Les chercheurs découvrent que le stress peut être contagieux et altérer le cerveau de votre partenaire

Publié par

 

Couple - Stress - 1

 

 

Les scientifiques de l’Université de Calgary ont découvert que le stress transmis par les autres peut effectivement modifier le cerveau. 

 

Dans un nouvel article publié dans Nature Neuroscience, les auteurs rapportent les résultats d’une recherche sur des souris qui ont été exposées à de brefs électrochocs sur leurs pattes, puis réunies avec un frère ou une sœur.

 

Jaideep Bains, professeur de physiologie et de pharmacologie à l’Université de Calgary et l’un des auteurs de l’étude, a déclaré que des recherches antérieures ont démontré que le stress change le cerveau et qu’il peut être, dans un sens, contagieux.

 

« Nous nous sommes demandé, si le stress cause des changements durables dans le cerveau de la personne, ou de la souris qui a été stressée, et que le stress peut être transmis, est-ce que le stress transmis cause les mêmes changements dans le cerveau ? » a expliqué Bains dans une interview.

 

La réponse a été oui – les cellules cérébrales des deux animaux ont changé pour mieux réagir à une menace future. « Et c’est indissociable de celui qui était vraiment stressé », dit-il. De plus, la souris qui recevait le stress de seconde main pouvait à son tour le transmettre à une troisième souris. 

 

Les résultats indiquent un mécanisme utile qui aide les groupes à survivre. « Si les individus vivent en groupe – on peut parler de souris ou d’humains – c’est un avantage que si l’un d’entre eux est exposé à une menace, cette information soit transmise aux autres. », a dit M. Bains. « Cette information n’est pas une information à usage unique. Ils se souviennent de ça, pour dire : « OK, je ne vais pas aller dans cette rue parce qu’il s’est passé quelque chose de grave. » »

 

Le message de l’étude n’est pas d’éviter les gens en détresse. En fait, les souris femelles présentaient une charge de stress réduite lorsqu’elles interagissaient avec un partenaire. (La même chose n’était pas vraie pour les souris mâles).

 

Mais les auteurs affirment que leurs recherches mettent en lumière les raisons pour lesquelles un traumatisme grave peut causer du stress chez ceux qui vous entourent.

 

« Chez les humains, le comportement de mise en mémoire tampon ou de consolation est presque universel, mais nos résultats suggèrent que le partenaire, ou l’individu consolateur, peut avoir des conséquences synaptiques à long terme, semblables à celles de l’individu en détresse. », écrivent les auteurs. « Cela peut, par exemple, expliquer pourquoi des personnes qui n’ont pas vécu un traumatisme développent des symptômes de TSPT (Trouble de stress post-traumatique) après avoir appris le traumatisme d’autrui. »

 

Chez la souris, les partenaires ont détecté le stress de leurs compagnons en reniflant des phéromones d’alarme libérées par la glande anale de l’animal stressé. Les humains ont l’avantage du langage, mais M. Bains a dit que des recherches récentes suggèrent que nous utilisons également des indices non verbaux.

 

Il a souligné une étude récente qui a révélé que les sujets pouvaient détecter une différence entre la sueur des personnes qui avaient fait du parachutisme et celles qui venaient de faire des exercices ordinaires. Et quand l’odeur d’un parachutiste a été diffusée dans une pièce à un niveau olfactif que les gens ne pouvaient pas détecter consciemment, « Cela a changé leur rythme cardiaque, leur tension artérielle et a aussi affecté leur capacité de prendre des décisions. », a expliqué Bains.

 

Il a dit qu’il espère que les conclusions de son groupe mèneront à des recherches plus poussées afin d’explorer les raisons pour lesquelles les personnes qui souffrent de troubles d’anxiété sociale et de certains troubles neurodéveloppementaux ont de la difficulté à saisir les indices de la vie en société.

 

Couple - Stress - 2

 


 

Source :

https://nationalpost.com/health/your-stress-can-actually-change-your-partners-brain-study-suggests

https://fr.sott.net/article/31854-Les-chercheurs-decouvrent-que-le-stress-peut-etre-contagieux-et-alterer-le-cerveau-de-votre-partenaire

16 comments

    1. Hi sk8sandhu. Je pense que c’est vrai (l’étude). Merci pour ton commentaire et au plaisir de te lire. Cela faisait longtemps. J’espère que tu vas bien.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.