Santé : Il n’y aurait pas 2 types de diabète, mais 5 !

Publié par

 

Les 10 symptômes du diabète

Time : 4 mn 31

 


 

Il n’y aurait pas 2 types de diabète, mais 5 !

 

Diabète - 1

 

 

 

En se basant sur une vaste étude, des chercheurs suédois estiment qu’il n’existe pas deux formes de diabète mais cinq.

 

Quand on parle de diabète, on en distingue généralement deux : le diabète de type 1 et le diabète de type 2. Mais des chercheurs de l’Université de Lund, en Suède, remettent en cause cette dichotomie : dans une étude publiée dans The Lancet Diabetes and Endocrinology, ils expliquent avoir étudié les dossiers de plus de 10 000 patients diabétiques de Suède et de Finlande et être parvenus à la conclusion qu’il existe non pas 2 types de diabète mais 5 !

 

Jusqu’à présent, on divise le diabète en deux groupes. Le diabète de type 1, habituellement découvert chez les personnes jeunes et touchant 10% des diabétiques, est une maladie auto-immune : l’organisme ne reconnaît plus les cellules bêta dans le pancréas, qui ont pour rôle de produire l’insuline, et les détruit. Le corps n’a alors plus aucun moyen de réguler son taux de sucre, qui s’élève. Quant au diabète de type 2, qui touche le reste des diabétiques (donc la grande majorité), deux anomalies peuvent être responsables de l’hyperglycémie des malades : soit le pancréas fabrique toujours de l’insuline mais pas assez (c’est l’insulinopénie), soit cette insuline agit peu, on parle alors d’insulinorésistance. Il s’agit d’une maladie évolutive qui ne se manifeste généralement qu’après 40 ans. Mais pour les chercheurs suédois, le diabète de type 2 englobe en fait quatre catégories : deux formes sévères de la maladie et deux formes plus bénignes.

 

 

Ne dites plus diabète de type 2 mais diabète insulinodépendant et insulinorésistant

Parmi les formes sévères d’abord, l’on trouve le « diabète insulinodépendant sévère » et le « diabète insulinorésistant sévère« . Le premier ressemble au diabète de type 1 : les patients ont un indice de masse corporelle (IMC) relativement faible, manquent d’insuline et la maladie apparait tôt. Pourtant, ils ne présentent aucun anticorps révélateur d’une maladie auto-immune, d’où la différence avec le diabète de type 1. Ces patients ont un risque plus élevé de rétinopathie diabétique que les autres, ont remarqué les chercheurs. Le diabète dit « insulinorésistant sévère » est, lui, lié au surpoids ou à l’obésité, et les cellules répondent difficilement à l’insuline. Ces patients présentent la plus forte probabilité d’avoir une maladie du foie ou une insuffisance rénale chronique.

 

Quant aux formes plus bénignes, l’une d’entre elles est un diabète dit « léger » lié à un IMC élevé (et donc de l’obésité), l’autre un diabète « léger » lié à l’âge, et donc observé chez les patients les plus âgés. « Ces résultats sont très importants, nous faisons un bond en avant vers une médecine personnalisée. », s’est réjoui auprès de la BBC Leif Groop, co-auteur de l’étude. « Les trois formes graves du diabète (diabète de type 1, « diabète insulinodépendant sévère », « diabète insulinorésistant sévère », ndlr),  pourraient être traitées plus sévèrement que les deux formes plus bénignes. »

 

Puisque les patients atteints de « diabète insulinodépendant sévère » ont un risque plus élevé de rétinopathie diabétique et ceux touchés par un « diabète insulinorésistant sévère » un risque plus élevé de maladies du foie ou rénale, ils devraient bénéficier d’un suivi personnalisé pour réduire le risque de développer ces complications, estiment les chercheurs. Toutefois, avant de changer quoi que ce soit dans la classification du diabète, il est nécessaire de vérifier que cette étude, uniquement réalisée sur des Scandinaves, s’applique aussi à d’autres populations, comme les Asiatiques et les Africains. En effet, les diabètes sont liés à des facteurs environnementaux et génétiques.

 

Diabète - 2

 


 

Source :

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/diabete/il-n-y-aurait-pas-2-formes-de-diabete-mais-5-selon-des-chercheurs_121769

11 comments

  1. La fille de mon ex épouse ( la dernière lol ) est diabétique ( je ne sais pas quel type ) , j’ai retrouvé un écrit qu’elle m’avait envoyé :
    C’est dérangeant la souffrance des autres. De toute façon, que peut-on faire pour aider quelqu’un qui doit faire attention à chaque repas, à chaque bouchée ? Peut-être ne pas trop lui proposer de chocolats par exemple Une chose que je déteste au plus haut point : les pots organisés par les collègues. Non seulement, je ne suis pas très sociable à la base, mais en plus il faut boire et manger avant un repas ! Comment mieux désorganiser un diabète ? Sinon, on peut se contenter d’un verre d’eau mais cela risque de choquer et ce n’est pas un comportement très social que de ne partager ni boisson ni nourriture. A chaque tribu ses rites Et je ne fais pas partie de cette tribu, même si je me comporte comme l’un des leurs et que j’en paie les pots cassés ensuite.
    Je ne peux pas passer une journée ni même plus de quatre heures sans faire un contrôle ! Ah ! Que j’aimerais pouvoir faire une pause dune journée seulement ! Jai déjà essayé, j’en ai payé le prix fort.
    Quelle impression étrange de se dire que sa vie ne tient qu’à une cartouche d’insuline et que si on se retrouve coincé quelque part sans, en vingt-quatre heures on est mort
    Chaque jour, plusieurs fois par jour, je sais que je suis malade. Cette saloperie de maladie réclame une attention permanente. Alors, par pitié, ne venez pas me dire qu’aujourd’hui on vit bien avec un diabète ……
    P.S : Elle m’avait envoyé ce mail après que je lui avais écrit que je ne pouvais pas l’accueillir car je venait de faire un malaise épileptique avec perte de conscience ……..
    Ce n’était pas une dispute, mais une mise au point : Chacun son calvaire …………..
    Francis


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.