Risque accru de maladie coronarienne chez les hommes chauves trentenaires

Publié par

Time : 3 mn 38 [Vostvfr]

 


 

Risque accru de maladie coronarienne chez les hommes chauves trentenaires

 

Homme - Chauve - Calvitie

 

 

Ne vous sentez pas exclus si vous n’êtes pas chauve, mais que vos premiers cheveux blancs sont apparus à 30 ans, car le constat est le même, selon une récente étude menée par la Société européenne de Cardiologie.

 

Perdre ses cheveux autour de la trentaine ou avoir des cheveux gris ou blancs au même âge pourraient être les signes de risque plus important de développer une maladie coronarienne (ou insuffisance coronarienne), c’est-à-dire une maladie des artères entrainant une ischémie myocardique, soit un apport en sang insuffisant au muscle cardiaque. Cette conclusion a été apportée par une étude menée par la Société européenne de Cardiologie (ESC), donnant les détails dans un long communiqué.

 

L’étude a consisté à effectuer une batterie de tests sur 2 000 hommes et les résultats ont montré que 790 d’entre eux étaient déjà sujets à des problèmes cardio-vasculaires alors qu’ils étaient âgés de moins de 40 ans. Les autres hommes testés, à peu près du même âge n’avaient pas de problèmes de ce genre.

 

Néanmoins, les tests ont également révélé que 49 % des hommes en proie à des problèmes cardio-vasculaires avaient développé une calvitie tôt dans leur vie, contre 29 % des hommes en bonne santé. Également, l’apparition des cheveux gris ou blancs s’est faite de manière précoce chez les hommes « malades » à raison de 50 %, contre 30 % chez les autres jugés en bonne santé.

 

Ainsi, comme l’indique le quotidien britannique The Independant, les hommes perdant leurs cheveux autour de la trentaine ou voyant ces derniers virer au poivre et sel auraient 5,3 fois plus de chance de développer une maladie coronarienne. Cela revient à dire que ces considérations capillaires seraient un facteur plus important que l’obésité ! En effet, l’obésité augmente de 4,1 fois le risque de contracter ce genre de maladie.

 

Cependant, il se pourrait qu’il s’agisse là d’un symptôme plus qu’un facteur, comme l’indique le Dr Kamal Sharma en expliquant que « L’une des raisons probables de ce constat pourrait être le processus de vieillissement biologique, qui serait plus rapide chez certains patients, et qui pourrait alors se refléter dans le changement d’état de leurs cheveux ».

 

En définitive, les meneurs de l’étude préconisent un contrôle plus systématique des hommes chauves ou grisonnants autour de la trentaine, en ce qui concerne les maladies coronariennes.

 

Homme - Cheveux

 


 

Source :

http://www.bbc.com/news/health-42164898

http://www.slate.fr/story/154676/chauve-risques-maladie-coronarienne

http://sciencepost.fr/2017/12/risque-accru-de-maladie-coronarienne-chez-hommes-chauves-trentenaires/

http://www.independent.co.uk/life-style/men-going-bald-grey-young-age-heart-disease-risk-research-coronary-un-meha-a8084261.html

https://www.escardio.org/The-ESC/Press-Office/Press-releases/male-pattern-baldness-and-premature-greying-associated-with-risk-of-early-heart-disease

4 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s