Ne mangez plus ce poisson, il détruit votre santé !

Publié par

Time : 6 mn 46

 


 

Panga

 

Poissons Panga - 2

 

La mondialisation dans votre assiette

 

 

 

Parmi les aliments phares des régimes, on retrouve le poisson. Permettant d’équilibrer les repas et étant faible en calories, le poisson est aussi riche en saveurs. Mais afin d’éviter des coûts faramineux pour perdre du poids, certaines personnes se résignent à acheter les poissons les moins chers du commerce.

 

Toutefois, leur prix peut s’avérer être un indice sur leur qualité comme c’est le cas de ce poisson en particulier qui est très dangereux pour la santé ! Découvrez pour quelle raison vous devez absolument arrêter d’acheter du poisson Panga.

 

 

Le Panga, un des poissons les plus toxiques : 

Le Pangasius hypophtalmus est un poisson que l’on retrouve sur les étals des poissonneries à un prix très bas. Il est produit de manière industrielle au Vietnam et provient d’une des rivières les plus contaminées de la planète, le Mékong.

 

Des hormones recueillies dans l’urine séchée des femmes enceintes sont injectées chez les femelles du poisson Panga afin d’augmenter le taux de natalité et donc, la production. L’élevage se fait dans de grands parcs du Mékong contenant des quantités impressionnantes de micro-organismes toxiques s’imprégnant dans la chair du poisson. Les poissons sont nourris à partir d’une farine importée du Pérou élaborée à base de cadavre de poissons mélangés à du Manioc, du soja et diverses céréales. Une fois le gavage achevé, les pisciculteurs récupèrent les énormes poissons et le découpage en filet se fait par des ouvriers chinois. Les filets sont envoyés congelés vers l’Europe.

 

Les États-Unis ont interdit la consommation de ce poisson au vu des risques de santé publique. Aucune réglementation sanitaire n’est requise en Chine concernant l’élevage du poisson Panga, cependant, plus nous en achetons, plus nous incitons l’élevage et la continuité de la vente de ce poisson toxique. 

 

De plus, le poisson Panga ne contient que peu de valeur nutritive et son apport en oméga-3 est insuffisant. C’est pourquoi, il est primordial pour notre santé de bien choisir le poisson que nous consommons. Découvrez quel poisson choisir pour préserver votre santé.

 

 

Quel poisson choisir pour préserver sa santé ?

Au-delà des conséquences de la surpêche pour notre environnement, le fait de mal choisir un poisson est dangereux pour notre santé. Les poissons d’élevage sont peu recommandés au vu des modifications génétiques et de leur exposition à un grand nombre de toxines, d’antibiotiques et de pesticides. Ces derniers, les antibiotiques et les pesticides, sont donnés aux poissons afin de les aider à survivre et à combattre les poux de mer. De plus, leur alimentation est malsaine.

 

Par conséquent, mieux vaut miser sur les poissons dits sauvages et issus de la pêche durable.

C’est le cas des poissons ci-dessous :

  • Cabillaud du pacifique [*] 
  • Colin d’Alaska [*] 
  • Hareng
  • Maquereau
  • Sole d’Hastings
  • Saumon du pacifique [*] 
  • Merlu blanc du Cap

 

 

Depuis janvier 2002, une réglementation européenne oblige à ce que le nom scientifique du poisson, la zone où il a été pêché ou son pays d’élevage ainsi que la méthode de production soient notifiés sur l’étiquette. Et depuis 2014, les commerçants doivent également ajouter l’indication de l’engin de pêche et préciser plus spécifiquement la zone de pêche. Cependant, les étiquettes figurant sur les emballages ne sont pas toujours très fiables car ces réglementations ne sont que très peu respectées. Une double vigilance est donc nécessaire afin de bien choisir son poisson, en posant des questions au poissonnier vis-à-vis des étiquettes par exemple.

 

Afin de préserver les nutriments du poisson, dont les oméga-3 bénéfiques pour la santé cardiaque, cérébrale et oculaire ; le type de cuisson est également très important. Veillez à utiliser un mode de cuisson doux comme la vapeur, la cuisson pochée, la papillote, le bain-marie ou la marinade.

 


 

Time : 59 mn 34

 


 

Poissons Panga - 1

 


 

Source :

https://www.consoglobe.com/panga-mondialisation-assiette-3315-cg

https://www.santeplusmag.com/ne-mangez-plus-poisson-detruit-sante/

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1001256/pangasius-poisson-de-la-controverse-agence-inspection-aliments-epicerie

 

Note :

[*] Voir la zone de pêche.

20 comments

    1. Merci Jean-Claude. Certains ‘sites’ ont essayé de faire passer cette information pour un hoax (faux / rumeurs / etc…), mais comme tu as pu le constater, j’ai inséré 2 vidéos officielles et l’ensemble est sourcé.

      J'aime

  1. Il y a déjà longtemps que j’ai appris que ce pois(s)on était très nocif, ce n’est pas nouveau, mais hélas beaucoup semblent l’apprendre, il faut continuer à informer. Comme le saumon d’élevage, le thon bourré de mercure…

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s