Manger du coton : Le nouveau phénomène inquiétant chez les ados qui veulent maigrir toujours plus

Publié par

Time : 58 s

 


 

Avaler des boules de coton comme un top model

 

Boules de coton - 2

 

Les redoutables ravages du dernier régime à la mode

 

 

 

Après les régimes « alcool, « ver solitaire », « ananas » ou encore « pamplemousse », voici le régime… « boules de coton ». Comme son nom l’indique, ce dernier consiste vraiment à avaler des boules de coton mais imbibées de jus d’orange, d’un smoothie ou tartinées de confiture pour mieux les faire passer et leur donner un goût « plus savoureux ». Le but étant de remplir son ventre sans prendre un gramme.

 

 

Atlantico : Un nouveau régime, dit « boules de coton », fait de plus en plus d’adeptes outre-Manche. D’où vient-il et en quoi consiste-t-il ? Compte-t-il des adeptes en France ?

 

Catherine Grangeard : L’idée est de remplir l’estomac, tromper la faim, ressentir une impression de satiété. Quelques starlettes, des mannequins, sont en permanence à la recherche de ce qui permet d’oublier la sensation de faim que tout être humain ressent s’il est dénutri.

 

Là, c’est « volontaire », pour rester squelettique. Il faut tout de même dénoncer les employeurs de la mode de ces filles. Sans demande, pas d’adeptes, là aussi ! Si le nombre « d’adeptes » en France est difficile à évaluer, il y en a de toute façon bien trop !

 

 

Suffocation, obstruction, intoxication due aux produits chimiques contenus dans certaines boules de cotons : quels sont les risques de ce régime ?

Oui, tout cela physiquement et psychiquement, il est évidemment gravissime de se bourrer de tout et n’importe quoi pour oublier que manger est vital ! Les risques sont énormes de penser qu’il est normal de chercher à ne pas manger. L’anorexie est un problème mental. La société l’encourage en affichant des mannequins qui ne peuvent avoir cette allure que parce qu’elles sont MALADES ! Il est temps de faire cesser ces pratiques en prenant en amont des mesures et non seulement s’indigner que quelques filles déséquilibrées en entrainent d’autres qui rêvent de minutes de gloire…

 

Boules de coton - 1

 

Les personnes qui suivent ce régime avancent que le coton, contenant des fibres, permet de maîtriser son poids. Cet argument a-t-il du sens ?

Tout ceci est insensé. Ces rationalisations sont du délire. Manger des kleenex ou du coton, ça n’a strictement aucun sens ! L’aliment est une chose et le reste autre chose. Cela n’a absolument rien à voir…

 

 

Comment expliquer que chez certaines personnes la notion de danger objectif passe derrière celui de maîtrise de son poids ? Comment se situe ce régime sur l’échelle des régimes les plus dingues ?

Vous avez raison, c’est totalement dingue ! Pour la première partie de votre question, nous sommes au fond de ce type de problème, des alimentations complètement à côté de la plaque. Etre maigre est devenu socialement désirable, un signe extérieur de réussite ! C’est là où ça s’origine… Il y a des personnes qui ne reculent devant rien tellement cet objectif leur parait résumer le sens de leur vie. C’est absurde de poursuivre la fabrication de problèmes alimentaires. C’est en amont, qu’il faut intervenir, il serait facile de n’embaucher que des mannequins ayant une taille de vêtements minimale de 38. Pourquoi n’est-ce pas obligatoire ?

 

Le danger est socialement légiféré avec les radars par exemple. « Fumer tue » est inscrit sur les paquets de cigarettes et les prix ne cessent d’augmenter. Il y a de nombreuses belles femmes ayant des formes qui ne demanderaient qu’à entrer dans la mode… L’idéalisation changerait alors de camp.

 

Ce n’est pas une mesure chère à mettre en œuvre. Alors, qu’est-ce qu’on attend ? A relayer de toute urgence pour faire cesser les dégâts.

 

Pèse-personne

 


 

Source :

http://www.gentside.com/r%E9gime/regime-boules-de-coton-la-dangereuse-methode-qui-fait-fureur-chez-les-mannequins_art56654.html

http://www.atlantico.fr/decryptage/avaler-boules-coton-comme-top-model-redoutables-ravages-dernier-regime-mode-catherine-grangeard-908893.html

17 comments

  1. Mieux vaut prévenir que guérir. Là, on ne prévient plus rien, et on ne peut plus rien guérir. Mais qu’est-ce qui se passe au juste? Il y a paraît-il des yogis qui sont capables de ne pas manger pendant longtemps. Et là, juste à cause d’un inconfort physique, certaines personnes se mettent à manger du coton. On a oublié les vraies valeurs. On a oublié que l’esprit doit lui aussi être nourri. On a oublié que la véritable responsabilité des élites était de montrer la voie. Là, parce qu’ils ont perdu le contrôle, il partent en retraite? Mais c’est quoi, ça? Tanné, là.

    Aimé par 1 personne

  2. Decidement, aucune limite… A force de vouloir ressemblee a ces filles retouchees des magazines, elles vont finir par se situer… Cocl chanel, une figure de reference dans la beaute a dit « beauty begins when you decide to be yourself »… Il faudrait mieux regarder au dela de ce que la societe veut faire croire qui est beaute, pour pouvoir s’accepter….

    Aimé par 1 personne

    1. Entièrement d’accord avec tes propos et aller au-delà des modèles Photoshop…

      Il y a même pire…. Le recrutement de jeunes femmes anorexiques à la sortie des hôpitaux…

      La société est profondément malade.

      Aimé par 1 personne

  3. J’avais pas entendu parler de cette mode! Mais c’est vraiment n’importe quoi… les gens ne savent pas quoi faire de plus pour maigrir !! Il fait penser à faire de sport et manger bien c’est le plus simple et le mieux 😂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s