Les mystères du ranch de l’Utah | The lair of a Skinwalker

Publié par

Début : 6 mn 35

Time : 2 h 33 mn

 


 

Ranch de l'Utah - 1

Entrée du ranch

 

 

 

La conférencière

Elisabeth de Caligny est une conférencière qui intervient aussi sur divers médias du net. Chercheuse mais avant tout conteuse, elle a un intérêt marqué pour l’ufologie et les sujets touchant au paranormal et au mystérieux.

 

 

Le sujet de la conférence 

Dans le sud-est de l’Utah, le Ranch Skin Walker, plus connu sous les appellations Ranch de l’Utah ou encore Ranch Gorman connaît une activité paranormale intense depuis une cinquantaine d’années.

 

Dans les années 90, la famille Gorman qui vient d’acquérir la propriété va se trouver confrontée à des phénomènes de tous ordres : apparitions de lumières et d’ovnis, disparitions et mutilations d’animaux, confrontation à des sortes de loups géants, phénomènes de poltergeists, et autres ….

 

Terrorisée, elle fera appel à une association de recherche scientifique privée, le NIDS, qui étudiera les phénomènes. La famille finira par quitter des lieux mais à ce jour, il semblerait que l’activité ufologique et paranormale n’ait toujours pas cessée ….

 

 

Tom Gorman

Tom Gorman

 


 

Les Mystères du Ranch de l’Utah

 

Ranch de l'Utah - 5

 

Les phénomènes observés

 

 

 

 

1. Les phénomènes observés par les Gorman 

Vers la fin de 1994, Tom et Ellen Gorman achetèrent le ranch pour y élever du bétail. Il était inoccupé depuis plusieurs années.

 

Au bout de quelques mois, ils commencèrent à voir des boules lumineuses de diverses couleurs, blanches, jaunes et bleues, qui se déplaçaient autour du bétail et de leur maison. Ils observaient souvent des « globes » de la taille d’une balle de base-ball de couleur bleue, brillante, « remplis d’un liquide tourbillonnant, chargé électriquement », qui faisaient baisser les lumières quand ils passaient près de la maison. Ils observèrent aussi des nuages étranges, « remplis de lumières » qui « explosaient silencieusement ».

 

Plusieurs animaux disparurent sans laisser de traces et d’autres furent découverts morts, mutilés. Tom Gormanper dit 14 bêtes sur un total de 80 animaux.

 

Un jour, un énorme « loup » s’attaqua à un veau. Les Gorman tirèrent dessus. Le « loup » fut touché de plusieurs balles mais il disparut dans les bois. Les traces de l’animal s’arrêtaient soudainement, mais un morceau de chair fut retrouvé sur le sol.

 

Il y eut également une activité de type « poltergeist » : des portes qui claquaient, des objets qui disparaissaient et qui étaient ensuite retrouvés ailleurs. Certains incidents ressemblaient à de mauvais tours : le poivre était retrouvé dans la salière et vice-versa… Une fois, Ellen Gorman retrouva sur la table de la cuisine les provisions qu’elle avait rangées dans les placards. En outre, ils entendaient parfois des voix qui riaient et qui se moquaient d’eux dans un langage inconnu.

 

Tom et Ellen Gorman ont observé un appareil triangulaire qui se déplaçait silencieusement et dont la structure noire projetait des lumières multicolores.

 

Tom Gorman a également vu « une version silencieuse, miniature, de l’avion F-117 », se déplaçant lentement à environ 7 mètres. Un autre soir, son épouse, qui revenait à la maison en voiture, se retrouva sous l’ombre d’un énorme engin triangulaire noir qui avança en même temps qu’elle, à 10 mètres au-dessus de la voiture.

 

De tels engins silencieux ont été observés dans les environs. Un voisin, Gonsalez, a vu un OVNI en forme de chapeau mexicain. Une autre fois, il a vu un disque argenté qui a semblé « être absorbé par la corniche ». Cela pourrait suggérer le passage dans une « autre dimension ».

 

Les Gorman ont vu, à plusieurs reprises, des créatures comme le « sasquatch » ou le « big foot ». Ils ont entendu des grognements sinistres, ont senti des odeurs de musc nauséabondes, et ont vu, en même temps, des objets volants silencieux « ressemblant à un réfrigérateur », planant aux alentours, provoquant la panique dans le bétail, et disparaissant soudainement. Ils semblaient analogues aux « chupas » qui ont attaqué des populations isolées dans le nord-est du Brésil.

 

On a trouvé quatre taureaux, pesant chacun plus de 1000 kilos, enfermés, endormis, à l’intérieur d’une remorque qui n’avait pas servi depuis des années. Lorsqu’ils se sont réveillés, les taureaux ont dévasté l’intérieur, et cela a été un travail de fou pour arriver à les sortir de là. Une autre fois, Tom Gorman a vu un troupeau de vaches se séparer soudainement en deux, comme si une force invisible se trouvait entre elles. Cette chose invisible produisait un fort champ magnétique qu’il détecta avec sa boussole.

 

 

2. Des « portes dimensionnelles » ?

Un chapitre du livre relate des observations relatives à l’apparition d’une sorte de « fenêtre » circulaire flottant dans le ciel.

 

D’étranges structures de couleur orange apparaissaient dans le ciel. Tous les membres de la famille ont vu, des dizaines de fois, ces structures qui semblaient planer à faible altitude au-dessus des cotonniers, à environ un kilomètre et demi.

 

Cette « fenêtre » était observée, après la tombée de la nuit, toujours à peu près au même endroit. Une nuit, Tom Gorman aperçut, à l’intérieur du cercle, ce qui lui parut être « un autre ciel ». A travers ses jumelles, il vit distinctement un ciel bleu.

 

Une nuit, Tom Gorman vit un objet noir se déplaçant et grossissant rapidement au centre de la fenêtre orange. Cet objet sembla sortir du « trou » dans le ciel et s’enfonça rapidement dans la nuit. Cela convainquit Tom Gorman qu’il y a une sorte de « porte dimensionnelle » à travers laquelle des objets peuvent entrer et sortir de notre réalité.

 

En juin 1996, des rumeurs ayant commencé à se répandre sur d’étranges événements associés à la ferme, un visiteur vint se livrer à une sorte de méditation au milieu d’un champ, les yeux fermés et les bras levés. Soudain, quelque chose se déplaça rapidement dans le bois voisin. Une forme floue sortit du bois et fonça vers l’homme, s’arrêta devant lui et laissa échapper « un rugissement animal du fond de la gorge », ressemblant à moitié à celui d’un ours, à moitié à celui d’un lion. L’étranger, terrifié, se mit à crier de façon hystérique et quitta la propriété pour ne jamais y revenir.

 

Au cours de l’été 1996, Tom Gorman vit ses trois chiens de garde favoris partir à la poursuite d’un globe bleu, de la taille d’une balle de base-ball. Ils le poursuivirent dans un bois proche, Tom Gorman les entendit hurler puis n’entendit plus rien. Effrayé, il attendit le matin pour aller voir. Il les trouva brûlés, incinérés. Les Gorman décidèrent alors de vendre le ranch.

 

Le NIDS acheta la propriété en août 1996 et décida de lancer une étude scientifique, la famille Gorman déménageant à 40 kilomètres de là. Tom accepta de venir tous les jours pour s’occuper du ranch et du troupeau, et pour aider l’équipe de NIDS.

 

 

3. Les incidents observés par l’équipe de NIDS 

De la fin de 1996 à l’été 2004, l’équipe de NIDS, menée par le biochimiste Colm Kelleher, installa un laboratoire permanent. Le but était de collecter des données dans les domaines magnétique et électromagnétique, ces données concernant aussi, dans le spectre visible et UV, les manifestations lumineuses de type OVNI.

 

L’équipement était composé d’un dispositif d’acquisition de lumière avec des lentilles de Fresnel, d’un spectromètre relié à un ordinateur portable, de jumelles de vision nocturne, de caméras vidéos adaptées pour la vision nocturne, d’analyseurs de fréquence radio, de détecteurs de micro-ondes, etc.

 

C’est en 2002 que le journaliste George Knapp fut invité à venir sur le ranch. Autorisé à parler des événements,George Knapp écrivit un article en deux parties publié dans un journal de Las Vegas et reproduit dans plusieurs publications, dont le “UFO Magazine” britannique (janvier et février 2003) et le “UFO Magazine” américain (2003).

 

Les membres de l’équipe ont vu des boules lumineuses volantes (ou « globes »), sans pouvoir, cependant, les enregistrer clairement.

 

 

4. Le « tunnel »

Le 25 août 1997, deux membres de NIDS en observation de nuit au bord d’une falaise, aperçurent, vers 2 heures 30 du matin, une faible lumière juste au-dessus du sol, visible avec de puissantes jumelles de vision nocturne (amplifiant électroniquement la lumière ambiante). C’était une lumière d’un jaune sale qui se développa pour former une sorte de « tunnel » d’environ 1,20 mètre de diamètre.

 

L’un des deux témoins aperçut une créature sombre, haute d’au moins 1,80 mètre, qui en sortit en rampant et s’en éloigna en marchant, après quoi le tunnel commença à rétrécir et disparut rapidement. L’autre témoin ne vit que la lumière.

 

Les photos prises furent décevantes. On ne voyait, sur l’une d’elles, qu’une faible lumière floue.

 

 

5. Les mutilations de bétail

Le 10 mars 1997, un jeune veau a été tué et mutilé, en plein jour, pendant une brève absence de l’équipe partie de l’autre côté d’une colline pendant moins de 45 minutes. Ce cas a été publié sur le site Web de NIDS. Sur ce site, le docteur Kelleher a évoqué un lien possible entre ces mutilations et l’émergence d’une épidémie d’encéphalopathie spongiforme transmissible en Amérique du Nord. Selon cette étude, il y a une curieuse coïncidence entre les zones d’extension des deux phénomènes. Colm Kelleher spécule que l’objet de ces mutilations pourrait être la surveillance de la maladie, et aussi de nous en alerter.

 

Cependant, Gildas Bourdais se demande pourquoi il n’y a pas davantage de mutilations dans les pays, comme l’Angleterre, où cette maladie s’est le plus répandue.

 

 

6. Cercle de glaceet bruits souterrains

En février 2002, un cercle parfait est apparu la nuit dans une mare gelée, pas très loin de la maison. Un médium local (remote viewer) venu sur la propriété déclara que le cercle avait été produit par une technologie installée sous terre.

 

On notera que ce type de cercle de glace a aussi été observé en Suède (1992) et en Ontario (2000)…

 

Les Gorman avaient souvent entendu des bruits, provenant du sous-sol, de grosses machines ou d’équipement métallique. Les propriétaires précédents les avaient avertis de ne pas creuser le sol ! De tels bruits bizarres ont aussi été entendus en d’autres lieux (vallée de San Luis et région des « Four corners »). C’est dans la vallée de San Luis (au sud du Colorado) que se produisit, en 1967, le premier cas médiatisé de mutilation, celui du petit cheval “Snippy” (appelé en fait “Lady”). Christopher O’Brien cite, dans « The mysterious valley » (1996), un témoignage sur des bruits étranges : de forts bourdonnements et grondements profonds entendus tout près du sol, dans la zone des Great Sand Dunes.

 

 

7. Autres Dimensions ou Univers parallèles ?

Colm Kelleher et George Knapp se réfèrent à plusieurs théories scientifiques sur l’existence d’un ou plusieurs univers parallèles.

 

Le physicien Eric Davis, qui a travaillé pour NIDS, a, lors d’un symposium du MUFON en 2001, décrit ce que pourrait être un “trou de ver”. Il semble confiant dans la possibilité que l’on puisse un jour en réaliser un, en puisant dans une source d’énergie fantastique surnommée « l’énergie du point zéro ». Il note que, des plus de 650 cas enquêtés par NIDS, plusieurs dizaines impliquent des manifestations du type « trou de ver », et il inclut dans la liste les phénomènes observés sur le ranch de l’Utah.

 


 

Ranch de l'Utah - 4

 

Le NIDS à la rescousse

 

 

 

En 1996, Kelleher ne le réalisait pas encore mais le ranch des Gorman était sur le point de devenir son deuxième domicile. Kelleher est l’administrateur adjoint du NIDS, le National Institute for Discovery Science, une association de recherches basée à Las Vegas et fondée par un homme d’affaire de la région Robert Bigelow. L’intérêt que Bigelow portait depuis longtemps aux phénomènes paranormaux, que ce soit les ovnis, les mutilations d’animaux ou la conscience humaine, l’a amené à rassembler une impressionnante équipe de physiciens, ingénieurs, psychologues et d’autres professionnels ayant un niveau d’études doctorales uniquement dans le but d’étudier des sujets qui sont largement ignorés par la science conventionnelle.

 

Au milieu de l’année 1996, les Gorman étaient au bord de l’asphyxie. Ceux qui connaissent Tom Gorman disent qu’il s’en voulait de cette suite d’événements étranges qui avaient ruiné son projet de ferme. Il ne voulait pas abandonner mais se sentait maudit et était prêt à partir dans l’intérêt de sa famille. Alors que cela ne lui ressemblait pas du tout, il raconta en partie son histoire à un journaliste. Un journaliste reconnu de Salt Lake City en entendit parler, vint au ranch et discuta avec la famille. Des photos furent prises, et une agence de presse enregistra l’histoire. C’est ainsi que Bob Bigelow obtint les premières informations relatives au ranch.

 

Bigelow et son équipe s’envolèrent pour l’Utah et se présentèrent eux-mêmes aux Gorman. Les membres du NIDS vérifièrent l’histoire, interrogèrent les voisins et évaluèrent l’histoire apparemment incroyable des Gorman. Bigelow proposa immédiatement d’acheter le ranch avec l’idée d’en faire un laboratoire de recherche interactive dans le domaine du paranormal, une sorte d’expérience en continu qui devait apporter des éclaircissements sur des questions qui avaient été abordées de manière sceptique par les scientifiques. Etonnamment, il persuada les Gorman de rester au ranch en tant que gardiens.

 

A ce moment-là, la famille était un véritable naufrage. Les ovnis, les balles de lumières, les mutilations de bétails, les disparitions d’animaux, les apparitions de Bigfoot et les légendes de Skinwalker étaient déjà difficiles, mais ils avaient également subi des séries continues d’événements les touchant personnellement. Des choses se produisaient à l’intérieur de leur maison au point de rendre une vie normale impossible. Ils ont vu des apparitions dans leur maison, des lumières aveuglantes, des créatures noires scrutant à travers les fenêtres. Les meubles, les outils et les objets de tous les jours étaient déplacés, disparaissaient ou réapparaissaient à des endroits totalement inhabituels.

 

Personne ne pouvait dormir. Lorsqu’ils arrivaient à dormir quelques heures, ils étaient harcelés par de violents cauchemars, découvrant souvent plus tard que plusieurs membres de la famille avait fait des rêves identiques. Les deux enfants, étudiants brillants avant d’arriver au ranch virent leur niveau scolaire chuter. Mme Gorman perdit son travail à la banque locale à cause de ses absences répétées et de ses inquiétantes histoires à dormir debout. Espérant que le nombre leur apporterait la sécurité, les Gorman dormaient toutes les nuits sur le sol devant la porte de leur chambre.

 

Les gens du NIDS ont offert un support moral, émotionnel et financier aux Gorman. De plus, ils avaient un plan. Le ranch offrait semble-t-il une opportunité unique de légitimer des études sur toute une série d’activités paranormales. Ils s’efforcèrent de fermer le ranch, de l’équiper avec des équipements de surveillance de haute technologie, firent venir du personnel formé, présent vingt-quatre heures sur vingt-quatre, et observèrent ce qui s’y passait.

 

Certains habitants se demandaient de manière sarcastique ce que les profiteurs de Las Vegas avaient réellement en tête. La possibilité d’une espèce d’arnaque était souvent évoquée. Les partisans des ovnis se plaignaient que Bob Bigelow était un « homme de l’ombre » qui pouvait avoir des liens avec la CIA et qu’il était là pour, d’une manière ou d’une autre, s’accaparer le marché d’ET. Ils réclamèrent que, quoi qu’il se produise dans le ranch, soit immédiatement soumis à leur évaluation. Et les détracteurs du paranormal prédirent que l’équipe du NIDS reviendrait les mains vides parce que les événements inexpliqués s’expliquent à partir du moment où une observation stricte est mise en place.

 

Il s’est avéré par la suite que les trois groupes étaient dans l’erreur. Le NIDS a bien fermé le ranch aux observateurs externes mais absolument pas dans l’idée de gagner de l’argent. De même que ni la CIA ou toute autre agence gouvernementale n’ont eu la moindre entrée ou accès aux événements qui se sont produits sous l’observation du NIDS. Et les événements eux-mêmes n’ont pas cessé ou ne se sont pas évaporés.

 

Pendant les six dernières années, les événements du ranch ont été sous surveillance constante. Les témoins, y compris des scientifiques de haut niveau ainsi que des représentants de la loi, ont documenté une série d’activités inhabituelles, à en confondre l’imagination. Mais il y a eu un blackout quasi total concernant les informations disponibles sur le site.

 

En accord avec Bigelow, ce reporter était autorisé à avoir le premier accès au ranch, aux scientifiques et aux hommes de loi qui l’ont étudié. Les interviews ont été réalisées avec le personnel du ranch, mais aussi avec les membres de la communauté qui avaient témoigné d’événements inhabituels. Et plusieurs nuits ont été passées dehors sur le ranch lui-même, attendant des lumières étranges ou d’autres manifestations.

 

De tous ceux qui ont mené cette étude, personne ne peut dire ce qui se passe réellement ici. Les chercheurs du NIDS n’affirment rien. Ils collectent simplement des données et essayent de leur trouver un sens.

 

Ranch de l'Utah - 2

 

 


 

Army Colonel Reveals Amazing Skinwalker Ranch Stories

 

Time : 9 mn 43 [Vostvfr]

 


 

The truth is out there

 


 

Source :

https://rr0.org/org/us/asso/NIDS.html

http://www.nidsci.org/discovery-science/

http://www.skinwalkerranch.org/rank.html

https://en.wikipedia.org/wiki/Skinwalker_Ranch

https://en.wikipedia.org/wiki/National_Institute_for_Discovery_Science

https://www.mondenouveau.fr/ovnis-et-phenomenes-etranges-dans-un-ranch-de-lutah/

http://www.ovniparis.fr/agenda/archives/les-mysteres-du-ranch-de-l-utah-avec-elisabeth-de-caligny.html

http://mystere-paranormal.over-blog.com/2017/09/le-ranch-gorman-un-petit-ranch-du-nord-de-l-utah-pourrait-etre-l-endroit-le-plus-etrange-de-la-terre.html

 

Ouvrage :

 Ranch de l'Utah - 3

 

La science confrontée à l’inexpliqué (Le ranch de l’Utah) – Colm A. Kelleher,George Knapp,Francis Turcat (2008)

 

En septembre 2006, Gildas Bourdais a donné, en Irlande, une conférence sur ce cas, dont la retranscription a été publiée sur le site http://www.ovni.ch, ainsi que dans les numéros 384 et 385 (parus en février et avril 2007) de « Lumières dans la nuit ».

 

« Hunt for the Skinwalker » (« Chasse au Skinwalker ») est le titre d’un livre paru fin 2005 aux Etats-Unis. En 2008, ce livre a été publié en langue française sous le titre : “La science confrontée à l’inexpliqué” (éditions Le Mercure Dauphinois). Les auteurs en sont le biologiste Colm Kelleher (docteur en biochimie de l’Université de Dublin) et le journaliste George Knapp, ce dernier étant bien connu pour ses enquêtes sur les OVNIs. Ils y révèlent les nombreux phénomènes qui se sont produits sur un ranch dans l’Utah : lumières, phénomènes de « poltergeist », apparitions fantomatiques, mutilations animales…

 

Ces événements ont été discrètement étudiés pendant plusieurs années par une équipe scientifique de NIDS (« National Institute for Discovery Science ») sous la direction du docteur Kelleher. Le NIDS est une organisation privée fondée en 1995 par Robert Bigelow.

14 comments

    1. Je ne saurais répondre Nuage. Tout ce que je sais, c’est que cette affaire intéresse le NIDS, l’US Army et la CIA (mais cette dernière beaucoup plus discrètement).

      J'aime

    1. Les interventions de la fille sont dérangeants. C’est exact.

      Pour la conteuse, étant habitué à ses interventions, je me suis habitué.

      Pour ma part, je supprime la vidéo et je garde que la piste audio (que je retravaille) et je l’écoute sur mon Mp3.

      Le sujet par lui-même est très intéressant.

      Je ne sais pas ce que tu (vous) en penses.

      J'aime

  1. Je n’en pense rien juste parce que je ne veux pas avoir peur ! 😉 Mais sinon : pourquoi pas ? Il y a tant de choses inexpliquées, mais je reste assez cartésienne, du moins de loin, parce que sur place ça pourrait être différent ! Je préfère encore rencontrer le blob au coin d’un bois, de jour si possible ! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.