La réforme des retraites pourrait pénaliser les carrières frappées par le chômage

Publié par

Time : 1 mn 49

 

Time : 22 mn 45

 

Time : 34 mn 04

 


 

La réforme des retraites pourrait pénaliser les carrières frappées par le chômage

 

Population

 

 

Les administrateurs de la Caisse nationale d’assurance vieillesse ont rencontré le Haut-commissaire aux retraites, en consultations pour la réforme attendue d’ici 2019. Ils ont alerté sur la question des périodes non contributives comme le chômage.

 

La réforme des retraites pourrait pénaliser les chômeurs. C’est une inquiétude qui ressort de la rencontre qui s’est tenue le 6 décembre entre le Haut-commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye et les membres du conseil d’administration de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav), la plus importantes des quelques 30 caisses qui forment le système français des retraites. 

 

Ainsi, le président de son conseil d’administration, Gérard Rivière, cité par l’AFP, a estimé «sans faire de procès d’intention» que l’essentiel des discussions à venir pourraient porter sur le sort des périodes non contributives (comme le chômage par exemple). Actuellement, les périodes de chômage indemnisées sont prises en compte dans l’accumulation des trimestres qui permettent de prétendre aux droits à la retraite. Mais ce financement par la solidarité serait-il maintenu dans un nouveau système par points ? A la Cnav, on refuse de commenter par avance un système qui n’a pas encore été élaboré mais l’on précise que cette question des périodes non contributives a été soulevée à titre «d’alerte».

 

Gérard Rivière a en outre précisé qu’à ce jour, la seule certitude était que le nouveau régime universel visé par le gouvernement reposerait sur «un système à points». Il a aussi rapporté les propos du Haut-commissaire qui, présentant les grandes orientations de sa mission, avait rappelé « l’exigence qui lui a été fixée par le président de la République : un euro de cotisation procurera les mêmes droits pour tous ».

 

Retraite - 3

 

La réforme attendra sans doute jusqu’en 2019

En outre, alors que la rédaction d’une loi-cadre avait été prévue dans le courant du premier semestre 2018, le président de la Cnav a laissé entendre que la rédaction de la loi pourrait être repoussée à 2019. « Le sujet est difficile, les réformes des retraites, c’est toujours conflictuel.» a-t-il commenté, estimant que le Haut-commissaire voulait « se donner le temps ». On sait déjà que l’entrée en vigueur du nouveau système est prévue au plus tôt en fin du quinquennat. 

 

Cnav - Assurance retraite - Twitte

 

Fin novembre, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, avait expliqué que la réforme des retraites «prendra [it] du temps» et qu’elle ne voulait pas «se laisser enfermer dans un calendrier», par ailleurs «pas fixé». Le Haut-commissaire aux retraites rattaché au ministère d’Agnès Buzyn a déjà rencontré la plupart des organisations syndicales et patronales entre le 21 et le 30 novembre.

 

Retraite

 


 

Source :

http://www.gouvernement.fr/action/la-reforme-des-retraites

https://twitter.com/Cnav_actu/status/938461125959733255/photo/1

https://francais.rt.com/economie/46357-reforme-retraites-pourrait-penaliser-carrieres

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/reforme-des-retraites_1492148.html

https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/reforme-des-retraites-la-loi-pourrait-etre-repoussee-a-2019_1967240.html

20 comments

    1. Oh que oui Jean-Claude. Le but est de privatiser le secteur et de faire des placements financiers comme ils ont fait aux États-Unis avec les fonds de pension qui sont partis en fumée (mais pas pour tous…)

      Aimé par 1 personne

  1. Je pense que plus les années avancent, plus on cotise sans retour. Drôle de système de redistribution 😁
    Ça fait à peu près dix ans que j’ai compris que je n’aurais pas de sécu ni de retraite. C’est pourquoi je continue à étudier et à créer mes emplois. Ressortir le bas de laine ne semble pas une si mauvaise idée 😋

    Aimé par 1 personne

      1. Je ne suis pas en avance. J’observe, c’est tout. Et avec tout ce que j’ai cotisé et payé en impôts, mon hygiène de vie m’a conduite dans la médecine éthique qui n’est généralement pas prise en charge. Et pour cause! Tu ne fais pas travailler les industries pharmaceutiques (ou trop peu). La mutuelle est obligatoire maintenant. Ben en 2017, c’est 750€ de cotisations pour un truc inutile. Plus élevé que taxes foncières et d’habitation cumulées. Alors ceux qui sont joyeux de voir disparaitre la fameuse taxe locale ne savent même pas compter ni faire un budget…
        Ma mutuelle ne m’a pas versé un seul centime alors que j’ai un logement et des containers pour les ordures et un employé communal qui dégage la neige des axes principaux tout l’hiver.
        Et le plus drôle, c’est que pour mon ALD, je paie mon traitement parce-qu’il y a eu des problèmes avec le générique. Je prends donc en non substituable donc je paie une espèce d’amende non remboursable.
        Alors oui, j’ai adopté une autre hygiène de vie que celle de la matrice. Mais la majorité décide et malheureusement la majorité est lobotomisés par la télévision, les réseaux sociaux, wikipédia (un média très dangereux et souvent terriblement mensonger). Le cerveau humain fonctionne beaucoup mieux si on s’en donne la peine. Et je l’ai déjà prouvé. Ce qui fait de moi une terroriste. Mais je ne veux pas vivre à genoux.


        https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

        Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.