Avec ce système, des milliards de personnes sans adresse postale peuvent être localisées

Publié par

 

Une start-up anglaise a mis au point un outil qui compte bien révolutionner la localisation. En seulement 3 mots, n’importe quel endroit du monde pourra être localisé. Une initiative pratique, efficace et utile.

 

What3Words - 1

 

Un outil simple et incroyablement pratique

En remplacement des adresses postales que l’on connaît tous, What3Words a développé un système de cartographie qui localise un endroit en seulement 3 mots. Ainsi, au lieu d’un banal « 43 Grande Rue Charles de Gaulle, 92600 Asnières-sur-Seine », vous aurez droit à, par exemple, « Chien Maison Piscine ». Plus simple à mémoriser, et surtout très utile pour tous ceux qui vivent dans des endroits reculés et qui ne disposent pas d’adresse postale.

 

Parfois, rejoindre quelqu’un est compliqué. Nous avons tous connu cette situation, dans laquelle une personne nous attend en plein milieu d’un parc bien trop grand. De même, dans certaines campagnes de France et du monde, certains lieux ne disposent ni d’adresse, ni de numéro de rue. Selon les chiffres de l’ONU, 4 milliards de personnes ne « disposent pas d’un moyen fiable pour désigner leur domicile ». Ce qui entraîne très souvent des difficultés par rapport à l’administration, ou des problèmes de communication.

 

What3Words a donc proposé une solution : celle de découper le globe en milliards de petits carrés de trois mètres sur trois. Et chaque carré est doté d’un nom différent, composé de trois mots.

 

What3Words - 2

 


 

Time : 2 mn 46 [Vostvfr]

 


 

Un outil déjà adopté mondialement

L’outil de What3Words est déjà adopté dans de nombreuses nations. Depuis sa première apparition dans les médias en 2013, le logiciel connaît un franc succès. Au point d’être utilisé dans les favelas de Rio, ou par la poste en Côte d’Ivoire pour localiser les habitants vivant dans des lieux reculés ! En MongolieWhat3Words va même remplacer les adresses. De par son fonctionnement hors-ligne et sa faculté à corriger automatiquement les éventuelles erreurs de frappe, entre autres, l’outil est un logiciel qui séduit dans le monde entier.

 

La marque automobile Mercedes-Benz a annoncé, il y a de cela quelques mois, que le système équipera les GPS de ses nouveaux modèles de voitures ! Chris Sheldrick, PDG de What3Words, a d’ailleurs affirmé que les « adresses de rue traditionnelles n’ont tout simplement pas été construites pour la saisie vocale », de plus en plus répandue dans les GPS. Chose que permet le logiciel et qui va, on l’espère, remplacer à terme les adresses postales.

 


 

Time : 55 s

 


 

Pas d’inquiétude à avoir quant à la langue employée : l’outil est traduit en plusieurs langues, afin de permettre au plus grand nombre d’en profiter. Une révolution utile comme on aimerait en voir plus souvent ! L’application est à télécharger dès maintenant sur Android et iOS, et à consulter directement sur le site officiel.

 


 

Time : 1 mn 21

 


 

What3Words - Logo

 


 

Faut-il s’en réjouir ou s’en inquiéter ?

 


 

Source :

https://what3words.com/fr/

https://dailygeekshow.com/what3words-localisation/

23 comments

  1. Un suprême danger.
    Les adresses n’auront plus aucun sens parce-que sans leur serveur what3words, les 3 mots d’une adresse ne signifient rien.
    Cela va rendre les humains encore plus dépendant d’Internet, encore plus fragiles, encore plus confus.
    Vous imaginez une panne du système ? Vous devez vous rendre à cacahuète-cuillère-ceinture… : vous êtes bien avancé… : vous êtes complètement perdu. Avec une vraie adresse, vous pouvez vous en sortir, avec une carte, ou bien en demandant de l,aide à quelqu’un, mais avec cacahuète-cuillère-ceinture, vous êtes faits comme un rat.
    Un système de plus pour perdre encore plus l’Humanité.
    Aberrant.

    Aimé par 2 personnes

      1. Je viens découvrir quelque chose de très inquiétant sur leur site, https://what3words.com/fr/ en bas de l’écran : l’ONU est partenaire de what3words…

        Pour ceux qui ne comprendraient pas ma remarque, cela indique que l’ONU reconnaît et soutien ce système pervers de redéfinition des adresses. Il y a donc à l’ONU des décisionnaires cachés et malfaisants qui sont en faveur de ce système très particulier, et qui, par la caution de l’ONU (quand même !) qu’ils permettent, assurent à what3words une visibilité et une promotion planétaire et immense lui permettant de s’imposer et de devenir la norme mondiale. C’est très grave…

        Il y a donc clairement une volonté d’oligarques dévoyés et ennemis de l’Humanité de noyer celle-ci dans encore plus de confusion numérique dans le but de rendre 100% dépendants tous et chacun du système qu’ils sont en train de mettre en place partout sur la planète.

        Lorsque le cash aura disparu, alors GAME OVER : le système de domination mondiale basé sur le tout numérique sera devenu tout puissant, et chaque vie sera alors surveillée et contrôlée absolument. Pour être bien clair et compris de tous : dans le monde occidental notamment, aucun individu ne pourra se passer du système : l’argent, la nourriture, le logement, les transports, et tous les produits de consommation et les services, seront supervisés, suivis, tracés, géolocalisés, par le système de domination. Ce sera pire que 1984 de Georges Orwell. Il ne restera plus comme solution pour y échapper que d’aller vivre à la campagne en autarcie, sans aucune technologie, dans et la misère. Et encore… : par des impôts et les taxes locales, vous serez forcément repérés, et comme vous n’aurez aucun compte numérique, le système comprendra immédiatement que vous êtes un dissident, un « déviant », un « divergeant ».

        Aimé par 1 personne

      2. Bonsoir,

        Merci pour cette information. Donc l’ONU est partenaire de what3words. Très intéressant…

        Votre commentaire est excellent et j’espère qu’il sera lu par le plus grand nombre. Quant à moi, je vous rejoins totalement dans vos propos.

        Cordialement,

        J'aime

  2. On peut dire que c’est une grosse tentative de pixeliser le monde. Dans la continuité de la vague numérique qui hypnotise les gens – allez savoir pourquoi ? – alors que chacun revendique plus de liberté, d’espace vital et de tranquillité…
    Les start-ups, sida moderne de notre société abruto-consumériste, se régalent d’une telle bêtise. Trop occupé à lorgner le boîtier de sa « télécommande » et à caresser ses touches, l’utilisateur ne voit pas l’énorme verge sur le point de lui déchirer l’anus.
    Un ami avait développé une start-up qui marchait du tonnerre. Elle vendait des crêpes virtuelles, donc immangeables, mais elle vendait beaucoup et l’affaire tournait bien. Un jour il a eu des remords et a tout plaqué. Il m’a avoué qu’il aimait trop les vraies soirées crêpes, avant de mettre fin à ses jours avec l’application Purgatoire (éditeur inconnu).

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.