L’Europe de la Défense est « contraire aux intérêts de la France »

Publié par

Time : 28 mn 42

 


 

L’Europe de la Défense est « contraire aux intérêts de la France »

 

Rachel Marsden

Rachel Marsden

 

 

 

Une Défense européenne, indépendante et unanime est-elle réellement possible ? Le Clash aborde ce sujet sensible avec Younous Omarjee, député européen La France Insoumise et Emmanuel Dupuy, président de l’IPSE, délégué général des Centristes, chargé des Relations Internationales.

 

Selon certaines sources européennes, face à l’inflexibilité d’Angela Merkel, Emmanuel Macron et Bruno Le Maire auraient jeté l’éponge sur leur projet de budget de la zone euro. Mais qu’en est-il du projet d’Europe de la Défense, défendu avec ardeur par le Président de la République en septembre dernier à la Sorbonne ?

 

Emmanuel Macron déclarait ainsi vouloir approfondir l’Europe de la Défense. Déjà en 1954, le projet de la Communauté européenne de la Défense était porté par la France, mais le projet avait rapidement été tué dans l’œuf… Par la France. Younous Omarjee, député européen la France Insoumise depuis 2012, n’est pas très optimiste: « Ça a fait pschitt en 1954 et je pense que ça fera pschitt également. Parce que l’Europe de la Défense par nature, est une impossibilité, en tout cas elle est contraire aux intérêts de la France […] Nous considérons, nous, qu’il est possible de faire l’Europe sans défaire la France. »

 

Emmanuel Dupuy, président de l’IPSE (Institut Prospective et Sécurité en Europe), délégué général des Centristes, chargé des relations internationales, constate que la France devra prendre un rôle plus important suite au Brexit : « La France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, c’est 80% des dépenses militaires de l’Union européenne et que la France assume depuis ou à cause du départ britannique, 25% de ce que l’Europe consacre en matière de Défense. Il y a une nécessité d’acquérir une indépendance européenne. »

 

Lors de la conférence de Munich en février dernier, le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg avait déclaré : « Nous saluons les initiatives européennes, mais elles ne doivent pas conduire à des doublons avec l’Otan. », signifiant une méfiance de l’alliance atlantique vis-à-vis des initiatives européennes. Comment dans ces conditions concilier l’Otan et la défense européenne ? À l’instar du Président de la République qui observe un « désengagement des États-Unis« , Emmanuel Dupuy invoque « un principe de réalité« , mais estime que la France peut changer la donne en prenant l’initiative au sein de l’Alliance atlantique grâce à la « capacité de leadership que la France peut incarner face à l’Allemagne« . Younous Omarjee a une position divergente. Il estime d’une part que l’Europe de la Défense ne peut être indépendante « parce qu’elle est arrimée à l’OTAN » et d’autre part qu’il « faut penser le temps long. Donald Trump n’est pas là pour toujours et il y a aux États-Unis un intérêt évident. Pour que les États-Unis continuent à être cette superpuissance dans le monde, elle a un intérêt évident à demeurer une superpuissance militaire et en particulier en Europe« .

 

Sur la question des tensions entre l’Europe, l’Otan et la Russie, le député France Insoumise considère qu’il faut reprendre le dialogue avec la Moscou : « Tout doit être fait aujourd’hui au contraire pour faire baisser la tension, parce qu’en tant que Français, nous savons la valeur d’un partenariat avec la Russie et nous savons aussi les dangers que cela représente d’une confrontation avec les Russes. ». Il fustige en outre les errements de certains députés européens sur la question : « Si on écoutait les députés européens qui s’expriment de manière irresponsable en plénière au Parlement européen, ça ferait longtemps qu’on ferait la guerre. »

 

Le président de l’IPSE et chargé des relations internationales chez les Centristes y voit un avantage certain de se coordonner entre Européens notamment sur l’armement : « Si nous n’investissons pas à plusieurs sur un certain nombre de matériels, je vais n’en citer que trois, l’avion du futur, bien sûr nous avons trop d’avions en Europe, nous avons le Rafale, l’Eurofighter, le Gripen. Mais si nous n’investissons pas maintenant dans l’avion de 5e ou de 6e génération, les Européens ne seront même plus en capacité de fournir un avion à capacité extérieure. Donc il y a une urgente nécessité à construire des champions européens en matière aérospatiale. ».

 

Est pointé également le problème inhérent au fonctionnement des institutions de l’Union européenne, l’unanimité des 28 et bientôt des 27 États membres. Pour Younous Omarjee, il s’agit ici d’une perte de souveraineté : « Aller vers une véritable défense européenne avec en finalité une armée européenne, c’est défaire les instruments essentiels de la souveraineté. »

 

 

L_Europe de la Défense - 11

 


 

Source :

https://www.nato.int/nato-welcome/index_fr.html

https://www.securityconference.de/en/activities/munich-security-conference/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_du_traité_de_l%27Atlantique_nord

https://fr.sputniknews.com/radio_desordre_mondial/201804061035833578-defense-europe-france/

5 comments

  1. Si l’on parle de « Défense et d’intérêts de la France » on peut évidement considérer l’armée mais les civils ont les moyens de faire agréablement la plus grande part du travail sans attendre que l’état trouve la bonne organisation et les moyens désiré. Cela a déjà été réalisé dans le monde et est maintenant proposé à l’Europe :

    SOMMET GLOBAL DE LA PAIX. L’Union mondiale des scientifiques pour la paix.
    « L’ancien président du Mozambique et actuel président de l’Union africaine, Joaquim Alberto Chissano, a fait une présentation très remarquée de ces méthodes qu’il a mises en pratique dans son pays pour mettre fin à 20 ans de guerre civile et rétablir un état de paix durable. »
    https://www.gusp.org/fr/sommet-pour-la-paix-mondiale/

    « Baisse inattendue de la criminalité dans plusieurs villes aux États-Unis : La presse américaine s’en fait l’écho »
    http://www.mt-maharishi.com/actualites_baissecriminalite.html

    « Le Projet Cohérence »a utilisé avec succès la Technologie invincible de défense pour rapidement mettre fin à sa guerre avec le Pérou. »
    http://davidleffler.com/2011/coherence_francais/

    « Le nouveau rôle des forces armées: Prévenir l’apparition d’ennemis Le renouveau d’une approche ancienne du maintien de la Paix »
    http://davidleffler.com/2009/nouveau-role-des-forces-armees/

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.