L’arrogance de l’ignorance

Publié par

 

Autruche

 

 

Comment un système de contrôle, appliqué par une minorité de la population, est-il en mesure de manipuler toute une majorité ? C’est simple : il suffit de faire régner la peur, l’insécurité et de gonfler l’orgueil des individus tout en les montant les uns contre les autres, puis de proposer les seuls solutions viables. 

 

Ce système agit même jusqu’au niveau individuel : en effet, toute (tentative de) conversation est immédiatement perçue comme une menace, aussi logique son propos soit-il. Il y a toujours des projections récurrentes telles que : « Tu veux toujours avoir raison ! » ou encore « Tu veux que tout le monde soit de ton avis ! ». En gros, il s’agit toujours de pointer du doigt un ennemi externe plutôt que de réellement écouter les idées et la logique que l’on cherche à exprimer. Voici donc la base du « diviser pour mieux régner » : en l’occurrence, une conversation entre des individus, forgés par un contexte et des expériences similaires, qui finit par les opposer les uns aux autres en un rien de temps, sur la seule base de quelques mots échangés, d’incompréhensions et de craintes de voir leur ignorance révélée au grand jour.

 

Je n’ai cessé d’affirmer qu’un bon début pour remédier à la multitude de problèmes dans le monde, c’est de bien comprendre et d’appliquer la communication dans son état pur, une véritable ironie à notre « époque de la communication ». Mais je pense qu’il s’agit là d’un talent dont nous avons été volontairement privés. En effet, nous ne faisons que réagir à certains mots sur la base de notre ressenti, et si le mot n’a pas d’importance, alors nous évoquerons l’argument du ton sur lequel il a été dit. Faire taire le messager au lieu d’écouter le message est aujourd’hui devenu la « norme ».

 

J’appelle cela « l’arrogance de l’ignorance ». Dans ce monde où règnent les « smart » ceci et les « intelligents » cela, l’ego démesuré est roi, ainsi que l’auto-jugement (ou plutôt la peur d’être jugé par autrui) et la projection de torts causés par d’autres. En effet, si tout ce que nous possédons est intelligent, y avons-nous toujours notre place ? À notre époque et plus que jamais dans l’histoire, très nombreux sont les individus ayant bénéficié « d’études supérieures ». En même temps, cette intelligence acquise a généré une attitude de supériorité, une culture du « tout m’est dû » qui semble obstruer toute notion de bon sens ainsi que la faculté d’élargir ses connaissances au-delà de ce qui est généralement « connu ». Peut-être le nombre d’années et de sacrifices investis dans le but d’atteindre les jalons supérieurs de la société finissent-ils par persuader l’individu qu’il « n’a plus besoin d’apprendre », puisqu’il a obtenu tous ces « diplômes qui prouvent son intelligence » ?

 

Le concept, c’est de toujours vouloir prouver d’être « meilleur », ou du moins plus « instruit », afin de sauver la face en ayant recours à des projections, elles-mêmes basées sur l’angoisse de ne pas être aussi bien informé qu’on ne le pense. Voici le prototype de l’ego parfaitement programmé, avec ses réactions automatisées que sont l’indignation, la peur d’être le perdant d’une compétition (de l’esprit) et l’arrogance puérile. Ces personnes doivent protéger leurs insuffisances simplistes et innées par le biais de projections extérieures ciblant l’interlocuteur à l’écoute d’informations. À titre personnel, rien que le mois dernier, deux personnes qui m’étaient totalement étrangères m’ont dit que j’étais « dangereux » car j’écoutais et que je ne m’exprimais pas beaucoup. À ma question « dangereux pour qui ? » on m’a répondu : « Pour tous ! ». Voici comment l’intelligence devient une menace.

 

Ainsi, dans ce cas, la notion « d’ignorance » est une insulte, plutôt qu’une simple définition lexicale : en effet, l’ignorance est une base de départ, un état à partir duquel il est possible d’apprendre. Mais en s’indignant ou en adoptant une attitude défensive, la seule chose que l’on affiche de cet état d’ignorance est un état de stupidité. En étant persuadé de tout savoir, est-il alors possible d’apprendre ? C’est une question importante à se poser à ce sujet. C’est même pire lorsque quelqu’un interprète toute occasion de réflexion comme une insulte, puisqu’il consolide ainsi sa détermination à persévérer dans l’ignorance.

 

À mon avis et selon mes observations, l’espèce humaine dans son ensemble a régressé pour atteindre l’intelligence d’un cendrier vide. Que tirez-VOUS de cela ? Est-ce de ma faute ou de la vôtre ? Suis-je responsable de vos interprétations ? Qu’avez-vous compris de ces mots ? Votre première pensée a-t-elle été de croire que je haïssais l’humanité et que je souhaitais sa perdition ? Une simple observation peut-elle être qualifiée de « haine » ? À quel moment une véritable réflexion s’enclenche-t-elle, plutôt qu’une réaction programmée ? Voici le fond de ma pensée : comment de simples questions et observations peuvent-elles être détournées et tordues jusqu’à ce qu’elles finissent par correspondre aux impulsions défaitistes et aux projections d’autrui (puisque chacun doit se défendre dès lors qu’il se « sent » attaqué) ? Ces dernières ne sont effectivement que des réactions programmées dans le but d’empêcher tout questionnement et toute réflexion indépendante.

 

En effet, vous arrive-t-il de vous remettre en question lorsque vous venez de répondre par un « NON ! » presque automatique, tel un enfant ? Ou lorsque vous ne parlez que pour vous entendre parler, même si cela n’apporte rien à la conversation, ou que cela n’a aucun sens ? Vous demandez-vous si vous avez bien écouté ce qui a été dit (ou ce qu’on a essayé de dire) ? Vous demandez-vous pourquoi de telles réponses surgissent quasiment hors de votre contrôle ? Avez-vous saisi l’occasion « d’apprendre quelque chose de nouveau » ? Pour ma part, je sais que ce n’est pas toujours le cas, mais je remets en question mes réactions et mes réponses pour déterminer si celles-ci ont été programmées ou non. 

 

Mes questions sont-elles trop choquantes ? Sont-elles trop profondes ? Peut-être suis-je juste trop négatif ? Pouvez-vous trouver d’autres justifications et projections permettant d’ignorer le message que j’essaye de transmettre ? Jusqu’où l’ego ira-t-il afin de protéger son état d’ignorance ?

 

Il est très facile de questionner les motivations d’autrui, de projeter vers l’extérieur plutôt que de creuser en introspective et de s’observer soi-même de manière honnête et sincère. Après tout, qui aime « avoir l’air stupide » ? En réalité, ne s’agit-il pas là d’un simple jeu de l’esprit auquel nous jouons tout seul ? Nous arrive-t-il de nous demander POURQUOI nous nous torturons de la sorte ? Pourquoi nous accordons tant d’importance à ce que les autres pensent de nous, alors que ce que nous pensons qu’ils pensent provient de notre propre esprit ? Pourquoi leur accorder tout ce pouvoir sur nous ? Ne devrions-nous pas garder ce pouvoir pour nous forger et devenir de meilleurs êtres humains ? Ne devrions-nous pas apprendre dans le but humaniste de transmettre l’information véritable aux générations futures, leur permettant ainsi d’évoluer ?

 

Nous sommes en 2018 (*) et en guerre envers et contre tout, y compris nous-mêmes. Avons-nous réellement « progressé » en tant que « civilisation » ou « société » ? Comment serait-ce possible, alors que dans l’ensemble, nous ne sommes ni civiques, ni sociaux.

 

Voici donc quelques idées de réflexion que je partage avec mes quelques lecteurs dotés d’une grande tolérance envers ceux qui « pensent trop », tandis que je sombre dans ce que certains qualifieront de folie. Venez-vous de repérer ma réponse programmée ?

 

3 singes

 


 

Source :

https://fr.sott.net/article/28605-L-arrogance-de-l-ignorance

http://www.wakingtimes.com/2016/07/16/the-arrogance-of-ignorance/

 

Note :

(*) 2016, Lors de la rédaction et publication de cet article sur wakingtimes.com

29 comments

  1. Des mots plein de sagesse. Mais comme tu le soulignes, « on » (les puissants, leurs larbins politiciens, et les larbins des larbins, les médias) a fait en sorte de former un moule de pensées réduites, et liées à des émotions basiques. L’écoute active, l’échange rationnel, cela devient un luxe avec celles et ceux s’abreuvant de médias mainstream (et comment leur jeter la pierre, la technique est rodée, le matraquage continuel).
    D’un côté, j’ai vraiment peur pour le très proche avenir, de l’autre, je ne souhaite pas vraiment vivre encore plus d’une décennie ou deux, puis partir tranquillement.

    Aimé par 5 personnes

  2. La télévision est un gros vecteur de conditionnement. Ils imitent ce qu’ils voient à la télévision, parce qu’ils se définissent par le rêve. En retour, la télévision reflète la société du moment. Ça donne ce que cela donne. Un effet de feedback qui se stabilise dans une certaine médiocrité.
    Il faut se rendre à l’évidence: le libre-arbitre est une denrée rare. Ou bien, le cerveau est une antenne pour refléter la volonté des anges/dieu/je-ne-sais-pas. Ceux qui contrôlent les antennes, contrôlent ce dont ces antennes sont en mesure de capter comme message. Et l’homogénéisation génétique crée des antennes de plus en plus similaires, donc, de plus en plus facilement contrôlables. Ça expliquerait l’acharnement de certains à imposer l’immigration de masse. Parce que tout le monde est dans le même bateau (where we go one, we go all, comme ils disent aux États-Unis), et que nos dirigeants éduqués doivent connaitre quelque chose à propos de la limite de l’information (Claude Shannon), alors ils savent bien que c’est mieux d’être le valet de l’éternité que le patron d’une grotte étroite.
    Mais en attendant, il nous faut regarder ce spectacle affligeant de voir nos semblables se comporter ‘selon le script’ parce qu’ils se croient tous et toutes dans un roman-savon.
    Il ne faut pas espérer le meilleur de son prochain, il faut plutôt donner l’exemple pour que celui-ci reflète cette réalité qu’il a vu. Le libre-arbitre viendra plus tard…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton commentaire riche en réflexion.

      De mémoire, il y avait eu une expérience sociologique au Canada (l’année : je ne me souviens plus) sur l’impact de la Tv : un groupe la captait, tandis que l’autre, de part sa situation géographique, ne la captait pas.

      Cette étude est notamment décrite dans TV Lobotomie de Michel Desmurget.

      Aimé par 1 personne

  3. patate des Ténèbres;; Ça marche mondialement comme cela. « Quand c’est flou, c’est qu’il y a un loup » Pour ma part, vivre bien plus longtemps, je suis preneur. Une qualité ou une malédiction, j’ai une soif de connaissances intarissables …

    Aimé par 1 personne

  4. Les gens préfèrent suivre le troupeau, même s’il conduit à la falaise, que de jouer au saumon remontant la rivière.
    Les gens sont déjà prêts au NOM, c’est plus facile de se faire enlever par-ci par-là leur liberté et leur santé mentale, spirituelle et physique que de se battre non-stop pour la garder

    Aimé par 2 personnes

  5. Il faut plus de sagesse et ne pas la confondre avec l’intelligence. Supprimer des heures de philo en terminale n’aidera pas à aller dans le bon sens. La religion aussi a laquelle je reconnais beaucoup de défauts permettait aussi jadis d’élever le niveau de réflexion et de méditation d’une certaine manière même si on en a fait un instrument de manipulation mentale…Mais l’enseignement de la connaissance est à la base de tout et le vrai fondement. Or on ne peut enseigner qu’en fonction des connaissances du moment. A qui donner cette responsabilité sans risquer de la voir confisquée par un pouvoir manipulateur? Toi même, tu t’attribues ce droit en vertu de principes que tu juges élevés mais tes interrogations sont-elles toujours pertinentes? Pour moi oui mais d’autres peuvent y voir des élucubrations ou la confirmation du complot, l’instigation du doute perpétuel…Le monde n’est pas plus ignorant aujourd’hui qu’il ne l’était, il est simplement dans le doute…

    Aimé par 1 personne

  6. Nous sommes des moutons. Et ce n’est pas près de changer. Les gens sont déjà prêts au NOM. Vous avez bien compris. Cela est vrai, et rien ne pourra l’arrêter. Que voulez vous, il y a plus de 50 ans que les gouvernements se sont effacés devant cette force illimitée. Que vaut ce peuple ignorant pour eux, qui pensent en êtres encore aux fusées.

    Aimé par 1 personne

  7. Ma réflexion est tout à fait personnelle, mais j’ai tendance à penser que l’humanité ne jouira jamais de réelle liberté tant que les individus resteront attachés à des pensées dogmatiques. Il faut privilégier l’indépendance d’esprit, la recherche personnelle, et se libérer du « connu », mais dans le respect de la différence. Chacun a un chemin à faire…
    Mais d’un autre côté, j’avoue que je suis assez pessimiste parce que je n’ai pas l’impression que c’est le chemin que l’on prend

    Aimé par 1 personne

      1. C’est bien pour cela qu’il faut parler, partager, dire et redire. Parfois ça percute les esprits, d’autres fois ça énerve, ça soulève des réflexions. Bref, ça permet de lutter un peu contre l’indifférence. C’est déjà ça !

        Aimé par 1 personne

  8. Aaaah L intelligence, l’ intelligence! Vous êtes des fénéants a l école hier qui pleurent aujourd’hui par manque de diplôme et de motivation parce vous n’êtes pas respecter par les autres.. si vous étiez ingénieur, vous n auriez pas eu vos commentaires de la sorte!

    Eh oh à vous tous la qui écrivez vos commentaires, puis je savoir vos diplômes? Ou grade social? Histoire de savoir qui est le patron car j ai 2 doctorat en poche! Je veux savoir à qui j ai à faire sur ce blog!

    Trêve de plaisanterie hahaha! Je vous ai bien eu! Eh bien malheureusement c est comme cela que ça fonctionne sur notre planète pour l instant, les gens se basent sur leur diplôme, leur carrière, leur grade dans la société ou dans leur entreprise pour pouvoir avoir la mainmise,le pouvoir sur les autres..

    Aphadolie ton texte est pertinent et non il n y a pas de folie de déceler à la fin du texte.
    Les gens vivent dans la peur, peur de ne pas être reconnu, peur de perdre leur boulot, peur de ne pas obtenir leur promotion, peur d être ridicule face au PDG,peur de dire une conneries en pleine réunion.. peur de divorcer et de se retrouver toute seule. Peur de vieillir seule ou d etre une vieille fille,peur de prendre du poids car la silouhette va se degrader parceque non je ne veux pas etre moche hein! Peur de vieillir,
    Peur d’ échouer ou d être humilier.

    Tout cela a été construit par la société depuis la tendre enfance que ce soit par la religion ou par l école, on ne nous considère pas comme des êtres égaux, on a grandi avec des concepts qui ne pronnent pas a l équilibre ni a chercher les qualités des autres. On te fait comprendre que c est soit tu réussis, soit t es qu une merdre qui sera mal vu dans la société et mal payée parce que oui plus t es friqué plus tu as le choix aux niveau des femmes ! Les femmes adorent ceux qui réussissent hein!

    Donc tout complètement tout est une méchante manipulation mentale et psychique de la société.. et pour tout vous dire.. quand tu commences à te plonger dans une matière et une spécialité ,on te demande tellement d être performant et irréprochable donc de t informer ,d être constamment à jour, de lire tout les bouquins qu il faut pour être au taquet, que oui au bout de compte, tu ne sais même plus penser par toi-même, tes référence deviennent des livres ecrit par d autre ou par la justice ,ou tout autre organisme qui prend des décisions.

    Nous nous sommes perdus dans cette boue sale qui consiste à juger constamment toutes les situations qui se présentent à nous. A se demander constamment ce que cette situation va apporter à NOTRE égo. Nous construisons un pseudo personnage égocentrique qui bannit ce que nous ne voulons pas et cela renforce nos peurs (que l on cache discrètement évidemment ).

    C est en travaillant ensemble, tous ensemble, en cherchant a écouter l autre, apprendre de lui et a l encourager dans son domaine qui le rend simplement heureux que l on pourra commencer a vivre sans peur tout en découvrant l’ intelligence du coeur de l autre. une intelligence naturelle qui est spontanée ,qui n’a rien a voir avec des connaissances scolaire ou cartesiennes.
    C’est le travail d’une équipe bien réalisé qui permet de découvrir le talent de chacun de l équipe.

    Et c’est pour cela que vous devriez être optimiste car vos commentaires evoquent le désespoir par rapport a la situation du fait qu il n’y a pas de changement, le changement c est vous! Refletez ce que vous voulez voir changer! Soyez patient et heureux d être, vous êtes tous ici des êtres très intelligent qui ne s’arrête pas aux images de la télé ou aux constat de pauvreté /richesse qui dirige le monde, vous cherchez ce qui est au delà,vous vous poser des questions, vous vous remettez en question, et rien que cela, ca fait de vous des personnes qui n’ont pas peur, vous vous epurer de vos egos,vous devenez humble et sage. L étincelle s est allumée, alors alimentez la pour faire allumer votre bougie afin que les autres puisse vous voir et faire de même.
    Ayez confiance en vous, n ayez pas peur, soyez rayonnant afin d attirer les gens qui changeront votre vie en mieux .
    Et surtout surtout parlez a votre peur,parlez lui montrer lui que vous considérez ses idées, ses réactions, soyez sincère avec vous au plus profond de vous.. dites lui que vous l aimer,réconforter le,réconforter vous,aimez vous! Et je vous laisse découvrir ce qu il y a au delà de l’ego 😉

    Aimé par 1 personne

  9. Il faut être assez intelligent pour en prendre et en laisser sur les articles que l’on lit, faire la part des choses, on a le choix de croire et ne pas croire, lire ou ne pas lire. Merci à tous ceux comme toi qui nous font réfléchir et découvrir. C’est un partage et les blogs sont faits en ce sens non? S’il y a du négatif, c’est que présentement le monde est mode négatif. Du moins c’est ce que je ressens. Il faut continuer et rester soi-même. Les critiques, il y en a toujours eues et il y en aura toujours. Tant pis pour ceux qui voient cela autrement. Bonne continuation. Bon été

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.