Une diététicienne nous parle de cacao en poudre…et ça fait peur

Publié par

Time : 8 mn

 


 

Une diététicienne nous parle de cacao en poudre…et ça fait peur

 

Chocolat en poudre – Benko & Nesquick

 

 

Le chocolat en poudre : une vraie cata…

Les amateurs de cacao en poudre au petit-déjeuner ne vont pas tellement aimer cette vidéo. Vous êtes prévenus, faudra pas venir vous plaindre après. Nous, on ne fait que divulguer l’info. Déso, pas déso. La diététicienne Angélique Houlbert a mené sa petite étude sur les chocolats en poudre qu’on consomme bien souvent au petit-déjeuner. Invitée dans le magazine de la santé, elle a analysé une quinzaine de produits cacaotés différents. La première question à se poser est la suivante : « Qu’est-ce que le cacao en poudre ? ». Elle n’est pas si bête que vous pourriez le pensez. Puisque l’on aurait tendance à répondre : « Du chocolat. » Oui, mais non…

 

Chocolat en poudre - Sucre

 

En moyenne : 80 % de sucre et 20 % de cacao maigre

Le problème de ces produits est que, bien souvent, ils ne contiennent que très peu de chocolat. Mais un autre problème préoccupant réellement les experts de la santé : le sucre. Les quantités de sucre présentes dans ces produits sont astronomiques. Pour nous le prouver, la diététicienne a même rempli un pot de Benko avec du chocolat et du sucre. Cette petite expérience nous dévoile le pourcentage de chaque ingrédient dans la recette Benko. Et sans surprise, le sucre explose les records. Elle déconseille clairement d’en consommer tous les matins. Quand on sait que beaucoup d’enfants en prennent avant d’aller à l’école, et en moyenne dès l’âge de 2 ans, c’est plutôt effrayant. D’ailleurs, le bonnet d’âne est décerné à « Mon premier Nesquick », qui ne contient que 12 % de pur chocolat… On vous laisse regarder le reportage dans la vidéo ci-dessus, c’est très intéressant !

 

Groquik - Nesquick - Mascotte

 


 

Source :

http://www.letribunaldunet.fr/videos/cacao-en-poudre-sante-video.html

 

Voir notamment :

Le sucre : Attention Danger !

Le Sucre et le Cancer – Pr David Servan-Schreiber

25 comments

  1. Autrefois je mangeais du yogourt avec du cacao pur. Je n’en mange plus, mon estomac est devenu capricieux. Il est même devenu capricieux pour le thé. Le seul breuvage stimulant qu’il me reste est la café. Le cacao pur lui-même a des problèmes, car il y a de la bio-accumulation de cadmium dans les fèves de cacao. Pour le thé c’est le fluor, pour le café je ne sais pas. Pour le tabac c’est le polonium. Le secret est dans la diversité. Si je devais me mettre à boire du chocolat en poudre, ça serait du Ovaltine.

    Aimé par 2 personnes

  2. Avoue en avoir consommée du nesquick quasi tous les matins et cela durant des années. Ce n’est pas pour autant que j’ai des problèmes de santé. Après peut être que mon hygiène de vie de façon générale prend le dessus. J’en mettais pas non plus 4 cuillères à soupe, 1 cuillère à café suffiser amplement pour donner le goût.
    Heureusement pour moi j’ai décider de ma rabattre sur autre chose 😉
    Xoxo

    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 2 personnes

  3. « Connaissez vous l’isoglucose ? : Isoglucose mon amour
    (Canard Enchainé du 11 juillet 2012)
    L’isoglucose, c’est du sirop de glucose dont on a dopé le pouvoir sucrant grâce à une petite manip chimique qui va transformer le glucose en fructose.
    Il détruirait le foie et était susceptible de provoquer des cirrhoses non alcooliques.
     favoriserait également les maladies cardiovasculaires.
     augmenterait la résistance à l’insuline et, donc, le risque de diabète..
    La plupart du temps, les industriels le signalent sur ’étiquette sous la mention anodine de « Sucre inverti » ou de « Sirop de maïs ». Et comme de bien entendu dans en donner la quantité.
    L’abus de transparence nuit sans doute gravement à la santé.
    Sur la liste des ingrédients on retrouve aussi l’isoglucose sous le nom de « Sirop de glucose fructose ».
    Ce produit a déjà été dénoncé dans « Toxic », Obésité, malbouffe, maladie : enquête sur les vrais coupables, un livre de William Reymond écrivain et journaliste français, paru en 2007. »
    http://environnement-lanconnais.asso.fr/spip.php?article416

    Aimé par 2 personnes

    1. « La plupart du temps, les industriels le signalent sur l’étiquette sous la mention anodine de « Sucre inverti »
      ou de « Sirop de maïs ». Et comme de bien entendu sans en donner la quantité. »
      C’est mesquin, c’est pas bien, tout ça pour une poignée de fifrelins !

      Aimé par 1 personne

    1. Il faut dire que l’industrie agro-alimentaire a tout fait pour conditionner notre alimentation. Résultat : c’est un désastre sanitaire et environnementale et tout cela pour : de l’argent…

      Aimé par 1 personne

  4. Après on s’étonne d’une augmentation de l’obésité en France et ailleurs !
    Alors, je te dis pas le sucre ingurgité si les enfants prennent au petit déj, des céréales au choco (sans aucune valeur nutritive, car c’est comme si tu donnais des bonbons à tes enfants ) et du Nesquick !!!

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci beaucoup pour votre visite et votre commentaire.

      Je puis que vous féliciter pour votre sevrage.

      Je ne manquerai de me rendre sur votre blog.

      Au plaisir de vous lire.

      Cordialement.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.