3 personnes sur 4 ont une carence en cuivre empêchant de brûler les graisses efficacement

Publié par

 

Cuivre - Atome

 

Le cuivre joue un rôle essentiel dans le métabolisme des graisses, selon une étude publiée dans la revue Nature Chemical Biology. Il est déjà connu que le cuivre est nécessaire pour former les globules rouges, absorber le fer, dans la minéralisation des os, développer le tissu conjonctif et soutenir le système immunitaire.

 

La nouvelle étude montre que le cuivre est essentiel pour décomposer les cellules graisseuses de sorte qu’elles puissent être utilisées pour l’énergie, explique le Pr Chris Chang de l’Université of California à Berkeley.

 

« Le cuivre agit comme un régulateur. Plus il y a de cuivre, plus la graisse est décomposée. »

 

 

Des aliments riches en cuivre sont notamment :

  • Les huîtres et autres crustacés.
  • Les légumes à feuilles vertes.
  • Les champignons.
  • Les graines.
  • Les noix.
  • Les haricots.

 

Salade de légumes vert

 

Selon le Food and Nutrition Board of the Institute of Medicine, rapporte le chercheur, l’apport quotidien moyen devrait être d’environ 700 microgrammes par jour. Seulement 25 % de la population américaine aurait un apport correspondant à cette recommandation. Le chercheur met toutefois en garde contre l’utilisation de compléments de cuivre à la suite des résultats de cette étude. Trop de cuivre peut mener à des déséquilibres d’autres minéraux essentiels, dont le zinc.

 

Le Pr Chang et son équipe ont identifié les mécanismes impliquant le cuivre dans le métabolisme des graisses chez des souris ainsi qu’au moyen de cellules cultivées en laboratoire.

 

Pr Chris Chang

Pr Chris Chang and UC Berkeley graduate student Sumin Lee carry out experiments to find proteins that bind to copper and potentially influence the storage and burning of fat. (Credit : Peg Skorpinski/UC Berkeley)

 

 

La connexion entre le cuivre et le métabolisme des graisses n’est pas tout à fait surprenante, souligne-t-il. Les chercheurs avaient découvert des indices de ce lien dans le domaine de l’élevage. Chez les bovins, les niveaux de cuivre dans l’alimentation affecteraient le niveau de gras dans la viande. Cet effet sur les dépôts de graisse était mentionné dans la littérature agricole sans que les mécanismes biochimiques de ce lien soient connus.

 

Chez l’humain, le cuivre se trouve en concentrations particulièrement élevées dans le cerveau. Des études récentes, dont celles dirigées par le Pr Chang, ont montré que le cuivre aide les cellules cérébrales à communiquer les unes avec les autres, en agissant comme inhibiteur (frein) quand il est temps que les signaux de neurones cessent.

 

Il serait utile que des études vérifient spécifiquement si une carence en cuivre est effectivement liée à l’obésité et aux maladies liées à l’obésité, note le chercheur.

 

Noix

 


 

Source :

https://www.nature.com/articles/nchembio.2098

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2016-06/dbnl-cik060616.php

http://fr.canoe.ca/sante/nutrition/archives/2016/06/20160609-120432.html

https://www.lci.fr/sante/le-cuivre-une-solution-contre-lobesite-1512732.html

http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2016-06-07/cuivre-metabolisme-des-graisses

10 comments

  1. Ça serait bien, un système mathématique qui pourrait faire les liens automatiquement, non? Actuellement, ils tentent de créer une singularité de ne je sais pas quoi, ‘technologique’ qu’ils disent. Évidemment, ça ne fonctionne pas. Parce que pour fonctionner, la singularité doit déjà avoir été créée! Pourquoi imaginez vous que personne n’est venu dans le ‘party’ de Stephen Hawking? Moi j’en ai plein ma soupe, des mathématiques. Ce n’est même plus ça qui régit mon univers à moi, si ça l’a déjá été. J’aime tout le monde, moi. J’ai appris à aimer tout le monde. N’enlevez-moi pas cette chance! Les messages envoyés à ‘l’univers » c’est pour les fainéants! Pour moi, l’univers n’est plus sacré!

    Je dois penser santé. Avant tout. Ils seraient bien impressionnés, si je trouvais un moyen!

    Aimé par 2 people

  2. Je manque peut-être de cuivre et eux de certitudes…c’est ça la vie: toujours manquer de quelque chose…jusqu’à la fin puisque dit-on, mourir c’est manquer de savoir vivre.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s