Asie : Les robots contribueront à une hausse de l’esclavage et des violations des droits du travail

Publié par

 

Robots - Industrie

 

 

Une récente étude montre comment l’automatisation pourrait aggraver les abus en matière de droit du travail en Asie du Sud-Est.

 

« Il y a de nombreuses discussions autour de l’impact de la robotisation du travail, mais moins autour des violations des droits humains qui pourraient en découler. ». Le Docteur Alexandra Channer est analyste pour le groupe Verisk Maplecroft, qui vient de sortir une étude sur les conséquences de l’automatisation du travail en Asie du Sud-Est. Différents secteurs tels que l’industrie, le textile ou la pêche ont été analysés au Vietnam, au Cambodge, en Indonésie, aux Philippines, et en Thaïlande.

 

Rien que l’année prochaine, plus de 250.000 robots industriels entreront sur le marché mondialrapporte le Guardian. Et, selon les prévisions de l’Organisation Internationale du Travail, 56% des travailleurs perdront leur poste dans les vingt prochaines années. Autant de personnes qui seront obligées de retrouver un moyen de subsistance, explique Alexandra Channer : «Les travailleurs déplacés, n’ayant ni les compétences ni la capacité à s’adapter, entreront en concurrence les uns avec les autres, sur un marché où les postes sans qualification et faiblement payés diminueront rapidement. Un phénomène qui conduira à une augmentation des risques d’esclavages et de trafic à travers l’Asie du Sud-Est, une région déjà très exposée à ce genre d’abus.»

 

Selon l’étude, les secteurs tels que l’agriculture, la pêche, l’industrie, la construction ou encore la vente au détail risquent d’être particulièrement touchés par ces violations. Et au niveau des pays, c’est le Vietnam qui semblerait le plus exposé à celles-ci. En effet, 67% de ses travailleurs, soit 36 millions de personnes, risquent de voir leur travail remplacé par des robots très prochainement.

 

Le Guardian souligne également que les femmes souffriront davantage que les hommes de cette automatisation : 85% des postes de l’industrie du textile, qui occupe une grande partie des travailleurs cambodgiens et vietnamiens, sont menacés par la robotisation. Or, plus de 76% de ces postes sont confiés à des femmes. Ainsi, ce sont 2,6 millions de Vietnamiennes et 600.000 Cambodgiennes qui pourraient se retrouver sujettes au travail forcé pour subvenir à leurs besoins.

 

Au total, 156 millions de travailleurs d’Asie du Sud-Est risquent de faire face à ce phénomène d’ici les vingt prochaines années.

 

Robot humanoide

 


 

Source :

http://www.slate.fr/story/164615/robots-hausse-esclavage-violations-droits-travail

https://www.theguardian.com/global-development/2018/jul/12/robot-workers-will-lead-to-surge-in-slavery-in-south-east-asia-report-finds

https://www.maplecroft.com/portfolio/new-analysis/2018/07/12/slavery-and-labour-abuses-se-asia-supply-chains-set-spiral-over-next-two-decades-automation-consumes-job-market-human-rights-outlook/

 

Article de : Slate.fr

7 comments

  1. La technologie est sans aucun doute une percée, mais aussi, elle a son côté sombre, comme par exemple, la même que vous exposer ici. Très intéressant votre blog. J’aime 👍🤗🌼🌺😊

    Aimé par 1 personne

  2. Robot + Intelligence Artificielle = Robot au pouvoir, hummm cela me rappelle quelque chose. lol, heu non, cela n’est pas drole, mais m’inquiète quand même un peu.
    Bon on aura Terminator au cas où, OUF !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est vrai que si l’on y réfléchit sérieusement, il y a de quoi s’inquiéter. Alors, l’on pourra toujours nous rétorquer la fameuse ‘loi des robots’… Sauf que ‘Norman’, L’IA psychopathe, et les IA communiquant entre elles dans un langage que l’on ne comprend pas sont déjà là.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.