Les humains constituent 0,01 % de la vie sur Terre – mais ça ne les empêche pas de saccager les 99,99% restant (Vidéo)

Publié par

 

Arbre - Main

 

Nous sommes les moins nombreux, mais les plus gênants

 

 

 

Aristote est le premier à avoir développé le concept d’anthropocentrisme : l’homme occupe une place centrale sur Terre. Cette vision du monde place les intérêts des humains avant les autres formes de vie. Pourtant, une nouvelle étude estime que notre espèce ne représente que 0.01% de la biomasse terrestre.

 

Comme l’explique The Guardian, les chercheurs de l’Institut Weizmann des Sciences donnent pour la première fois une estimation détaillée de la répartition de la biomasse terrestre. Les résultats ont montré que les plantes représentent 83% des êtres vivants sur notre planètesuivies par les bactéries (13%) et les autres êtres vivants (5%) dont les insectes, champignons et autres animaux.

 

« J’étais étonné de voir qu’aucun recensement détaillé global de la biodiversité n’avait été fait. Ça permet de se rendre compte du rôle dominant que joue l’humanité sur la Terre. », explique Ron Milo, auteur principal du rapport publiée dans la revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America.

 

L’humanité et ses 0.01% seraient responsables de la disparition de 83% des mammifères sauvages et de 50% des plantes sauvages.

 

Centrales nucléaire

 

Une nouvelle ère régie par l’espère humaine

L’activité humaine est si importante que les scientifiques ont lui donné un nom : l’AnthropocèneCe terme se définit comme « la période durant laquelle l’influence de l’être humain sur la biosphère a atteint un tel niveau qu’elle est devenue une force géologique ». Un des marqueurs significatifs en est l’omniprésence d’os de poulets partout dans le monde –caractéristique de l’élevage intensif des volailles.

 

« Le poulet pourrait bien devenir le fossile qui symbolisera l’Anthropocène pour les futurs géologues. », écrit Damian Carrington, journaliste au Guardian.

 

Car selon l’étude sur la biomasse, les volailles d’élevage représentent 70% de tous les oiseaux présents sur Terre – les 30% restant étant des oiseaux sauvages. Ce phénomène est encore plus parlant en ce qui concerne les mammifères : 60% d’entre eux sont des animaux d’élevage, 36% sont des humains et seulement 4% vivent dans la nature.

 

« Quand je fais un puzzle avec mes filles, on y voit habituellement un rhinocéros à côté d’une girafe ou d’un éléphant. Si je devais leur montrer une vision plus réaliste du monde, on devrait voir un puzzle avec une vache à côté d’une autre vache, à côté d’un poulet », indique Ron Milo.

 

 

Le début de la sixième extinction de masse

En 2017, une étude menée par Gerardo Ceballos s’alarmait du début de la sixième extinction de masse, « prélude d’une extinction globale des animaux ». De fait, en 40 ans, 50% des espèces animales ont disparu –83% des mammifères terrestres, 80% des mammifères marins et 15% de poissons.

 

« La place des êtres humains sur Terre est très disproportionnée: on représente seulement 0.01% de la biomasse terrestre et pourtant notre activité a des conséquences massives sur les autres formes de vie et sur notre propre survie. », explique Ron Milo.

 


 

Photographe - Nature

 


 

Time : 3 mn 36

 


 

Source :

https://www.consoglobe.com/humains-etres-vivants-terre-cg

http://www.slate.fr/story/162063/etres-humains-destructeurs-planete-terre-animaux

http://mashable.france24.com/tech-business/20180522-humains-vie-terre-biomasse-empreinte-ecologique

http://sciencepost.fr/2018/05/la-moitie-de-la-vie-sur-terre-a-disparu-depuis-le-debut-de-la-civilisation-humaine/

https://www.newscientist.com/article/2169551-half-of-life-on-earth-has-vanished-since-we-arrived-on-the-scene/

35 comments

  1. Mais l’homme (je ne lui mets pas de majuscule!) se prend pour le plus intelligent, le plus décideur, le plus important!
    J’ai l’impression qu’il ne ‘voit pas plus loin que le bout de son nez’. Il pense au présent (profit, gloire…) et laisse les générations futures régler des problèmes que leurs parents ont commises.
    Je me demande souvent si ces personnes qui décident ont des enfants (je pense que oui); elles pourraient penser à l’avenir de leur progéniture. C’est un devoir, me semble-t-il?


    https://polldaddy.com/js/rating/rating.js

    Aimé par 3 personnes

    1. Elles y pensent et se construisent des lieux très protégés dont ils ont quasiment tout ce dont ils auront besoin vu que leur nombre n’est pas si élevé que cela. Vous me faites pensé qu’il faudrait que je publie un article sur le sujet. Merci pour vos visites et commentaires.

      Je vous souhaite une agréable journée.

      Aimé par 1 personne

  2. Aphadolie dit :Elles y pensent et se construisent des lieux très protégés. Bonne enquête Aphadolie. Nous attendons tes résultats avec impatience.

    Aimé par 1 personne

    1. Je peux déjà donné le nom des pays (de mémoire) : Australie, Nouvelle-Zélande et un autre en Amérique du sud mais là j’ai oublié le nom du pays. Ce sont de véritables villes forteresses. Le plus intéressant se trouve sous le plancher des vaches….

      Mais cela, on le sait depuis les années 90. J’avais vu un reportage et lu quelques ouvrages sur le sujet à l’époque.

      Aimé par 1 personne

      1. Aphadolie dit : Australie, Nouvelle-Zélande et un autre en Amérique du sud, j’ajoute Argentine, Chili, Malouine. Oui, j’ai remarqué cela, donc loin au sud, proche Antarctique. Une raison en particulier, pour cela.

        Aimé par 1 personne

    1. Heureux de te lire Pat. Tu te fais rare.

      Je te cite :  » Même chez les hommes, nous ne pesons pas tous le même poids (et les plus gros ne sont pas forcément les plus lourds…dans tous les sens…) »,

      …C’est très juste.

      Mon bonjour à Mary et à Maître Renard.

      Merci pour ton commentaire et au plaisir de te lire Pat.

      J'aime

  3. Notre espèce ne survivra probablement pas ou difficilement et c’est peut-être bien comme ça (même si on aspire tous à vivre, bien sûr). C’est en changeant nos représentations que les politiciens nous suivront (dixit Cyril Dion)…

    Aimé par 1 personne

    1. Et si nous commencions par changer nous-même…. : Consommations, façon de penser, etc…

      Je te cite :  » Notre espèce ne survivra probablement pas ou difficilement »,

      …Je le pense également sauf une minorité de nantis.

      Aimé par 1 personne

    1. I’m afraid it will start but our elites are so hungry for power that it’s a question of whether they know bank notes are not eaten (as an Indian chief said).

      We destroy the entire ecosystem. The Earth can do without man, but not the other way around.

      Sorry if the translation is not perfect but I use Google Translate.

      Aimé par 1 personne

      1. Very right said👍👍
        Thanks to Almighty, world’s largest Humanitarian organization http://www.derasachasauda.com has its headquarter in India, it’s volunteers planted millions of saplings every year , contributing to save Mother Earth from global warming.

        Thanks Aphadolie , nice to have a conversation.
        Waiting for further articles from your side👌☺

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.