Argentine : plus de 160 blessés lors d’une action contre la réforme des retraites

Publié par

Time : 57 s

 

Time : 1 mn 16

 

Time : 2 mn 41

 


 

Argentine

 

Manifestation - Policiers - Argentine

 

Plus de 160 blessés lors d’une action contre la réforme des retraites

 

 

 

Le bilan des violents affrontements entre police et manifestants provoqués suite à une mobilisation contre une réforme du régime des retraites s’est alourdi à 162 blessés, selon Todo Noticias.

 

La chaîne de télévision argentine Todo Noticias fait état de 162 blessés au cours des affrontements à Buenos Aires entre la police et les manifestants protestant contre une réforme du régime des retraites examinée par les députés.

 

Selon le quotidien argentin La Nacion, il y a 88 policiers parmi les blessés.

 

La plupart des contestataires, rassemblés à l’appel de syndicats et de partis politiques d’opposition, ont manifesté pacifiquement, quand plusieurs centaines de casseurs ont attaqué les forces de l’ordre en leur jetant des pierres, des bouteilles et des fumigènes.

 

La police antiémeute a tiré des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène, après avoir éprouvé des difficultés à éloigner les manifestants les plus déterminés.

 

La réforme prévoit de réduire l’augmentation des pensions, en l’indexant sur l’indice officiel mesurant la hausse des prix, et de repousser l’âge de départ à la retraite de 65 à 70 ans pour les hommes et de 60 à 63 ans pour les femmes.

 

Policier - Argenteine - 2

 

Malgré la mobilisation de la rue, les députés approuvent la réforme des retraites

Le Parlement argentin a adopté le très controversé projet de loi sur les retraites. La réforme, qui prévoit de réduire l’augmentation des pensions et de repousser l’âge de départ à la retraite, est destinée à faire 5 milliards d’euros d’économie.

 

La forte mobilisation dans la rue n’y aura rien fait. Le gouvernement argentin de centre-droit est parvenu, mardi 19 décembre, à faire adopter au Parlement la très controversée réforme du système de retraite. Les députés de Cambiemos, la coalition au pouvoir, ont obtenu 128 voix en faveur du projet de loi, 116 ont voté contre et deux se sont abstenus.

 

Au pouvoir depuis fin 2015 et net vainqueur des législatives partielles d’octobre, le président de centre-droit, Mauricio Macri, tenait à cette réforme pour assainir la situation budgétaire de la troisième économie d’Amérique latine. Il envisage deux autres réformes polémiques : une réforme du Code du travail et une autre fiscale.

 

Policier - Argentine

 


 

Source :

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article158683

https://fr.sputniknews.com/international/201712191034391041-reforme-retraite-argentine-protestations/

http://www.france24.com/fr/20171219-argentine-reforme-retraites-manifestations-affrontements

12 comments

    1. La plupart des pays de l’Amérique du sud (pour ne pas dire quasiment tous) sont tous sous le joug des USA et pas depuis aujourd’hui comme tu le sais. Démocratie apparente : oui ! mais vrai démocratie…. Grosse erreur.

      Aimé par 1 personne

      1. Effectivement, sachant que les pays d’Amérique du Sud ont pour la plupart mal géré leur reconstruction post indépendance, laissant aux commandes des dictateurs sous contrôle des États-Unis.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.