Bienvenue dans notre monde | Are you lost in the world like me ?

Publié par

Time : 3 mn 15

 


 

Are you lost in the world like me - 3

 

 

Synopsis :

Addiction au téléphone portable, Moby a décidé de dénoncer dans son nouveau titre « Are you lost in the world like me ? », et ce surtout via son clip, réalisé avec le dessinateur Steve Cutts.

 

Dans une vidéo empreinte du style des vieux dessins animés des années 30, le groupe (qui se fait d’ailleurs appeler Moby & The Void Pacific Choir désormais) choisit de mettre en scène un petit bonhomme effaré devant le comportement de ses congénères, les yeux constamment rivés sur leur téléphone, oubliant jusqu’à leur humanité, préférant filmer une agression plutôt que de venir en aide à la victime.

 

Are you lost in the world like me - 4

 


 

Moby : « La technologie possède une face très sombre »

 

Are you lost in the world like me - 2

 

 

A 51 ans, le chanteur et DJ américain dévoile un clip dystopique sur notre dépendance aux smartphones, tout en utilisant quotidiennement les réseaux sociaux pour dénoncer la politique de Trump…

 

«Êtes-vous aussi perdu que je ne le suis ?», répète Moby dans sa dernière chanson. Dévoilée fin 2016, Are you lost in the world like me s’accompagne surtout d’un clip (très réussi) dans lequel l’animateur Steve Cutts présente une société cauchemardesque : nos yeux de zombies sont indécollables de nos smartphones et seuls les selfies peuvent nous arracher un sourire, entre deux «like» et trois «swipe». Le tout dans un album intitulé These Systems Are Failing. Moby y affiche ses combats, contre la souffrance animale ou le parti Républicain.

 

Dix-huit-ans après son album culte Play, le célèbre chanteur et DJ américain aurait-il fini de jouer ? Cette vision si anxiogène de notre rapport à la technologie est-elle la sienne ? «Dans le meilleur des cas, on s’auto-disciplinera pour ne pas devenir dépendant de la technologie», explique Moby dans La communication du futur, l’un des dix épisodes de la série documentaire Rêver le futur, diffusée depuis le 27 janvier sur Planète+. Entretien avec un musicien de plus en plus engagé.

 

 

Moby

Richard Melville Hall alias Moby

 

 

Votre clip décrit un monde où nous sommes comme lobotomisés par nos smartphones. Seriez-vous devenu techno-sceptique ?

Oh, c’est une question difficile. La technologie peut être la chose la plus géniale du monde, donner accès à l’information, apporter de la lumière là où beaucoup de dictateurs et gouvernements autoritaires aimeraient agir dans l’ombre, mais elle possède aussi une face très sombre: elle contraint les gens à s’isoler. Et à passer plus de temps avec un petit écran qu’avec les êtres humains autour d’eux.

 

 

A la fin du clip, une fille s’apprête à se jeter d’un immeuble et la foule n’a qu’un seul réflexe: sortir son smartphone pour filmer la scène. Vous n’y allez pas avec le dos de la cuillère…

J’ai en fait l’impression que la technologie [celle de nos smartphones] est trop récente pour que l’homme ait eu le temps d’élaborer une sorte de discipline émotionnelle pour la gérer au quotidien de façon saine. Vous devez avoir, comme moi, des amis qui consultent compulsivement leur téléphone, à tel point que pendant un dîner, alors que vous êtes en train de leur parler, leur regard ne va pas arrêter d’aller vers leurs téléphones, comme s’il leur était douloureux d’avoir une conversation avec vous.

 

 

Les smartphones ne sont qu’un début. En 2050, Internet sera accessible partout dans le monde, la communication pourra se faire – à en croire le documentaire – par hologrammes ou même télépathie. Les liens à distance seront renforcés ! 

Les smartphones n’ont que quelques années et ont pris le contrôle du monde, presque comme un virus. Si 7 milliards d’hommes sont obsédés par leurs téléphones aujourd’hui, que se passera-t-il dans dix ans quand la technologie sera 100 fois plus irrésistible encore ? Je pense que nous pouvons facilement prévoir un futur où les gens ne quitteront plus leurs maisons. Steven Spielberg est en train d’adapter Ready Player One d’Ernest Cline : la population y a laissé tomber les interactions réelles tant le monde virtuel est devenu plus excitant… Les gens n’auront également plus de raison de s’occuper de leur santé. Imaginez, dans dix ans, un trentenaire qui n’aurait grandi qu’avec les écrans, obèse, ne sachant pas interagir avec les gens : pourquoi quitterait-il le monde virtuel ?

 

 

Pourquoi votre musique comme vos clips sont-ils de plus en plus engagés ?

Je suis à un moment de ma vie où je ne fais pas de tournée, et je n’attends pas vraiment que beaucoup de gens achètent mes disques. J’essaie d’aborder des sujets qui sont importants pour moi, car j’ai l’impression que nous avons atteint un point où la promotion de soi-même, gratuite, n’est ni responsable, ni éthique, qui plus est dans un monde en train de s’effondrer.

 


 

Are you lost in the world like me - 1

 


 

Source :

http://www.madmoizelle.com/moby-are-you-lost-in-the-world-like-me-648951

http://www.20minutes.fr/culture/musique/2007779-20170203-moby-technologie-possede-face-tres-sombre

http://www.journaldunexplorateurspirituel.com/moby-the-void-pacific-choir-are-you-lost-in-the-world-like-me/

 

Note :

Titre original : Are you lost in the world like me

Auteur : Steve Cutts / Moby

6 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.