La machine à suicide est arrivée : La Sarco Capsule

Publié par

Time : 5 mn 07

 

Time : 2 mn 11 [Vostvfr]

 

Time : 7 mn 28 [Vostvfr]

 


 

La machine à suicide est arrivée 

.

Sarco Capsule - 2

 

La Sarco Capsule

 

 

 

Son inventeur est surnommé « Le Elon Musk de l’euthanasie ». Philip Nitschke, ancien militaire australien, a mis au point une machine à suicide.

 

L’inventeur de la Sarco Capsule en est convaincu : choisir sa mort est un progrès humain qu’il faut soutenir. Surnommé « Dr. Death », Philip Nitschke a fait imprimer en 3D un engin dans lequel s’installer si l’on veut mettre fin à ses jours.

 

L’appareil diffuse un flux d’azote contenu qui, au bout de 60 secondes rapporte The Next Web, donne à son occupant le même tournis que celui que l’on peut ressentir après quelques verres d’alcool. Au bout de quelques minutes, on perd conscience progressivement à cause du manque d’oxygène. Et dans les cinq minutes, on meurt sans souffrance, pour ensuite ne plus jamais quitter la structure prévue en forme de sarcophage, qu’il est possible de détacher de la machine.

 

Dans l’État de Victoria, en Australie, l’euthanasie a été légalisée. C’est là que Philip Nitschke vit et a fabriqué la Sarco Capsule. Le président de la fondation Exit International prévoit également de partager les plans open source afin de permettre la reproduction de la machine partout dans le monde.

 

Sarco Capsule - 1

 

Selon l’ancien militaire, la machine permet de changer d’avis à tout moment. Elle offre aussi la possibilité de choisir de mourir dans le noir complet ou avec vue sur l’extérieur. Philip Nitschke lui-même envisage un jour de passer l’arme à gauche en regardant le soleil se coucher sur le désert australien.

 

Pour l’heure, l’étonnante machine est mise à disposition des personnes dépressives et atteintes d’une maladie mentale, à condition qu’elles passent une évaluation permettant de vérifier qu’elles sont bien conscientes de la nature de leur décision et de son caractère irréversible. Afin de faire mieux accepter son projet, notamment aux États-Unis, Philip Nitschke a également fixé un âge minimum : 50 ans. Loin de lui l’envie de transformer sa machine en guichet de la mort. Pour l’inventeur controversé, l’idée est surtout de proposer une fin de vie sereine et décidée aux individus en phase terminale ou désireux de mettre un terme à leur vieillesse de la façon la plus paisible qui soit.

 

Sarco Capsule - 3

 


 

C’est le « droit d’un adulte rationnel d’avoir une mort paisible.», a-t-il déclaré, ajoutant que « Toute personne âgée de plus de 70 ans devrait pouvoir mourir. »

 


 

Dr Philip Nitschke - Sarco Capsule

Dr Philip Nitschke

 


 

Source :

https://exitinternational.net/

https://www.funeraire-info.fr/la-sarco-capsule-euthanasie-et-suicide-en-3d-107862/

http://mashable.france24.com/tech-business/20171205-mourir-suicide-sarco-capsule-australie-nitschke

http://www.dailymail.co.uk/news/article-5124095/Dr-Death-launch-world-3D-printed-euthanasia-machine.html

 

Voir également : Un « simulateur de mort » ouvre ses portes à Shanghai

44 comments

  1. J’en reste bouche bée. Je ne savais pas que ça pouvait exister. Ma femme est pour l’euthanasie. Quant à moi je n’ai pas d’avis tranché. Effectivement quand les gens souffrent le martyre ou qu’il n’y a plus rien à faire médicalement c’est dur pour les proches de les voir souffrir et de l’autre de mettre fin à leur vie volontairement c’est aussi dur à supporter.

    Aimé par 2 people

    1. À titre personnel, je suis contre l’euthanasie car c’est une porte ouverte à d’énormes dérives. En cas de souffrance extrême, la médecine a les moyens de te shooter ou de te plonger dans un comas artificielle. Pour moi, la vie… Toute vie est sacrée. Je ne fustige pas ceux qui ne pensent pas comme moi mais voilà mon opinion Jean-Claude.

      Aimé par 1 personne

    1. Au-delà des criminels… Des institutions étatiques Anne. C’est absolument terrible. L’eugénisme et l’euthanasie fait partie intégrante de nombreux think tank qui ont un rôle prépondérant sur les politiques. Rappelle-toi ce qu’avait dit Jacques Attali : (de mémoire)… : « À partir de 60 ans, l’on devrait être euthanasié car plus rentable pour la société. » pour rappel, il représente les intérêts et idées de la banque Lazare et il fait partie de tous les gouvernements…

      Aimé par 1 personne

  2. C’est le Danemark, l’an dernier qui a légiféré pour permettre le suicide assisté… Ce gars va juste encore plus loin et oui, c’est terrible, car on fait admettre, que toute personne âgée de + de 70 ans devrait pouvoir mourir dignement, et on image bien les dérives. Mon vieux mari aura 70 ans l’an prochain, et je peux vous assurer que le discours dominant pour les pauvres (en plus lui est un sans dents) c’est qu’il faut qu’ils débarrassent le plancher et vite.
    Il faut se rappeler que Léonard de Vinci a commencé sa vie de « génie » à 50 ans… Et que dire des Kropotkine, ou plus près de nous de S. Hessel qui a proposé jusqu’à sa mort, plus de 90 ans de s’indigner !
    Zénon, dans un de ses textes, tout comme moi du reste dans mes petits billets, avait lui aussi dénoncé cette « avancée » funeste ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-chroniques-de-zenon/
    Nous ne devons pas perdre de vue que tout ce qui nous éliminera et le plus tôt sera le mieux n’est pas à encourager.
    Parce que ça va se bousculer pour vous convaincre que vous êtes au bord du suicide et que c’est pas bien grave, finalement, maintenant qu’il y a la machine à suicide, qui permet de mourir au soleil couchant, quand on veut, comme on veut…


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    J'aime

    1. Simplement ceci Jo (car je suis sur mon téléphone)… Rappelle-toi ne serait-ce que le discours de Jacques Attali… Passé 60 ans, nous ne sommes plus rentable sur le plan économique et nous sommes une charge pour la société… C’est clairement un discours eugénique. Au-delà de son discours morbide, comme tu le sais, c’est une idée prédominante dans de nombreux think tank et ce depuis… Des décennies ! En gros : mort aux pauvres !

      J'aime

      1. Absolument et c’est bien pourquoi je contribue à enclencher une société des sociétés, en lien avec les peuples autochtones de tous les continents. Sans doute ne sera-ce pas de notre vivant, mais si nous semons les graines…

        Aimé par 1 personne

      2. Et notre modeste contribution, c’est de faire en sorte que le + possible deviennent acteurs et plus spectateurs.
        Afin de vaincre l’inertie de départ pour impulser la poussée primordiale et permettre à terme d’enclencher le processus de la société des sociétés…

        Aimé par 1 personne

  3. tout de même c est violent psychologiquement, cela me fait penser à un condamné à la chaise electrique.
    sinon, si une personne ne peut plus supporter la douleur , les soins palliatif savent gérer cela ,
    c’est tellement mieux de mourir près des siens que enfermé dans une boite,

    Aimé par 1 personne

    1. Surtout ne pas oublier l’âge indiqué et ce même si tu es en bonne santé mais plus rentable économiquement parlant. Cela s’apparente à de nombreux discours d’eugénistes et des programmes vont dans ce sens depuis bien des décennies…

      J'aime

  4. Bonjour. Le danger de dérives est bien réel, et l’euthanasie est un sujet très délicat où toutes les opinions doivent être respectées. La vie est sacrée, oui, et rien ne doit la banaliser. Mais nous sommes tous guidés par des croyances, nous ne savons rien et ne saurons sans doute jamais rien des mystères et des buts de l’existence. nous courons juste après. On ne peut choisir pour les autres selon nos critères personnels. C’est pourquoi je pense que cela doit relever d’une décision personnelle. Je suis, dans le cadre des souffrances physiques extrêmes et sans espoir de soulagement ni de guérison, pour le choix d’abréger mes souffrances. Je suis absolument et définitivement contre l’acharnement thérapeutique, qui est tout sauf du respect pour la vie. Nous ne choisissons pas de « venir au monde » dans les souffrances que nous connaissons. Pouvons nous choisir de le « quitter » sans souffrances ? A chacun sa réponse.

    Aimé par 1 personne

    1. Certes mais là, en plus de l’aspect ‘commercial’, n’est-ce pas quelque part de l’incitation ? Cela ne rejoint-il pas certaines idées bien glauques et connues ?… Merci pour ta visite Yves.

      J'aime

  5. Bof! De toutes façons c’est encore un truc pour les riches qui se vendra (chair, la peau des f) avec la peinture résistant au temps…Les pauvres eux sont condamnés à souffrir le calvaire dans l’indignité et le non respect de leur liberté de choisir puisqu’en plus d’être pauvres ils sont forcément idiots.

    Aimé par 1 personne

  6. Très beau design cette machine à mourir ! Par contre je pense qu’une telle machine pourra être accessible qu’aux milliardaires. Donc pas d’inquiétudes à avoir pour nous petites gens. De plus pas besoin de machines pour abréger ses souffrances, il suffit de demander aux êtres de l’autre côté du miroir de venir vous chercher… ça c’est une autre histoire…

    Aimé par 1 personne

      1. Oui en effet tu as raison « la vie est sacrée » et tu n’as pas le droit de mettre fin à tes jours. Par contre dans le cas de grandes souffrances où ton corps est complètement HS tu peux demander l’autorisation de partir afin d’abréger tes souffrances. Cette « prière » est entendue par ta famille d’âme et les etres de lumière qui ont le pouvoir de t’extirper de ton corps. C’est pour cela que certains mourants voient leur famille décédée et autres êtres dans leur chambre parce qu’ils ont demandé à partir. Certains mourants survivent parfois et reviennent comme cela a été le cas d’Anita Moorjani qui a écrit un très bel ouvrage sur sa Nde. Cette dame atteint d’un cancer stade 4 attendait la mort sur son lit d’hôpital et là miracle… Tout ceci relève d’un vrai film de science fiction mais cependant tout ceci est réel… Libre à chacun de faire des lectures et de bâtir sa propre opinion 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. Je viens de lire l’article en question.

      Très intéressant.

      J’ai lu plusieurs fois Raymond Moody et autres ouvrages ainsi que l’écoute de plusieurs conférences.

      Ce qui m’intrigue c’est que peu parle de NDE négative et pourtant elles existent et semblent vraiment terribles.

      Y a-t-il une volonté quelconque d’occulter cette dernière…

      Aimé par 1 personne

      1. En effet les Nde négatives existent. Les personnes ayant vécu ce type de Nde souhaitent rester généralement dans l’anonymat. C’est vraiment dommage car cela permettrait de contredire que les Nde sont le fruit des médicaments qui font planer les gens.

        Aimé par 1 personne

      2. C’est juste Isabelle, ces personnes restent majoritairement dans l’anonymat.

        Néanmoins, l’on trouve quelques témoignages sur YouTube, Dailymotion et format papier (ouvrages et revues).

        Il y en a qui sont assez dérangeantes voir inquiétantes….

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s