Malade après un vaccin contre l’hépatite B, elle fait condamner l’Etat

Publié par

Rappel…

Time : 1 mn 26

 


 

Douleurs, fatigue… suite au vaccin de l’hépatite B 

 

Vaccin

 

L’État à nouveau condamné à indemniser

 

 

 

L’Etat français a été condamné par la cour administrative d’appel de Nantes, le 22 décembre, à verser plus de 190 000 euros à une secrétaire médicale qui a présenté des troubles physiques à la suite d’une vaccination contre l’hépatite B, rapporte l’AFP.

 

La dame, âgée de 64 ans, a été soumise à une vaccination obligatoire, du fait de sa profession, contre l’hépatite B en mai 1994 avec trois rappels.

 

Elle a présenté, à partir du mois de juillet 1994, des troubles physiques, notamment des douleurs musculaires et une fatigue généralisée.

 

Le tribunal a imposé « la somme mise définitivement à la charge » de l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux (Oniam) au profit de Mme L.

 

Le Conseil d’État avait estimé, en mai 2016, que « le lien de causalité entre la vaccination contre l’hépatite B subie par Mme L. dans le cadre de l’obligation vaccinale liée à son activité professionnelle et la myofasciite à macrophages dont elle souffre doit être regardé comme établi et de nature à ouvrir droit à réparation à son profit au titre de la solidarité nationale ».

 

En mai 2016, un jugement de la cour administrative d’appel de Lyon avait aussi donné raison à une auxiliaire puéricultrice atteinte de myofasciite à macrophages suite à des vaccins contre l’hépatite B.

 

Vaccin - Hépatite B

 


 

Source :

http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2017-12-26/vaccin-hepatite-b-myofasciite-a-macrophages

https://www.nouvelobs.com/societe/20171226.OBS9782/malade-apres-un-vaccin-contre-l-hepatite-b-elle-fait-condamner-l-etat.html

 

A voir  également :

Jugement européen favorable aux victimes de vaccins (2017)

La myofasciite à macrophages : fatigue, douleur et troubles cognitifs

Un collectif lance une action pour le retrait de l’aluminium dans les vaccins (août 2017)

Livre : « Toxic Story: Deux ou trois vérités embarrassantes sur les adjuvants des vaccins » (interview)

Aluminium des vaccins : des effets toxiques liés à une prédisposition génétique selon des chercheurs français (2017)

11 comments

    1. Nous ne sommes pas vaccinés depuis au moins 3 générations et curieusement, nous ne sommes jamais malades. C’est une question de choix et de liberté. C’est le coté « obligatoire » qui me dérange (enfin, je ne vais quand même pas les faire, bien sûr).

      Aimé par 2 personnes

      1. Les parcours médicaux vous apprennent trés vite que vous ne pouvez avoir qu’une certitude: la certitude de l’incertitude… Qui plus est face à un corps soudé entre pairs et infantilisants envers les patients… Il faut souvent plusieurs années d’évolution des symptômes, récurrences etc pour obtenir des relations de cause à effet révélées/exprimées/avouées. Si vous ajoutez à cela le peu d’effors français en matière de recherche épidémiologique (retard net!) et le peu d’efforts mis sur la manifestation des maladies chez la femmes, je vous propose de répondre à votre question dans 15 ans… 🙂 Et vous c’est le cas et ils ont pu faire des liens directes ?

        Aimé par 1 personne

      2. Pour ma part, cela fut très rapide. Les symptômes sont apparus au bout de la deuxième injection. Mais ils ont toujours réfuté la cause et les effets (au niveau professionnel et certains praticiens. Pour d’autres, cela ne fait aucun doute).

        J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.