Dans ses frites, McDonald’s ajoute 19 ingrédients dont du silicone et un composé chimique à base de pétrole !

Publié par

Time : 1 mn 02

 

Time : 2 mn 24

 


 

Dans ses frites, McDonald’s ajoute 19 ingrédients dont du silicone et un composé chimique à base de pétrole !

 

McDonald's- Fite

 

 

L’information ressemble à une légende urbaine. Pourtant, elle est confirmée par l’enseigne elle-même, qui se justifie. Explications.

 

Du silicone dans les frites de McDonald’s ? Voilà qui ressemble étrangement à l’une de ces nombreuses légendes urbaines dont l’enseigne est victime depuis des années. Vous savez, comme cette rumeur qui prétend que ses hamburgers contiendraient des pastilles anti-vomitives. Sauf que, cette fois, il ne s’agit pas d’un fake, mais de la réalité. Une information édifiante qui ouvre un peu plus grand encore nos yeux de consommateurs éclairés.

 

Pour une enquête intitulée « La pomme de terre dans tous ses états », France 5 s’est intéressée de très près aux french frites du fast-food américain. Et ce que les journalistes nous confirment est à peine croyable : oui, McDonald’s met bel et bien du silicone dans l’huile servant à cuire ses frites, le même que l’on trouve dans les joints de salle de bain…

 

Officiellement, ce drôle de choix culinaire (tout à fait légal et considéré comme non nocif) est justifié pour des raisons de sécurité à l’égard des employés de la marque, le silicone limitant les projections d’huile. Mais, officieusement, il répondrait surtout à des considérations économiques, le silicone allongeant la durée de vie de l’huile…

 

Alors, pour être tout à fait juste, vu que l’usage du E 900 (huile de silicone) est autorisé, on suppose que McDonald’s n’est pas la seule entreprise de restauration à en profiter… Mais ce détail n’est pas vraiment de nature à nous rassurer.

 

On croit manger des pommes de terre… et on avale du silicone ! Puisqu’un consommateur éclairé en vaut deux, vive les frites maison !

 

McDonald's- 2

 

Heureusement qu’il y a aussi des pommes de terre

Grant Imahara, un ingénieur qui anime l’émission télévisée MythBusters, s’est penché sur la composition des frites de McDonald’s. Invité par le géant américain au sein de ses usines, il a suivi tout le processus de fabrication, étape par étape, relate le site du Daily Mail. Durant ses investigations, Grant a notamment découvert que les frites étaient plongées dans de l’huile à deux reprises, une première fois à l’usine et puis dans le fast-food avant d’être servies.

 

Il a aussi établi la liste complète des 19 ingrédients que l’on retrouve dans les frites. Parmi ceux-ci, deux composants semblent plutôt dégoûtants. Le polydiméthylsiloxane est une forme de silicone que l’on retrouve dans les shampoings ou dans le Silly Putty, un jouet en pâte à modeler. Et le butylhydroquinone tertiaire [E 319], un composé chimique à base de pétrole… Beurk ? Rassurez-vous, selon Grant Imahara, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Ces deux ingrédients sont des additifs alimentaires « sans danger » qui sont utilisés pour de « bonnes raisons ».

 

McDonald's- 1

 

McDonald's- 3

 


 

E 319 : Butylhydroquinone tertiaire & E 900 : Polydiméthylsiloxane 

 

Oil - Barrel - Baril - Pétrole

 

 

⇒ E 319 – Butylhydroquinone tertiaire [BHQT] :

Dérivé synthétique de l’hydroquinone (ou benzène-1,4-diol) et membre de la famille des phénols.

 

Dans la nature l’hydroquinone est l’un des deux réactifs primaires des glandes de défense des coléoptères Bombardier (…). C’est aussi, pense-t-on, la toxine active des champignons Agaricus hondensis.

 

Probablement cancérigène, bien que les doses alimentaires soient officiellement présentées comme inoffensives; précurseur de tumeurs à l’estomac chez les animaux, endommage l’ADN à haute dose.

 

La substance pure est classée comme nocive par ingestion, inhalation et absorption cutanée ; la DL50, dose létale minimale pour tuer 50% des cobayes, n’est que de 700 mg/kg (rat, voie orale).

 

Le BHQT [E319] est listé comme antioxydant au Codex alimentarius et peut, selon ses critères, être ajouté à de nombreux aliments à des doses maximales comprises entre 100 et 400 mg/kg.

 

A ce jour dans l’Union Européenne l’additif peut être ajouté dans les huiles et graisses, ainsi que dans les arômes (des composés toujours synthétiques lorsqu’ils ne sont pas mentionnés clairement comme arômes naturels, ndr.)

 

L’industrie utilise également le BHQT dans les cosmétiques.

 

 

⇒ E 900 – Diméthylpolysiloxane, Polydiméthylsiloxane, Diméthicone, [PDMS] :

Le mot siloxane est dérivé de silicium, oxygène et alcane. Les siloxanes polymérisés (polysiloxanes) sont appelés silicones. Les polysiloxanes, ou silicones, sont des composés inorganiques formés d’une chaîne silicium-oxygène (~-Si-O-Si-O-Si-O-~) (…). Le type le plus courant est le polydiméthylsiloxane linéaire (PDMS)  (ou E900, ndr.). C’est un produit synthétique obtenu par hydrolyse et polycondensation de dichlorodiméthylsilane et de chlorotriméthylsilane (…). Il est notamment utilisé dans les implants mammaires.

 

Nanotechnologies : Un rapport d’étude ministériel français de 2014, « Eléments issus des déclarations des substances à l’état nanoparticulaire », rapporte que plus de 100 000 tonnes de « silicones et siloxanes, produits de réaction diméthyl avec le dioxyde de silicium » ont été fabriqués ou importés en France pour divers usages dont les pharmaceutiques, les parfums, les cosmétiques et la fabrication de produits alimentaires.

 

Additif antimoussant pouvant être ‘rapporté sans danger’ à dose alimentaire. Mais une contenance possible d’amiante et de formaldéhyde (i.e. formol, cancérigène) est également rapportée. Parfois classé douteux ou à éviter.

 

Aux Etats-Unis, la FDA affecte le formaldéhyde « as a preservative in defoaming agents containing dimethylpolysiloxane » ou « comme conservateur dans les antimoussants contenant du diméthylpolysiloxane ».

 

L’additif est classé possiblement cancérigène à l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, Fr.).

 

A l’instar du dioxyde de silicium (E551), le diméthylpolysiloxane peut être fabriqué sous forme de nanoparticules. Les additifs vendus sous cette forme peuvent certainement avoir, dû à leur très petite taille, des propriétés toxico-cinétiques imprévues.

 

La substance pure est connue pour être irritante pour la peau, les yeux et les voies respiratoires; une cause d’hypersensibilité aiguë ou retardée. Elle provoque par ingestion des nausées et des vomissements, des diarrhées. Chez l’animal, les vapeurs inhalées en très fortes concentrations peuvent produire une narcose.

 

Le polydiméthylsiloxane 900a (ou E900 pour l’UE) est listé comme antimoussant, antiagglomérant et émulsifiant au Codex alimentarius et peut, selon sa vision, être ajouté à des productions très diverses, y compris des compléments alimentaires et des spiritueux.

 

Il est exclu de la filière d’alimentation bio, dans l’Union Européenne comme aux Etats-Unis.

 

Il est notamment utilisé comme antimoussant dans les huiles de cuisson afin d’éviter les éclaboussures.

 

Il sert également d’auxiliaire technologique dans la préparation des colorants E160a-e, et dans les arômes.

 

On l’utilise aussi dans les produits pharmaceutiques et les cosmétiques (dont les shampoings. C’est un ingrédient cosmétique à problèmes.

 


 

McDonald's- 4

 

McDonald's- Clowns tristes

 


 

Source :

http://www.additifs-alimentaires.net/E900.php?defOff&nostat#defOff

http://www.additifs-alimentaires.net/E319.php?defOff&nostat#defOff

https://positivr.fr/mcdonalds-frites-silicone-pomme-de-terre-tous-ses-etats-enquete/

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/video-mac-donald-les-19-ingredients-contenus-dans-les-frites-reveles_28442

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1524/Cuisine/article/detail/2190921/2015/01/22/Du-silicone-et-du-petrole-dans-les-frites-du-McDo.dhtml

 

 

 

26 comments

  1. De toute façon, les fritures sont des calories vides. Comme tu t’en doutes, je ne fréquente pas plus les chaines de restauration que les grandes surfaces.
    Le « pourquoi » des additifs est question de « goût » et de conservation, d’aspect aussi entre autre.
    Tu passes tes nuits devant ton ordinateur ? Je n’arrive pas à suivre tes articles 😋. Tu sais, le wifi, c’est pas le top et les écrans non plus.


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

  2. Dire que pour faire des frites il suffit d’une patate et d’à peine un peu d’huile saine, eux ils se compliquent bien la tâche pour nous empoisonner ! M’en fiche je ne vais jamais m’engraisser chez eux ! Ceux qui y vont de leur plein gré ne peuvent pas EN PLUS se plaindre, nanmé !

    Aimé par 2 personnes

  3. Je ne vais jamais dans les fast food car je sais très bien que leurs nourritures sont bourrés de produits chimiques, etc.. Je trouve cela degueulasse que l’on puisse encore tolérer ça ! 🤦‍♀️ Bonne journee tout de même ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Au secours !!!!

    En fait, si ça continue ce sera moins pire de manger les jouets des box enfants que les frites !!!

    Ce qui est fou pourquoi ajouter autant de cochonneries qui doivent avoir un coût alors que des frites c’est de la pomme de terre et de l’huile… !

    Bises et bonne après-midi,
    Christèle

    Aimé par 1 personne

    1. Le profit, le retour sur investissement, toujours plus, plus, plus…. Quitte à en crever (pardonne-moi l’expression).

      Tout se résume qu’à ces deux points (dans l’ordre) : Argent – Pouvoir

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s