Vivre à Paris vous ferait fumer l’équivalent de 183 cigarettes par an !

Publié par

 

Une ONG européenne a récemment publié une étude qui s’est intéressée à la pollution de l’air dans certaines grandes villes du continent. Selon ces recherches, vivre à Paris serait comparable au fait de fumer 183 cigarettes par an, soit l’équivalent de 9 paquets.

 

Vous venez visiter Paris ? Sachez que le fait d’y séjourner quatre jours et donc d’y respirer l’air ambiant représenterait l’équivalent de deux cigarettes ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’ONG européenne Transport & Environnent dans son étude publiée sur son site le 9 août 2018. Rapporté à l’année, ce chiffre atteint 183 cigarettes, soit 9 paquets !

 

L’étude montre qu’il y a mieux que Paris. Par exemple, à Barcelone (Espagne) et Dublin (Irlande), séjourner quatre jours équivaut à fumer une cigarette. En revanche à Amsterdam (Pays-Bas), Rome (Italie) et Vienne (Autriche), le niveau de pollution serait le même qu’à Paris. Cependant, l’ONG estime qu’il y a pire en citant Londres (Royaume-Uni) avec 2,75 cigarettes sur quatre jours, Milan (Italie) avec 3 cigarettes et surtout Istanbul (Turquie) et Prague (République Tchèque) avec quatre cigarettes, soit une par jour !

 

 

Pollution - Capitales

Crédits : Transport & Environment

 

 

Selon la publication de Transport & Environment, l’étude a été réalisée avec le niveau médian de particules observé du 1er au 8 août 2018, ce qui n’est peut-être pas représentatif du niveau de pollution à l’année. Par ailleurs, les mesures ont été réalisées en plein épisode caniculaire.

 

Évoquons également le fait que les relevés ont été convertis en équivalent cigarette via la méthode utilisée par l’organisation Berkeley Earth qui avait en 2015 effectué un gros travail pour évaluer la pollution de l’air en Asie de l’est (Chine, Japon, Corée du Sud). Selon cette méthode, respirer 22 microgrammes/m3 de particules fines produit les mêmes effets sur les poumons que le tabagisme.

 

Enfin, une à quatre cigarettes sur quatre jours dans une ville européenne ne sont pas si dramatiques si l’on considère que dans certaines régions de Chine, la population respire un air équivalent à 10 / 20 cigarettes par jour, comme le montre la carte ci-dessous.

 

 

Air pollution

Crédits : Berkeley Earth

 


 

Source :

https://sciencepost.fr/2018/08/vivre-a-paris-vous-ferait-fumer-lequivalent-de-183-cigarettes-par-an/

http://www.leparisien.fr/societe/sante/pollution-dans-les-grandes-villes-respirer-c-est-comme-fumer-10-08-2018-7848750.php

https://www.20minutes.fr/societe/2319759-20180810-pollution-air-vivre-an-paris-equivaut-fumer-183-cigarettes-selon-etude-europeenne

19 comments

  1. Oh mon dieu ! Ça fait flipper. Quand je vivais à Paris, j’étais tout le temps malade (allergies, rhume, bronchite…). Depuis que je suis revenue dans ma région, jamais malade. Bref, je commence à comprendre…

    Aimé par 5 personnes

  2. Ça va s’aggraver. En montagne, la mode est au quad et à la moto cross. Ça bousille les chemins qui ne sont pas fait pour ça et ça pollue les poumons et les oreilles des randonneurs équestres et pédestres. On parle de pauvreté en France, mais consommer du carburant quand on n’est pas obligés, ça me laisse sans voix….

    Aimé par 2 personnes

      1. Exact. Les zones sensibles sont nombreuses par chez moi. Au point que les travaux agricoles et débardage sont en traction animale.
        Les panneaux d’interdiction ont été si souvent arrachés que plus personne ne les rétabli. Et le plus drôle, c’est quand même que les « passionnés » de quad et moto cross sont dérangés par mes chevaux !!! Ils sont restés 15 j dans les hauteurs et les quads arrivent à fond les ballons avec un boucan phénoménal. Et ils osent écrire que les chemins sont à tout le monde et que mes chevaux sont dangereux.
        J’ai remis mes chevaux dans mon pré d’où j’accède à des chemins plus « surveillés ». Parce-que, fort heureusement pour moi, Ganesh n’a pas de réaction virulente. Sinon je risquais la chute dans les rochers.
        Et ils vont tous là haut avec leurs quad… Tant pis pour la faune et la flore.
        Tu imagines bien que la montagne est pleine d’animaux sauvages, les pauvres!!!
        C’est débile.

        Aimé par 1 personne

  3. Et elles ne sont même pas taxées ! Certains devraient penser à en faire commerce! du genre en récupérer des flacons, des bouteilles, les compresser et les revendre… à ceux qui n’ont pas les moyens…de se rendre à paris.

    Aimé par 2 personnes

  4. Quelqu’un a t’il une énergie, qui ne pollue pas du tout. Hormis faire payer les veaux, la discussion sur ce sujet, est toujours aussi stérile.

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.