Ces mystérieuses sphères en pierre du Néolithique continuent de dérouter les archéologues

Publié par

Time : 33 mn [Vostvfr]

 


 

Ces mystérieuses sphères en pierre du Néolithique continuent de dérouter les archéologues

 

Pierre du Néolithique - 1

National Museum Scotland / Sketchfab

 

 

Des pierres sphériques découvertes il y a plus de 200 ans et datant de plus de deux millénaires avant J.-C. sont désormais disponibles en ligne et en 3D, mais sont toujours un mystère pour les archéologues.

 

Découvertes il y a près de deux siècles en Écosse pour la plupart – mais également en Irlande, sur les îles Orcades ou encore en Angleterre pour certaines -, 500 pierres de forme sphérique sont encore peu comprises par les experts en archéologie. Datant de la fin du Néolithique ou du début de l’âge de fer pour les plus récentes, ces pierres rondes façonnées par la main de l’Homme avaient un rôle (ou une utilité) encore inconnu.

 

Pourtant, il s’agit de ce qui est considéré comme les exemples les plus raffinés de l’art néolithique. D’une taille avoisinant les 6 ou 7 cm de diamètre en moyenne, ces sortes de boules comportent des boutons en relief. Par ailleurs, celles-ci ont été sculptées à partir de granit et autres matériaux rocheux faisant partie de ce que l’on nomme les roches vertes.

 

Auparavant, les archéologues avaient du mal à croire que ces boules étaient sculptées à l’aide d’outils en pierre et attribuaient ces dernières aux Pictes,  une confédération de tribus vivant dans le nord et l’est de l’actuelle Écosse il y a entre 1800 et 1100 ans. Or les boules ont par la suite pu être datées bien plus tôt, il y a entre 3000 et 5000 ans !

 

La nouveauté concernant ces pierres, c’est que le National Museum Scotland a récemment mis en ligne et en 3D une soixantaine de ces boules de pierre sur la plateforme d’hébergement et de lecture de fichiers 3D Sketchfab.

 

L’exemple ci-dessous est une roche datant d’entre 3200 et 2500 avant J.-C. découverte dans la région d’Aberdeen en Écosse. Celle-ci comporte quatre boutons, dont trois sont finement sculptés à des fins artistiques. Ce spécimen mesurant 7,62 cm de diamètre pour un poids de 532 grammes est peut-être un des plus beaux.

 

 

Pierre du Néolithique - 2

National Museum Scotland / Sketchfab

 


 

Pierre du Néolithique - 5

 

Pierre du Néolithique - 3

 

Pierre du Néolithique - 4

 


 

Source :

https://www.livescience.com/62843-enigmatic-stone-balls-scotland.html

http://mashable.france24.com/monde/20180620-pierre-ecosse-archeologie-modele-3d

http://sciencepost.fr/2018/06/ces-pierres-du-neolithique-sont-toujours-un-mystere-pour-les-chercheurs/

8 comments

  1. Elles sont très belles et ont du demander pas mal de travail avec les moyens de l’époque.
    En ces temps là, on ne faisait pas les choses pour rien… je serais egalement curieuse de découvrir à quoi elles pouvaient bien servir….

    Aimé par 1 personne

    1. Je te cite :  » En ces temps là, on ne faisait pas les choses pour rien… « ,

      …Même analyse que toi Clem.

      L’art décoratif me semble être le subterfuge idéal lorsqu’ils n’ont pas la ou les réponses…

      J'aime

  2. les gens avaient beaucoup plus de temps libre dans le temps donc pas étonnant que des objets de tous les jours ou d’autres créés par simple envie soient faits avec soin. On est loin de l’usinage moderne où tout est fait en ligne. Chaque chose était faite uniquement par un artisan, alors tant qu’à gruger avec son couteau dans le bois ou sculpter la pierre, autant laisser son imagination

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.