Un escroc thaïlandais condamné à 13.275 ans de prison

Publié par

L’homme d’affaires avait monté une pyramide de Ponzi, et arnaqué plus de 40.000 personnes pour un total de 160 millions de dollars. Ayant reconnu les faits, sa peine a été réduite.

 

Plus de 130 siècles derrière les barreaux : c’est la condamnation impressionnante qu’a infligée la justice thaïlandaise à Pudit Kittithradilok, un entrepreneur local reconnu coupable d’escroquerie sur le modèle de la pyramide de Ponzi.

 

Selon le procureur, Pudit organisait des séminaires dans lesquels il détaillait le fonctionnement de ses entreprises, et où les participants étaient invités à investir dans des secteurs variés, tels que l’immobilier, les cosmétiques, l’automobile d’occasion, etc. D’après le Bangkok Post, l’escroc promettait de généreux retours sur investissement, ainsi que des primes en cas de parrainage de nouveaux investisseurs. Comme toute pyramide de Ponzi, les entrées d’argent des nouveaux investisseurs servaient à rétribuer les plus anciens, aucune activité économique réelle ne dégageant de rentrée financière.

 

Environ 40.000 personnes auraient investi dans ses deux sociétés de gestion, pour un montant de plus de 160 millions de dollars. La cour a confirmé qu’il s’était engagé dans des prêts illicites et a recensé quelque 2653 cas de fraude, avec à chaque fois une peine de 5 ans de prison, pour un total de 13.275 années. Cependant, l’escroc a avoué les faits et plaidé coupable, ce qui a divisé la sentence par deux, la réduisant à 6637 années et six mois.

 

De plus, malgré cette condamnation impressionnante, la détention de Pudit Kittithradilok ne dépassera probablement pas vingt ans, la loi thaïlandaise fixant un maximum de 10 ans de prison par condamnation, et l’intéressé ayant été condamné pour chacune de ses sociétés. Une condamnation financière a également été prononcée, le condamné devant un total de 40 millions de dollars à ses victimes et à l’État Thaïlandais (20 millions par entreprise frauduleuse). Pudit Kittithradilok est retenu dans une prison de Bangkok depuis son arrestation en août dernier.

 

Billet thaïlandais

 


 

Source :

http://www.bbc.com/news/world-asia-42518255

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/12/30/20002-20171230ARTFIG00046-un-escroc-thailandais-condamne-a-13275-ans-de-prison.php#xtor=AL-201

13 comments

  1. Faut pas punir, mais faut pas oublier. Collectivement, et communautairement, il ne faut pas oublier que la vie ne sert qu’à ça: apprendre. Je trouve triste que le système actuel empêche ou tente d’empêcher les collectivités et les communautés à entraider le vivant à mieux apprendre. 😦

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s