Sida : on a percé le mystère des “contrôleurs du VIH“

Publié par

 

SIDA

 

 

Certaines personnes infectées par le virus du Sida ne développent jamais la maladie. Pourquoi ? Une équipe vient de résoudre le mystère.

 

Connus depuis une vingtaine d’années, les « contrôleurs du VIH » sont des patients infectés par le virus mais qui ne développent pas la maladie. Très rares (on les évalue à 2 pour 1000 parmi les séropositifs), ces patients sont suivis en France dans la cohorte ANRS CODEX. Les contrôleurs intéressent tout particulièrement la recherche parce qu’ils pourraient aider à comprendre comment le système immunitaire parvient à contrôler la multiplication du virus dans un organisme et donc à empêcher l’avancée vers le Sida.

 

Une équipe de l’institut Pasteur et de l’Inserm, en collaboration avec l’université australienne de Monash vient de découvrir un secret de ces « contrôleurs ». Leur réponse immunitaire ultra-efficace dépend de récepteurs spécifiques, les TCR, à la surface des cellules immunitaires CD4. Chez les patients “contrôleurs“, les TCR exprimés par les CD4 réagissent à des quantités minimes de virus, tandis que les TCR des autres patients y sont nettement moins sensibles. Il s’avère que lorsque les TCR des “contrôleurs“ reconnaissent des fragments du virus, des antigènes, ils déclenchent une réponse du système immunitaire qui consistera à tuer les cellules infectées par le virus.

 

 

Objectif : rendre contrôleur un patient qui ne l’est pas au départ

A cette occasion, les CD4 d’ordinaire confinées à leur seul rôle d’“aides“ deviennent actives et se transforment en cellules tueuses ! « Ce qu’on souhaiterait tester maintenant », dit une auteure de l’étude Lisa Chakrabarti (Inserm, Pasteur), « c’est la possibilité de rendre contrôleur un patient qui ne l’est pas au départCar si les multi thérapies sont efficaces, elles sont à vie avec parfois de sérieux effets secondaires. De plus, certains patients développent une inflammation chronique ce qui peut mener à la longue à une plus grande fragilité osseuse ou à un risque accru de maladies cardiovasculaires ». L’objectif serait donc de parvenir à transférer à ces patients des cellules immunitaires génétiquement modifiées au niveau de leurs TCR et de voir si leurs organismes parviennent à contrôler le virus. Pour le moment, la suite de ce travail consistera à voir s’il est possible de rendre des souris « contrôleuses » avant de futurs essais chez l’être humain.

 

SIDA - 2

 


 

Source :

http://immunology.sciencemag.org/content/3/24/eaat0687

https://fr.wikipedia.org/wiki/Virus_de_l%27immunodéficience_humaine

https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27immunodéficience_acquise

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/sida-on-a-perce-le-mystere-des-controleurs-du-vih_125345

https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/vih-piste-therapie-cellulaire-issue-recherche-patients-controleurs

6 comments

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.