car elles seules possèdent des récepteurs spécifiques de l’hormone. En d’autres termes, c’est la présence d’un récepteur hormonal qui confère à la cellule cible sa sensibilité vis-à-vis de l’hormone.

 

Remarque : Les récepteurs sont spécifiques pour une hormone donnée mais une hormone peut avoir plusieurs types de récepteurs.

 

 

Spécificité de l’action d’une hormone

Seules les cellules sensibles à l’hormone peuvent capter le message, l’interpréter et l’exécuter. Les hormones protéiques sont captées par des récepteurs membranaires de la cellule tandis que les hormones stéroïdes et dérivés d’acides aminés traversent la membrane et se lient à un récepteur interne de la cellule.

Une glande peut être elle-même un organe cible et subir les directives d’une autre glande endocrine.

.
Il y a aussi une limite quantitative :

-. En dessous d’une certaine concentration d’une hormone dans le sang, celle-ci n’est pas efficace.

-. Un excès de certaines entraîne des troubles qui peuvent être très graves.
Certaines hormones de différentes espèces animales sont suffisamment voisines au point de vue chimique pour que les hormones d’une espèce soient actives chez une autre espèce.

 

C’est pour cela que l’on peut administrer à l’homme des hormones extraites en grosses quantités des animaux (ex : insuline pour soigner le diabète).

.

Dès que l’organe cible reçoit le message hormonal, ses cellules exécutent le travail pour lequel elles sont spécialisées :

-. Activation d’une réaction de synthèse.
-. Augmentation des réactions de dégradation.
-. Déclenchement de la mitose et de la méiose.
-. Modification de la perméabilité de la membrane.

 

 

Principales glandes endocrines et hormones ainsi que leurs fonctions

 

Système endocrinien et hormonal - 5

 

 

6. Régulation de l’activité hormonale

Il existe une interdépendance entre la glande endocrine émettrice et l’organe cible. En effet, dès que l’organe cible a perçu le message et qu’il l’exécute, il prévient immédiatement la glande émettrice qu’il a bien reçu ses instructions et le glande cesse d’émettre.

C’est la rétroaction ou feedback.

Cette notion de rétroaction est comparable à la régulation thermostatique d’une pièce.

Cette régulation fait que la quantité d’hormones émises est fonction des capacités des cellules cibles. Ainsi, l’action hormonale doit se faire au bon moment et sa concentration ne doit être ni pauvre ni trop abondante ce qui entraînerait une hyperactivité ou une hypoactivité.

L’homéostasie (c’est-à-dire le maintien relativement constant du milieu extérieur) de notre organisme est principalement maintenue grâce à la rétroaction.

 

Exemple 

 

Système endocrinien et hormonal - 6

 

 


 

Source :

http://www.passeportsante.net/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_endocrinien

http://www.jpboseret.eu/biologie/index.php/systeme/systeme-hormonal/48-systeme-hormonal

https://www.vulgaris-medical.com/dossier-article/les-principales-hormones-du-systeme-endocrinien

17 comments

    1. Bonsoir,

      Vous pouvez me tutoyer et partager tout ce qui vous semble pertinent.

      Au plaisir de vous lire.

      PS : pour le partage, je me permettrai juste de vous demander si cela ne vous dérange pas de conserver l’URL de mon blog. Merci pour votre compréhension.

      J'aime

    1. Je me suis permis de vous demander cela car je n’ai pas de compte Facebook.

      Je vous remercie pour votre compréhension.

      Au plaisir de vous lire.

      Bonne soirée.

      J'aime

      1. Je vous laisse faire car je ne connais pas du tout Facebook.

        Rebloguer ce qui vous intéresse et que vous désirez partager sur votre compte Facebook.

        Mon site/blog contient plus 1 000 articles, ce qui laisse quelques choix…

        Je vous remercie.

        J'aime

      1. C’est pas la forme , avec les problèmes de ma fille, je suis épuisée mentalement et physiquement, d’autant que j’ai ma petite-fille à m’occuper en plus des visites à l’hôpital ou elle ne peut aller! C’est vraiment dur là ! Et toi comment vas tu ?

        Aimé par 1 personne

      2. Une fois de plus on est deux dans le même cas, j’aurais dû choisir des piles rechargeables 😊, bon courage a toi aussi Aphadolie, pff on fait des sacrés conspirationnistes là LOL. ..

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s